Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Les élus municipaux déterminés à tenir un rôle central dans le plan d’infrastructure fédéral (25/11/2016)

La délégation de la FCM boucle une tournée marathon sur la colline du Parlement

À l'issue de quatre jours de rencontres sur la colline du Parlement, les élus municipaux ont pu constater l'émergence d'un consensus parmi les parlementaires au sujet du rôle central que doivent jouer les municipalités pour que le plan d'infrastructure du gouvernement fédéral donne les résultats escomptés par les Canadiens.

« Le plan d'infrastructure du gouvernement fédéral représente une occasion unique de renforcer le Canada en misant sur les collectivités. Mais pour tirer le maximum de la phase 2, celle-ci doit être conçue afin de s'articuler pleinement autour des besoins locaux et de l'expertise locale », a affirmé le président de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), Clark Somerville.

Dirigée par la FCM, la délégation de presque 100 élus municipaux provenant de toutes les régions du Canada a tenu 190 rencontres avec les parlementaires, dont 14 ministres. Ces rencontres ont majoritairement porté sur la conception de la phase 2 du plan fédéral d'investissements dans les infrastructures pour l'ensemble du Canada. Au début du mois, le gouvernement avait annoncé dans son Énoncé économique de l'automne qu'il portait les investissements à 81 milliards de dollars sur 11 ans pour les transports collectifs, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales et d'autres priorités.

« Les 190 députés, sénateurs et secrétaires parlementaires de toutes les régions et de toutes les couleurs politiques rencontrés nous ont fait part de points de vue extrêmement diversifiés. Pourtant, tous semblaient convenir que c'est en confiant les outils aux municipalités qu'on pourra tirer les plus grands résultats de la phase 2 pour les Canadiens », a dit M. Somerville.

Les collectivités locales ont maintes fois prouvé qu'elles sont en mesure de mettre en œuvre des solutions locales en matière d'infrastructures pour résoudre des défis nationaux comme la création d'emplois, la productivité et la réduction des émissions de GES. Les élus municipaux ont fait savoir aux parlementaires que d'importantes décisions au sujet de la conception de la phase 2 devront être prises avant le budget 2017 pour qu'elle puisse remplir toutes ses promesses, soient :

  • simplifier la distribution des fonds considérables de la phase 2 au moyen d'affectations prévisibles, afin que les municipalités puissent planifier à long terme, exploiter le savoir-faire local et faire avancer les projets structurants pour leurs communautés ;
  • moderniser les dispositions sur le partage des coûts, afin que les fonds limités des municipalités n'empêchent pas la progression des projets de la phase 2 ;
  • consacrer une grande partie du Fonds de l'infrastructure sociale de la phase 2 pour s'attaquer à la crise du logement abordable qui sévit présentement partout au Canada.

« En décidant ce mois-ci d'affecter 2 milliards de dollars aux infrastructures rurales et nordiques, ce gouvernement a montré qu'il était à l'écoute des besoins. Cela fait suite à une recommandation clé de la FCM, et nous en avons formulé trois autres très importantes. Si nos recommandations pour des affectations prévisibles, un partage équitable des coûts et des fonds importants pour le logement sont acceptées, la phase 2 transformera la vie des Canadiens d'un océan à l'autre », a soutenu M. Somerville.

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) est la voix nationale des gouvernements municipaux. Ses 2 000 membres représentent 90 % de la population du Canada.

Renseignements :

Michael FitzPatrick, conseiller, Relations avec les médias, 613-907-6346 ou mfitzpatrick@fcm.ca

Mise à jour : 15/12/2016