Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

La FCM accueille favorablement l’accroissement des effectifs policiers projeté par le NPD (19/08/2015)

La promesse d'engager 2 500 nouveaux policiers va exactement dans le sens des investissements accrus dans la sécurité des collectivités demandés par la FCM

Ottawa - Le chef du Nouveau Parti démocratique du Canada, Tom Mulcair, a divulgué aujourd'hui le plan conçu par son parti pour augmenter le nombre de policiers de première ligne. Le président de la FCM, Raymond Louie, s'est réjoui en ces termes à la suite de l'annonce de Monsieur Mulcair.

« La FCM est heureuse que le Nouveau Parti démocratique ait promis d'investir des ressources considérables pour renforcer la sécurité dans nos villes et nos collectivités. Il est également réjouissant de constater que le NPD comprend l'importance de travailler avec les municipalités en partenaires égaux afin d'atteindre cet important objectif.

La sécurité publique fait partie depuis longtemps des enjeux prioritaires de la FCM. En juin, nous avons publié notre Feuille de route pour des villes et des collectivités fortes, dans laquelle nous préconisons des solutions pratiques pour rendre les collectivités canadiennes plus sûres. Aujourd'hui, par cette déclaration, Monsieur Mulcair a répondu directement à nos demandes de gestes concrets.  

Dans son plan, Monsieur Mulcair prévoit collaborer avec les provinces, les territoires, les municipalités et les Premières Nations afin de recruter et de maintenir 2 500 nouveaux policiers, soit le genre d'investissements plus importants dans les services policiers locaux réclamés à maintes reprises par la FCM. Sa promesse de rétablir le Fonds de recrutement de policiers, cette fois en tant que source de financement permanente, aiderait à soulager le fardeau financier des services policiers sur les budgets municipaux.

Le visage de la criminalité se transforme au Canada. Les services policiers municipaux doivent de plus en plus diriger des opérations complexes, comme la lutte contre le terrorisme et la prévention de la cybercriminalité. Les municipalités supportent déjà plus de 60 % des coûts des services policiers au Canada. Sans nouvelles sources de revenus, ces coûts deviendront bientôt insoutenables.

L'annonce d'aujourd'hui manifeste une bonne compréhension du rôle essentiel que doit jouer le gouvernement fédéral afin d'atténuer ces coûts croissants. Ainsi soulagées, les municipalités pourront investir des ressources indispensables dans les programmes locaux fructueux d'intervention précoce et de prévention de la criminalité.

Tous les ordres de gouvernement doivent unir leurs efforts afin de répondre aux besoins de sécurité de nos collectivités. La FCM espère vivement que tous les partis prendront de nouveaux engagements à l'égard des priorités municipales au cours de la présente campagne électorale. »

La Fédération canadienne des municipalités est la voix nationale des municipalités. Leader du mouvement municipal, la FCM concilie priorités fédérales et locales parce qu'un Canada fort se bâtira sur des communautés fortes.

Mise à jour : 19/08/2015