Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Matières résiduelles 2014

Ville de Surrey (Colombie-Britannique)

Programme de gestion repensée des déchets

Population : Durée du projet : Valeur totale du projet :

502 010 habitants

depuis 2012 17,5 millions de dollars

 

Transcription

La Ville de Surrey a remporté une triple victoire grâce à un programme de compostage qui valorise les déchets de cuisine, réduit les émissions de gaz à effet de serre et diminue les coûts en combustible des camions à ordures. 

Au cours de la première année du programme, la Ville a réduit de 43 % les déchets destinés à l'enfouissement, atteignant ainsi les objectifs établis pour 2015 par le Metro Vancouver Regional District. En compostant les déchets de cuisine, la Ville réduit les émissions de méthane produites par ses décharges ainsi que les coûts d'enfouissement. Outre ces avantages, la Ville fait affaire avec une entreprise de ramassage des ordures qui utilise des camions fonctionnant au gaz naturel comprimé, ce qui aide à réduire l'empreinte carbone de Surrey ainsi que ses coûts de fonctionnement.

La prochaine étape du programme Rethink Waste  ̶  partenariat public-privé visant à construire une usine de production de biocarburant qui alimentera le parc de camions à ordures de la Ville  ̶  en est déjà à l'étape de la planification.

Résultats

Environnementaux Économiques Sociaux
  • Valorisation de 27 000 tonnes de déchets de cuisine (14 000 tonnes d'équivalent-CO2) la première année

  • Réduction des émissions des véhicules de 650 tonnes d'équivalent-CO2

     

  • Réduction des coûts annuels de collecte des ordures de 4 millions de dollars

  • Réduction des redevances de déversement

  • Période de récupération de  moins de cinq ans

     

  • Les résidents mobilisés sont devenus des agents de « première ligne » de la lutte contre la dégradation de l'environnement.

  • Les taux de valorisation sont deux fois plus élevés que prévu.

Défis relevés

  • En raison du lancement du programme à l'échelle de la ville, il a été difficile de fournir à temps plus de 300 000 bacs de recyclage. La Ville s'était donné deux ou trois mois pour effectuer cette tâche; il aurait été plus réaliste de prévoir quatre à six mois. 

  • Les sacs plastiques ont posé un problème imprévu, avec des taux de contamination initiaux d'environ 5 % par rapport à un taux acceptable de 0,5 %. La Ville a recruté des personnes pour vérifier les bacs et dénombrer les bacs laissés en bordure du trottoir en raison d'une trop grande quantité de plastique. Au fil des mois, les taux de contamination ont diminué et respectent maintenant les limites acceptables.

Leçons retenues

  • Commencez à planifier dès que possible et menez un programme pilote. Le succès découle des leçons tirées de la mise à l'essai du programme dans votre propre collectivité.

  • Attendez-vous à des pépins pendant la mise en œuvre. La Ville avait présumé que certains ménages seraient oubliés pendant les premiers cycles de ramassage et pouvait faire appel à d'autres entrepreneurs prêts à intervenir.

  • Cherchez un entrepreneur expérimenté et fiable. Le succès du programme dépend d'un entrepreneur qui peut gérer le travail de manière opportune et aider à sensibiliser les citoyens au besoin.

  • Le marketing est crucial. Surrey a retenu les services d'une firme de communication pour élaborer une campagne de sensibilisation qui expliquait bien le programme. 

Mise à jour : 26/09/2017