Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Avancée : la part des coûts assumée par le fédéral stimule les projets d’infrastructures en milieu rural

Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui une augmentation de la part des coûts qu'il assumera dans le cadre du nouveau Fonds pour les infrastructures des collectivités rurales et nordiques. Le gouvernement fédéral financera jusqu'à 60 % des coûts admissibles pour les collectivités comptant moins de 5 000 habitants. Les collectivités rurales et nordiques de grande taille continueront de recevoir du financement jusqu'à 50 % des coûts admissibles (75 % dans le cas de projets entrepris dans les trois territoires).

Dans le cadre de ses représentations pour la phase 2 du plan Investir dans le Canada, la FCM a clairement fait valoir que tout plan visant à renforcer le pays doit profiter à toutes les collectivités, quelle que soit leur taille. Nous avons pressé le gouvernement fédéral d'accorder aux petites collectivités le pouvoir de répondre directement à leurs besoins locaux les plus urgents, évitant ainsi une approche universelle et reconnaissant les défis et les possibilités propres aux collectivités rurales. L'annonce d'aujourd'hui répond directement aux souhaits de la FCM et reconnaît le rôle que jouent les collectivités de petite taille dans un Canada rural compétitif.

Intégrer une perspective rurale

Pendant que le gouvernement fédéral continue de négocier des ententes bilatérales intégrées avec les provinces et les territoires, nous veillons à ce qu'une perspective rurale soit intégrée aux critères d'admissibilité de tous les programmes d'infrastructures. Pour être efficaces, ces critères doivent refléter la réalité financière, administrative et démographique des plus petites collectivités. C'est aussi dans cette perspective que nous faisons des efforts en vue de simplifier les processus de demande de financement et de reddition de comptes pour les collectivités rurales et nordiques.

La FCM collabore avec ses homologues provinciaux et territoriaux afin de protéger les importantes avancées réalisées au chapitre de la part financée par le fédéral. Nous nous efforçons aussi d'obtenir une contribution complète et équitable des provinces, et nous cherchons à mieux définir les seuils démographiques d'admissibilité au financement en milieu rural.  

Travail de représentation

Les efforts de représentation déployés par la FCM au nom des petites collectivités ont conduit aux plus imposants investissements dans les infrastructures rurales de toute une génération. Nous reconnaissons cependant qu'il faudra un engagement continu avec le gouvernement  fédéral pour que toutes les possibilités se concrétisent et nous sommes impatients de poursuivre cet engagement au nom des collectivités de toutes tailles.

Pour toute question, veuillez communiquer avec Marc LeBlanc, conseiller en politiques.

Mise à jour : 23/02/2018