Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Transports 2014

Ville de Vancouver (Colombie-Britannique)

Programme pilote d’infrastructure de recharge des véhicules électriques

Population : Durée du projet : Valeur totale du projet :

603 502 habitants

2011–en cours 800 000 $

 

Transcription

Après avoir passé des années à préparer le terrain pour les véhicules électriques (VE), la Ville de Vancouver a établi un réseau de bornes de recharge suffisamment grand pour répondre à la demande actuelle et faire face à la croissance future.

Le programme de VE de la Ville, qui a démarré en 2005, prévoit la mise à jour des codes du bâtiment pour assurer que les nouvelles résidences soient prêtes pour les VE, la collaboration avec des entreprises d'autopartage afin de promouvoir l'utilisation des VE, la réalisation d'un projet de démonstration de la recharge rapide et la constitution d'un parc municipal de VE. La mise en place du réseau de bornes de recharge a commencé en 2010 et le réseau s'est élargi pendant un programme pilote officiel en 2011. Son expansion se poursuit  ̶  une fois la construction des nouvelles bornes terminée, la Ville comptera 69 bornes de recharge accessibles au public.  

Le programme de VE a permis à Vancouver d'apprendre des pratiques exemplaires. Il a également donné lieu à des partenariats novateurs pour financer l'infrastructure publique pour les VE. Ne disposant plus d'espace sur les toits pour leurs installations, bon nombre d'entreprises de télécommunications construisent des stations de base autonomes dans des lieux publics. La Ville leur accorde des taux de location moins élevés moyennant l'installation de bornes de recharge de VE à certains de ces sites.

Ce projet a reçu une aide du Fonds municipal vert (FMV 10410) de la FCM.

Résultats

Environnementaux Économiques Sociaux
  • Réduction de 10 tonnes des émissions de GES grâce au parc de VE de la Ville

  • Réduction de 39 tonnes des émissions de GES grâce à l'utilisation de VE par les citoyens

  • 85 000 km parcourus par les participants au programme d'autopartage de VE

  • Construction de 13 immeubles résidentiels prêts pour les VE depuis 2010

  • Aménagement sans frais initiaux de six bornes de recharge

  • Meilleures connaissances et compétences des gens de métier

  • Plus grande sensibilisation de la population aux problèmes environnementaux

  • Expositions didactiques aux bornes de recharge des VE

  • Partenariat d'autopartage, ce qui offre plus d'options en matière de transport écologique

Défis relevés

  • La vaste infrastructure pour les VE doit prévoir des bornes de recharge dans des quartiers résidentiels et commerciaux et dans des espaces publics. Les municipalités doivent adopter des stratégies pour encourager l'aménagement de bornes dans chacun de ces secteurs. 

  • On ne sait pas encore quel est le modèle de gestion idéal pour les bornes de recharge. Le rendement de l'investissement est lent en raison des coûts initiaux élevés et du bas prix de l'électricité.

  • Les coûts d'installation, la capacité des véhicules et les modes de paiement constituent des défis pour l'aménagement en rue de bornes de recharge (pour les propriétaires sans garage) et l'infrastructure des VE dans les immeubles d'habitation.   

Leçons retenues

  • Obtenir l'appui des intervenants à tous les niveaux. Il faut sensibiliser tous les maillons de la chaîne, depuis les électriciens et les gestionnaires des installations jusqu'aux bailleurs de fonds.

  • Obtenir des coûts précis. Les coûts d'installation peuvent grandement varier d'un endroit à l'autre et inclure les travaux de mise à niveau électriques et les permis connexes, l'achat de bornes de recharge, l'abonnement au réseau et l'électricité.

  • Il est utile d'avoir des partenaires qui ont des intérêts directs. Par exemple, un détaillant partenaire qui veut prospérer grâce aux bornes de recharge des VE sera peut-être un ambassadeur plus efficace que la municipalité.

Mise à jour : 26/09/2017