Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant

Eau 2015 - Programme

Ville d’Okotoks (Alberta)

Projet de conservation, d’efficience et de productivité en matière d’eau

Population :  Durée du projet : Valeur totale du projet :

26 319 habitants

De 2002 à aujourd'hui

1,2 million de dollars

(coûts annuels des programmes)

 

Transcription

Chef de file reconnu pour sa gestion durable de l'eau, la Ville d'Okotoks, en Alberta, affiche l'un des taux de consommation brute d'eau par habitant les plus bas en Amérique du Nord grâce au Plan de conservation, d'efficience et de productivité (CEP) en matière d'eau qu'elle a mis en œuvre. Élaboré en 2002, le plan en constante évolution comprend une série de programmes d'économie et d'efficience dans cinq domaines clés : outils de réglementation; outils financiers; infrastructure et fonctionnement des services publics; éducation et sensibilisation; et partenariats et collaboration.

Des mesures axées sur l'offre et la régulation de la demande dans chaque domaine couvrent tout le cycle de consommation d'eau. Elles incluent entre autres des mesures de réduction de la consommation d'eau à l'intérieur; un vaste programme de rabais; un règlement imposant une couche de terre végétale de 12 pouces pour assurer une plus grande rétention de l'eau; des normes d'aménagement commercial visant à réduire la consommation d'eau à l'extérieur; des tarifs de services publics variant selon la consommation; et un système perfectionné de détection des fuites. Grâce au programme novateur de sensibilisation à l'économie d'eau, des agents se rendent chez les résidents au cours de l'été pour discuter des stratégies de réduction de la consommation d'eau.

Avec l'aide du Fonds municipal vert de la FCM (projet FMV 392) en 2002, la Ville a doté son installation moderne de traitement des eaux usées d'un système de compostage qui élimine les boues du processus de traitement et rejette des effluents de qualité élevée dans la rivière Sheep.  

Résultats

Environnementaux Économiques Sociaux
  • Réduction de 46 % de la consommation d'eau par habitant
  • Réduction de 41 % de la consommation brute d'eau malgré une croissance démographique de 45 %
  • Faible taux de fuite (3,8%) dans le système d'infrastructure d'approvisionnement en eau
  • Règlement sur l'écoulement des eaux pluviales assurant la qualité des effluents
  • Économie d'environ 63 millions de dollars par l'achat de permis d'utilisation des eaux
  • Économie d'énergie de 1,3 million de dollars par une faible quantité d'eau transférée et traitée
  • Durée de vie prolongée de l'infrastructure d'adduction d'eau
  • Service public autofinancé grâce à une structure tarifaire progressive (paiement en fonction de la consommation)
  • Création d'une culture du développement durable grâce à une mobilisation continue
  • Visites de plus de 900 ménages par les agents de sensibilisation à l'économie d'eau chaque été
  • Service de téléassistance horticole renseignant la collectivité sur les façons d'économiser l'eau

Défis relevés

  • Lors de la rédaction du règlement exigeant une couche de terre végétale de 12 pouces pour les terrains résidentiels, la Ville n'a pas bien consulté les promoteurs concernant les exigences et le processus, ce qui a donné lieu à de la confusion et à une piètre application du règlement, jusqu'à ce que la Ville révise ce règlement.
  • Une fois que les résidents reçoivent la terre végétale supplémentaire, ils n'aménagent pas toujours leur jardin dans le délai de 12 mois exigé par le règlement.
  • Alors que la Ville mettait à jour le plan CEP en matière d'eau pour 2014, elle a découvert que les résidents et les promoteurs avaient atteint un point de saturation en matière de changement.

Leçons retenues

  • Mettre en œuvre un programme de compteurs universels pour les secteurs résidentiel, commercial et industriel afin de surveiller la consommation d'eau et de suivre les tendances.
  • Élaborer un plan de sensibilisation continue auprès de la collectivité pour assurer sa participation aux programmes d'économie d'eau. Donner à la collectivité le temps de s'adapter au changement, en particulier lorsque plusieurs initiatives environnementales sont adoptées dans différents domaines.
Mise à jour : 26/09/2017