Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Fonds municipal vert

La FCM lance un nouveau programme d’apprentissage entre pairs pour aider les collectivités à remettre en état et réaménager les sites contaminés (17/06/2015)

Réhabilitation de la station d’autobus

À Edmonton, le site d’une une ancienne station d’autobus a été nettoyée et réhabilitée afin d’accueillir deux gratte-ciel. Le programme de la FCM aidera les municipalités participantes à mettre en commun les connaissances qui permettent le réaménagement de tels sites en améliorant l’environnement, stimulant l’économie et redynamisant les quartiers.

Toronto (Ont.) – La Fédération canadienne des municipalités (FCM) a lancé aujourd'hui un nouveau programme pour aider les municipalités à mieux comprendre, gérer et vaincre les obstacles au réaménagement des sites contaminés. La FCM a dévoilé son programme à l'occasion du congrès annuel du Canadian Brownfields Network tenu à Toronto, en Ontario.

Un site contaminé est défini comme un terrain commercial, institutionnel ou industriel, qui est abandonné, sous-utilisé ou contaminé, et dont l'usage passé a entrainé des problèmes de santé et de sécurité réels ou perçus. Le réaménagement de tels sites améliore l'environnement, stimule l'économie locale et redynamise les quartiers.  

Offert par le Fonds municipal vert (FMV) de la FCM, le Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés réunira des responsables municipaux dans un cadre collaboratif d'apprentissage entre pairs afin qu'ils acquièrent des connaissances et des habiletés permettant de faciliter le réaménagement de sites contaminés dans leurs collectivités. Élaboré à la suite du succès d'un projet pilote de deux ans, le nouveau programme aidera les municipalités à vaincre les obstacles les plus courants au réaménagement des sites contaminés : risques et incertitudes relatives aux coûts de remise en état, complexité du processus d'approbation, possibilités de responsabilité civile et problèmes de financement.  

« Presque toutes les collectivités du Canada comptent au moins un site contaminé, qu'il s'agisse d'un ancien poste d'essence, d'une usine abandonnée ou d'un terrain vacant. Grâce au nouveau programme, les municipalités auront la possibilité d'apprendre les unes des autres des moyens de rétablir la productivité de ces sites et d'atteindre leurs objectifs de développement durable », a déclaré Ben Henderson, président du Fonds municipal vert de la FCM et conseiller de la Ville d'Edmonton (Alb.).  

« Notre premier objectif est de limiter l'étalement urbain et d'améliorer la qualité de vie de nos citoyens par la réutilisation des sites abandonnés et contaminés », a poursuivi Raymond Louie, président la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et maire suppléant de la Ville de Vancouver (C.-B.). Soulignant que l'ONU a déclaré 2015 comme étant l'Année internationale des sols, établissant ainsi l'importance grandissante de la protection des sols dans le monde entier, M. Louie a déclaré que « le Programme de Leadership en réhabilitation des sites contaminés est une autre initiative de la FCM qui aidera nos collectivités à relever les défis du 21e siècle. »

La FCM invite toutes les municipalités engagées dans le réaménagement des sites contaminés – qu'elles soient en voie de prendre leurs premières mesures ou qu'elles aient déjà de l'expérience en réhabilitation de sites contaminés – à se joindre dès que possible au programme dont les activités débuteront en septembre. Les participants auront droit à des activités d'apprentissage entre pairs, à des ateliers, à des occasions de réseautage et à des outils de connaissances dispensés dans un cadre de pratiques exemplaires en sept étapes. La participation au programme est gratuite pour toutes les municipalités, grandes ou petites, qui s'engagent à soutenir le réaménagement des sites contaminés, à progresser dans le cadre des pratiques exemplaires et à faire part de leur progression dans le rapport annuel du programme.

Les municipalités intéressées peuvent communiquer avec Stéphanie Bohdanow à sbohdanow@fcm.ca ou en composant le 613-907-6382. La liste des collectivités participantes sera rendue publique ultérieurement.


Le gouvernement du Canada a doté la Fédération canadienne des municipalités (FCM) de 550 millions de dollars afin d'établir le Fonds municipal vertMC. Le Fonds appuie les partenariats et sert de levier aux projets financés par les secteurs public et privé afin d'atteindre des normes supérieures de qualité de l'air, de l'eau, du sol et de protection du climat.


La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux depuis 1901. Elle encourage l'aménagement de collectivités durables pour l'amélioration de la qualité de vie, en favorisant des gouvernements municipaux forts, efficaces et responsables.


Fonds municipal vert Gouvernement du Canada
Mise à jour : 11/07/2016