Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Comité mixte sur les services correctionnels

Le dialogue et la collaboration – à l'échelle locale, régionale et nationale – constituent la base d'une approche efficace permettant le maintien de collectivités sûres. La FCM participe à des discussions avec les gouvernements municipaux sur des enjeux correctionnels pouvant affecter la sécurité des collectivités.

Le Comité mixte sur les services correctionnels est un partenariat entre la FCM, le Service correctionnel du Canada, la Commission des libérations conditionnelles du Canada et Sécurité publique Canada. Créé en 1993, le comité et vise à préserver et améliorer la qualité de vie des Canadiens. En plus de soutenir la sécurité communautaire et la prévention de la criminalité, le partenariat permet aux participants d'apprécier davantage la contribution des municipalités à la réinsertion en toute sécurité des contrevenants.

Le Service correctionnel du Canada (SCC) est l'organisme du gouvernement fédéral chargé d'administrer les peines d'emprisonnement de deux ans ou plus imposées par les tribunaux.  Le SCC gère des établissements de divers niveaux de sécurité et surveille les délinquants en liberté sous condition dans la collectivité. Comme le passage de l'emprisonnement à la liberté peut être difficile, les délinquants ont de meilleures chances de succès si on leur offre de la surveillance, des possibilités, de la formation et un encadrement lorsqu'ils retournent vivre dans la collectivité.

Les services correctionnels communautaires ont pour tâche de graduellement remettre en liberté les délinquants, en s'assurant qu'ils ne représentent un danger pour personne et en les aidant à s'adapter à la vie à l'extérieur. Ces services sont assurés par un mélange de trois éléments interdépendants : la surveillance, des programmes et la participation de la collectivité.

Mise à jour : 16/11/2017