Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Déclaration du président de la FCM, Raymond Louie, à la suite de l'allocution de la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, au Congrès annuel 2016 de la FCM à Winnipeg (05/06/2016)

À titre de président de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), je tiens à remercier la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, de s'être adressée aux 1 600 maires et conseillers municipaux réunis à Winnipeg pour notre congrès annuel.

Mme May défend ardemment les intérêts du secteur municipal depuis de nombreuses années, et elle a toujours reconnu le rôle à part entière que doivent jouer nos villes et collectivités dans l'édification d'un avenir plus durable.  Étant l'ordre de gouvernement aux premières lignes de la lutte contre les changements climatiques, les municipalités sont des chefs de file dans ce domaine, et nous partageons en ce sens de nombreux objectifs avec le Parti vert.   

L'an dernier, le Canada s'est engagé à atteindre les ambitieuses cibles de réduction des gaz à effet de serre établies au cours de la Conférence sur le climat COP21, à Paris. La FCM et ses municipalités membres travaillent avec leurs partenaires fédéraux à l'atteinte des objectifs formulés dans cet Accord. La participation d'Elizabeth May et du Parti vert du Canada à cet effort sera absolument essentielle et je serai heureux que leur message fort et enthousiaste se joigne au nôtre.

Mise à jour : 05/06/2016