Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Déclaration de Don Iveson, président du Caucus des maires des grandes villes, à la suite d’une rencontre avec Perry Bellegarde, Chef national de l’APN (02/06/2016)

Don Iveson, maire d'Edmonton et président du Caucus des maires des grandes villes (CMGV) de la FCM a publié la déclaration suivante au sujet de la rencontre du CMGV avec Perry Bellegarde, Chef national de l'Assemblée des Premières Nations :

« Nos villes et notre pays sont entrés dans une période importante, celle du cheminement que nous entreprenons ensemble pour nous réconcilier avec le passé et ainsi préparer un avenir radieux pour tous.

La moitié de la population autochtone vit maintenant dans les villes, et la pauvreté, le racisme et l'iniquité qui sévissent sont la manifestation du douloureux héritage des pensionnats indiens et autres traumatismes du passé. Les maires des grandes villes canadiennes sont bien placés pour se faire les instigateurs d'un dialogue entre les quatre ordres de gouvernement afin de résoudre ces problèmes nationaux.

En travaillant ensemble, les municipalités, le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux et les dirigeants des Premières Nations peuvent réaliser un objectif qui nous tient à cœur, celui de renouveler nos relations avec les Canadiens Autochtones.

En tant que maires des grandes villes du Canada, nous nous efforçons de respecter les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation et d'opérer le genre de changement social, politique et économique qui permettra de combler l'écart entre les Canadiens Autochtones et les Canadiens non Autochtones. Nos villes ne pourront se réaliser pleinement que si nous traçons de nouvelles voies avec les peuples autochtones et leurs chefs.

La rencontre que nous avons eue aujourd'hui avec le Chef national Bellegarde représente un pas important dans notre cheminement. Nous comptons collaborer avec le gouvernement fédéral, le Chef national Bellegarde et l'Assemblée des Premières Nations ainsi que les Chefs autochtones de toutes les régions à la transformation du pays, afin que nous puissions tous vivre dans la dignité et la prospérité. »

Mise à jour : 02/06/2016