Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Fiches de renseignements relatives au rapport sur le Canada rural

Qu'entend-on par « rural »?

Une région est considérée comme faisant partie du « Canada rural » si :

  • la densité de population y est faible; ou
  • la distance la séparant d'une région plus densément peuplée est grande; ou
  • les deux.

La nouvelle recherche de la FCM est axée sur les régions non métropolitaines (c.-à-d. avec une population de moins de 100 000 résidents et une distance supérieure à l'aire de migration des centres métropolitains).De cette perspective, le Canada rural représente 10,4 millions de Canadiens ou 31 % de la population canadienne. Ce taux varie d'une province à une autre - de 100 % à l'Île-du-Prince-Édouard et dans les trois territoires jusqu'à 20 % en Ontario.

Différences entre les régions rurales et métropolitaines

Sous certains aspects, le Canada rural ressemble au Canada métropolitain, mais il en diffère sous d'autres aspects.Dans l'ensemble, le Canada rural croît, mais à un rythme moindre que le Canada métropolitain. Cependant, la croissance n'est pas répandue partout au Canada rural - elle est concentrée surtout à proximité des villes, dans les régions de chalets et autres destinations agréables pour la retraite, dans les régions nordiques ayant des taux de naissance plus élevés parmi les Premières Nations, ainsi que dans quelques régions qui ont la chance de profiter du développement de leurs ressources.Il semble que la « création de personnes », et non la création d'emplois, soit la clé de la croissance du Canada rural. La population canadienne s'approche du point où les décès seront plus nombreux que les naissances - et certaines régions rurales l'ont déjà atteint. Pour garantir leur croissance, ces régions doivent attirer des immigrants ou des migrants d'ailleurs au Canada. Cependant, la croissance démographique n'est peut-être pas l'objectif de toutes les collectivités. Certaines collectivités pourraient préférer l'amélioration du bien-être global de la collectivité et la rétention des résidents plus jeunes.Néanmoins, certaines régions rurales du Canada réussissent très bien à attirer des immigrants, obtenant des taux d'établissement supérieurs aux taux des centres métropolitains.On trouve davantage d'industries de production de biens et d'industries saisonnières en milieu rural au Canada. En outre, dans le cas de la plupart des industries, les activités maintenues en milieu rural sont plus saisonnières que celles maintenues dans les régions métropolitaines.

Fiches de renseignements 

Mise à jour : 13/08/2015