Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Déclaration du président de la FCM au sujet des modifications apportées à la politique du choix de l'emplacement des antennes au Canada (05/02/2014)

OTTAWA - La déclaration suivante a été faite aujourd'hui par le président de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), Claude Dauphin, au sujet des modifications à la politique du choix de l'emplacement des antennes au Canada annoncées aujourd'hui par le ministre de l'Industrie James Moore :

« L'annonce faite aujourd'hui par le gouvernement fédéral concernant les modifications apportées à la politique du choix de l'emplacement des antennes au Canada constitue une excellente nouvelle pour nos villes et nos collectivités. 

Nous savons tous que la demande pour les communications sans fil augmente, nécessitant la construction de plus en plus de systèmes d'antennes dans les collectivités canadiennes ou à proximité. Nous devons toutefois nous assurer que, dans une telle situation, tout se fait dans le respect des besoins de nos collectivités. C'est la raison pour laquelle la FCM demande au gouvernement fédéral de remédier à une lacune majeure qui permettait aux entreprises de télécommunications sans fil de bâtir des pylônes d'antenne mesurant moins de 15 mètres de hauteur sans devoir aviser ou consulter les collectivités touchées. Les modifications annoncées aujourd'hui répondent directement à notre demande.

Le Modèle de protocole d'implantation des systèmes d'antenne lancé l'an dernier par la FCM et l'Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) allait au-delà des exigences des règlements existants d'Industrie Canada afin d'établir une consultation plus vaste entre les entreprises de télécommunications sans fil et les collectivités touchées à l'égard de toutes les tours à construire, peu importe leur hauteur. Cette mesure a grandement amélioré le processus d'implantation des antennes dans beaucoup de collectivités. Les modifications annoncées par le gouvernement fédéral aujourd'hui s'inscrivent dans cette démarche.

Nous félicitons le gouvernement pour sa décision de mettre à jour sa politique du choix de l'emplacement des antennes au Canada et pour avoir offert aux municipalités et à la population plus de possibilités de commenter de façon significative les décisions liées à l'implantation des systèmes d'antenne dans nos villes et nos collectivités. Voilà une autre preuve de ce que nous pouvons accomplir lorsque tous les ordres de gouvernement et le secteur privé travaillent de concert à titre de partenaires pour répondre aux besoins de nos collectivités. »

-30-

Mise à jour : 27/07/2015