Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

L'annonce sur les opioïdes précipite l’adoption de mesures urgentes (20/11/2017)

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, président du groupe de travail sur les enjeux des opioïdes du caucus des maires des grandes villes de la FCM, a fait la déclaration suivante en réponse aux nouvelles initiatives de Santé Canada visant à lutter contre la crise des opioïdes.

« La crise des opioïdes au Canada se poursuit à un rythme effroyable. Les familles, les travailleurs de première ligne, les bénévoles et les collectivités qui subissent le pire de cette situation d'urgence méritent que tous les ordres de gouvernement prennent des mesures. Comme on estime que les opioïdes devraient occasionner 3 000 décès cette année seulement, l'urgence de la réponse est évidente.

« L'annonce faite mercredi par la ministre de la Santé d'élargir les options thérapeutiques, de réduire les obstacles et d'appuyer celles et ceux qui luttent en première ligne contre cette crise constitue un important pas en avant. L'autorisation d'offrir un service de vérification des drogues dans les sites de consommation supervisés, l'assouplissement des obstacles législatifs à l'établissement de sites de prévention des surdoses et l'engagement d'élaborer des campagnes de sensibilisation du public dirigées par les pairs sont autant d'éléments qui répondent directement à certaines des recommandations du Caucus des maires des grandes villes publiées plus tôt cette année.

« Il reste encore beaucoup à faire pour assurer une réponse nationale coordonnée de tous les ordres de gouvernement, y compris des municipalités et des communautés autochtones. Le gouvernement fédéral doit encore prendre les choses en main pour établir des échéanciers rapidement, des mesures et des cibles exhaustives et fondées sur des données probantes pour la réduction des méfaits, le traitement, la prévention et l'application des mesures de lutte contre la crise des surdoses. Un plan intergouvernemental doit aligner les actions et les ressources sur du travail sur le terrain et répondre aux besoins spécifiques des municipalités et des communautés autochtones.

« Étant aux premières lignes de cette crise, les villes canadiennes n'ont cessé de demander que tous les ordres de gouvernement collaborent à une intervention concertée et pancanadienne pour mettre fin à cette tragique épidémie.

« Tandis que nous reconnaissons les progrès réalisés dans l'annonce de mercredi, nous attendons avec impatience de rencontrer la ministre de la Santé afin d'harmoniser davantage nos actions pour résoudre cette crise nationale de la santé.»

Le groupe de travail sur les enjeux des opioïdes regroupe les maires de 13 villes, soit Vancouver, Surrey, Edmonton, Calgary, Saskatoon, Winnipeg, Hamilton, London, Kitchener, Toronto, Ottawa et Montréal. Ce groupe de travail des maires a été constitué le 3 février 2017 par le caucus des maires des grandes villes (CMGV) de la Fédération canadienne des municipalités. 

Renseignements :
Relations avec les médias de la FCM : (613) 907-6395, media@fcm.ca

Mise à jour : 20/11/2017