Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Une catastrophe s’annonce pour les aînés du Canada, affirme un nouveau rapport de la FCM (05/10/2015)

(Ottawa) - Aujourd'hui, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) a publié un rapport qui montre qu'une crise du logement se profile au Canada pour les aînés - une crise qui aura de graves impacts sur tout, de notre économie à nos collectivités. Les aînés et le logement : le prochain défi décrit les facteurs qui sont en train de mener les personnes âgées tout droit à cette crise : les loyers en hausse et une population d'aînés qui doublera de taille au moment même où le soutien fédéral au logement social aura disparu.

« Ce rapport devrait susciter une prise de conscience chez tous les partis fédéraux qui ont vraiment à cœur de renforcer l'économie. Il montre, preuves à l'appui, qu'il s'agit d'une crise bien réelle et qu'elle ira en s'aggravant. Les municipalités travaillent à des solutions pour protéger les familles canadiennes, mais nous avons besoin d'un partenaire fédéral pour s'associer à nos efforts », a dit le président de la FCM, Raymond Louie.

Ce rapport explore l'importance fondamentale du logement et du transport collectif dans les besoins de notre population vieillissante et décrit le rôle d'avant-garde assumé par les municipalités dans la recherche de solutions. Il décrit également ce que doit faire le gouvernement fédéral face à ce virage démographique spectaculaire pour que les villes et les collectivités puissent répondre aux besoins de logements - et assurer la qualité de vie - de tous les Canadiens. 

Le rapport en bref

Notre population vieillit rapidement

  • En 2011, le Canada comptait près de 5 millions d'adultes âgés de 65 ans et plus. D'ici 2036, leur nombre devrait doubler pour atteindre 10,4 millions.
  • À elle seule, la Ville d'Edmonton verra sa population d'aînés de 80 ans et plus augmenter de 266 p. cent entre 2006 et 2041.

Les personnes âgées peinent à trouver un logement abordable

  • Ne disposant que d'un revenu fixe et limité, près de 700 000 ménages d'aînés sont aux prises avec des problèmes d'abordabilité de logement.
  • Les loyers des résidences pour aînés sont 2,5 fois plus élevés que les loyers du marché privé.

Le soutien fédéral au logement pour les aînés disparaît

  • L'appui du gouvernement fédéral de 1,6 milliard de dollars par année au logement social doit prendre fin durant les 20 prochaines années.
  • En 2040, le soutien fédéral au logement social pour les aînés aura complètement disparu, au moment même où le nombre de personnes âgées devrait avoir doublé.

Les solutions existent, les municipalités agissent

  • Non moins de 93 p. cent des aînés vivent dans leur maison ou logement et préfèrent vieillir chez eux, mais il n'y a pas de solution universelle pour leur permettre de le faire.
  • Sur le terrain, les gouvernements locaux explorent des solutions et instaurent des programmes afin d'atténuer les loyers élevés et d'améliorer l'accès au transport collectif pour les personnes âgées.
  • Le gouvernement fédéral doit aussi participer activement à ces efforts — en partenariat avec les municipalités — en renouvelant les ententes pour le logement social, en offrant des mesures incitatives pour la construction de logements locatifs abordables et en soutenant des programmes qui permettent aux aînés de rénover leur maison pour qu'ils puissent y demeurer plus longtemps.

La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux. Dans son rôle de figure de proue du mouvement municipal, la FCM travaille à l'harmonisation des priorités fédérales et locales, car elle croit fondamentalement qu'un Canada fort commence par des municipalités fortes.

Mise à jour : 05/10/2015