Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Coût de la vie

Il en coûte cher de vivre dans le Nord. Le froid, l'isolement et l'éloignement sont les principaux facteurs qui expliquent le coût élevé de la vie, outre le fait que de nombreuses collectivités ne sont accessibles que par avion ou par bateau et, dans la région ouest de l'Arctique, uniquement par des routes de glace en hiver.

L'érosion de la valeur des Déductions pour les habitants de régions éloignées est un facteur qui contribue au coût élevé de la vie. Mises en œuvre par le gouvernement fédéral en 1987, ces déductions avaient pour but de compenser le coût élevé de la vie dans le Nord par une baisse de l'impôt sur le revenu à payer.

Le budget fédéral de 2016 a haussé le montant maximum quotidien de 8,25 $ à 11 $, une augmentation de 33 %, pour les résidents vivant dans une zone prescrite. Les déductions pour les habitants des régions éloignées incluent également une déduction pour les frais de déplacement calculée selon divers critères.

La FCM appuie fortement le montant maximum quotidien majoré, quoiqu'elle soutienne qu'il est essentiel d'indexer ces déductions en fonction de l'inflation pour en maintenir l'efficacité à long terme. Sans indexation, la valeur réelle des Déductions pour les habitants des régions éloignées recommencera à être grugée progressivement. Ces déductions sont un moyen d'attirer et de retenir les travailleurs et leurs familles, et de soutenir le développement des collectivités et de l'économie. Par conséquent, il faut en maintenir la valeur pour en assurer l'efficacité à long terme.

Recommandations

Le gouvernement du Canada devrait :

  • Indexer la composante liée à la résidence des déductions pour les habitants des régions éloignées afin d'en préserver la valeur compte tenu de l'inflation;
  • Élaborer une nouvelle méthode d'évaluation du coût de la vie afin d'établir avec précision un seuil de pauvreté pour le Nord (SPN) en vue d'améliorer les outils de vérification des autres avantages fiscaux, notamment le crédit pour la TPS/TVH et le crédit d'impôt pour enfants;
  • Permettre aux ménages dont le revenu après impôts se rapproche du seuil de pauvreté de demander le montant additionnel pour résidence, même si plus d'un membre du ménage demande la déduction de base.

Ressources

Mise à jour : 14/05/2018