Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Plans énergétiques 2013

Ville de Kelowna (Colombie-Britannique)

Plan d’action communautaire axé sur les changements climatiques et plan énergétique et de réduction des émissions de GES découlant des activités municipales

Population : 117 312 habitants 
Durée du projet : 2010–2012
Coût total : 156 000 $

La Ville de Kelowna a élaboré un plan d'action communautaire axé sur les changements climatiques, ainsi qu'un plan énergétique et de réduction des émissions de GES découlant des activités municipales, afin de réduire ses émissions de GES sous les niveaux de 2007.

Lors de l'élaboration de son plan communautaire, Kelowna a mené de vastes consultations et cerné 87 actions pour réduire ses émissions de GES de 33 % d'ici 2020. Plus de la moitié de ces actions visent à réduire les émissions provenant des transports, qui constituent la plus grande source d'émissions de GES produites à Kelowna. La Ville dirige 59 actions, dont 42 ont été mises en œuvre jusqu'à présent, tandis que d'autres intervenants assurent la conduite des 28 actions restantes touchant la collectivité. Le plan municipal cible l'énergie consommée par les installations et le parc de véhicules municipaux. Un consultant a travaillé de concert avec les employés municipaux et FortisBC, un fournisseur de services local, afin de trouver des moyens de réduire de 22 % d'ici 2017 les émissions municipales de GES.

Ce projet a reçu une aide financière du Fonds municipal vert de la FCM (FMV 10282).

Résultats

Environnementaux

Économiques 

Sociaux 

  • Les actions communautaires visent à réduire de 33 %, d'ici 2020, les émissions de GES
  •  Les émissions municipales se rapprochent déjà des niveaux de de référence de 2007
  • Le plan énergétique municipal s'est traduit par une réduction importante des coûts d'exploitation   
  • Grâce au plan municipal, une subvention de 1,5 million de dollars a été accordée pour améliorer l'efficacité énergétique
  • 850 employés municipaux bénéficient d'environnements de travail plus sains
  • Des modes de transport actifs et une meilleure qualité de l'air contribuent à garder les citoyens en santé

Défis

  • Il a été difficile d'obtenir l'appui municipal au début du projet parce que les avantages de réduire la consommation d'énergie et les émissions de GES étaient mal compris et que le personnel avait d'autres priorités.
  • Des élections municipales tenues vers la fin de l'élaboration du plan communautaire ont entraîné des changements au sein du conseil municipal et soulevé des inquiétudes quant à la possibilité que cela nuise à l'adoption des initiatives élaborées par l'ancien conseil.      
  • Il sera plus difficile à l'avenir de faire un suivi des résultats en raison des modifications apportées à la méthodologie provinciale concernant l'énergie et les inventaires d'émissions municipales, ainsi que des nouveaux niveaux de référence des émissions municipales.

Leçons retenues

  • Consulter les membres de tous les services municipaux afin d'obtenir leur appui pour la mise en œuvre du plan.
  • Utiliser un répertoire commun regroupant les renseignements et commentaires de tous les services, afin d'accroître la collaboration et de réduire le temps de révision.
  • Prévoir, dans les contrats octroyés aux consultants, des mesures pour que l'échéancier du projet soit respecté.
  • Élaborer des données de référence globales dès les premières étapes afin de prendre de meilleures décisions par la suite.
  • Utiliser le plan municipal pour cibler les secteurs où la municipalité peut économiser de l'énergie. En janvier 2012, les émissions municipales étaient presque revenues aux niveaux des émissions de 2007. Cette réussite a permis d'obtenir davantage d'appuis pour le plan.

Partenariats et collaborations

Ressources

Mise à jour : 13/01/2017