Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Le président du Caucus des maires des grandes villes presse les Canadiens de voter pour les villes lundi (16/10/2015)

(Vancouver) - Le président du Caucus des maires des grandes villes et maire de Vancouver, Gregor Robertson, invite fortement les Canadiens à « voter pour les villes » lorsqu'ils iront aux urnes, lundi prochain. Le maire Robertson affirme qu'aux présentes élections, les Canadiens sont en mesure de faire un choix informé entre les partis en se basant sur les enjeux qui les touchent le plus dans leur vie quotidienne : le transport collectif, les infrastructures et le logement.

« À ces élections, nous avons vraiment l'occasion de stimuler l'économie en allégeant le fardeau des familles et en investissant dans les villes canadiennes, a dit le maire Robertson. Les investissements dans le transport collectif réduiront le temps que les Canadiens perdent dans les embouteillages, la construction de nos infrastructures attirera les investisseurs et créera des emplois bien rémunérés, et les efforts consacrés au logement aideront tous les Canadiens qui ont de la difficulté à trouver un chez soi abordable. Les villes sont les moteurs de l'économie canadienne, et les familles canadiennes s'attendent à ce que le prochain gouvernement fédéral s'attaque de front à ces grands enjeux. »

Dans la présente campagne, tous les partis fédéraux se sont engagés clairement à s'associer aux villes canadiennes pour bâtir l'économie et améliorer la qualité de vie. Mais leurs programmes présentent des différences notables. C'est pourquoi la FCM offre un outil de suivi des promesses électorales sur son site de campagne (nosvilles.ca). Le Suivi des promesses électorales présente la position détaillée des partis sur chacun de ces enjeux clés.

« Durant la campagne électorale fédérale, les maires du Canada ont fait preuve d'un solide leadership pour s'assurer que l'importance économique de nos villes occupe toute la place qui lui revient, a ajouté le maire Robertson. Les partis en ont pris acte, de sorte qu'aujourd'hui, les électeurs sont bien placés pour faire un choix éclairé en se basant sur les aspects qui peuvent vraiment propulser et renforcer l'économie canadienne.

Les maires des plus grandes villes du Canada ont lancé leur campagne à Toronto en février dernier. Ils ont fait savoir à tous les partis qu'à titre de représentants des 21 millions de Canadiens qui vivent dans les villes, ils défendraient énergiquement les solutions et le partenariat qu'ils proposent en vue du prochain gouvernement fédéral. Cet appel à l'action s'est amplifié en juin, lorsque les maires se sont réunis à Edmonton où tous les partis sont venus leur exposer leurs propositions à l'égard des enjeux de grande importance pour les élus municipaux. Plus récemment encore, les maires se sont assemblés à Toronto et à Montréal afin d'insister sur la nécessité de prendre des engagements pour le logement.

Les propositions des partis qui en ont découlé sont affichées sur le site web de la campagne de la FCM, à la page du suivi des promesses électorales. Ce suivi peut s'avérer un outil crucial pour les électeurs à ces élections,  car il peut les aider à prendre une décision.

Le site de campagne de la FCM offre aussi d'autres outils pour guider les Canadiens en prévision du scrutin de lundi. Par exemple, la page d'Appui des candidats permet aux électeurs de voir ceux des candidats locaux qui ont accordé leur appui aux #munican.

La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux. Dans son rôle de figure de proue du mouvement municipal, la FCM travaille à l'harmonisation des priorités fédérales et locales, car elle croit fondamentalement qu'un Canada fort commence par des municipalités fortes.

Mise à jour : 16/10/2015