Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

En signant l’Accord de Paris, le Canada s’engage résolument dans la lutte contre les changements climatiques (22/04/2016)

Ottawa - Au nom de ses 2 000 municipalités membres réparties d'un océan à l'autre, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) félicite aujourd'hui le gouvernement fédéral d'avoir signé l'Accord de Paris sur le changement climatique. À la Conférence de Paris sur le climat (COP21), le groupe de dirigeants municipaux mené par la FCM faisait partie de la délégation officielle et a collaboré étroitement avec le gouvernement du Canada. Ce partenariat fort et soutenu qui est essentiel pour lutter contre les changements climatiques va bien au-delà des rencontres qui ont eu lieu à Paris. La FCM et ses municipalités membres collaborent avec leurs partenaires fédéraux à l'atteinte des objectifs de l'Accord et à la réalisation des nouveaux engagements.

« Nous sommes ravis de voir le Canada signer l'Accord si peu de temps après la tenue de la COP21, a déclaré Raymond Louie, président de la FCM. Cela indique clairement aux Canadiens et à la communauté internationale que nous sommes prêts à relever le défi. Étant au front de la lutte contre les changements climatiques, les municipalités constituent l'ordre de gouvernement qui montre la voie à suivre. »

Avec son programme Partenaires dans la protection du climat (PPC), la FCM sensibilise le secteur municipal aux changements climatiques depuis 1994. Fruit d'un partenariat entre la FCM et l'ICLEI -  gouvernements locaux pour le développement durable, le programme PPC regroupe près de 300 municipalités canadiennes qui se sont engagées à combattre les changements climatiques. Dans le cadre d'initiatives locales et avec l'aide du Fonds municipal vert de la FCM, les municipalités ont montré la voie en adoptant des technologies vertes novatrices, en construisant des bâtiments publics à émissions presque nulles, en améliorant l'efficacité énergétique de bâtiments existants et en intégrant des véhicules électriques à leurs parcs de véhicules municipaux et de transport collectif. Afin de soutenir ces efforts, le gouvernement fédéral a prévu à son budget 2016 un investissement de 125 millions de dollars dans le Fonds municipal vert.

En février 2016, le gouvernement du Canada a annoncé son intention d'investir 75 millions de dollars pour soutenir le développement de villes et de collectivités résilientes et à faibles émissions de carbone. La FCM accueille favorablement cet investissement qui vise spécifiquement les municipalités et souhaite vivement contribuer au déploiement du nouveau programme. Les gouvernements locaux exercent une influence directe ou indirecte sur près de 50 % de toutes les émissions de gaz à effet de serre au Canada et de nombreuses collectivités sont déjà à l'œuvre pour réduire les émissions de GES, atténuer les changements climatiques et s'y adapter.

La lutte contre les changements climatiques est déterminante pour la qualité de vie de tous les Canadiens. Constituant l'ordre de gouvernement qui dispense des services le plus directement aux citoyens, les villes et les collectivités continueront d'être le fer de lance du mouvement vers une société et une économie plus vertes. Les gouvernements municipaux apportent des solutions locales qui contribuent aux résultats nationaux : un meilleur transport collectif, une production d'énergie plus propre et plus efficace, davantage de véhicules électriques, une meilleure gestion des matières résiduelles, etc. Dans son budget  2016, le gouvernement fédéral a annoncé des investissements majeurs pour les infrastructures d'eau et de transport collectif. Nous entendons collaborer avec le gouvernement dans sa planification de la deuxième phase de ce financement.

La FCM compte travailler étroitement avec le gouvernement du Canada à l'élaboration et à la mise en œuvre d'une lutte coordonnée contre les changements climatiques qui permettra de réaliser les engagements internationaux du Canada.

La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux. Dans son rôle de chef de file du mouvement municipal, la FCM travaille à l'harmonisation des priorités fédérales et locales, car elle croit fondamentalement que les municipalités sont importantes.

Mise à jour : 22/04/2016