Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Fonds municipal vert

Le gouvernement du Canada et la FCM soutiennent Okanagan-Similkameen dans les améliorations de ses programmes de compostage (22/01/2015)

Penticton (BC) – Dan Albas, député d'Okanagan-Coquihalla, et Brad Woodside, président de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et maire de Fredericton (Nouveau-Brunswick), ont annoncé aujourd'hui l'octroi d'une subvention du Fonds municipal vertMC (FMV) au District régional d'Okanagan-Similkameen (DROS). Le financement d'un montant de 175 000 $ permettra d'effectuer une étude de faisabilité portant sur différentes options techniques et financières pour le choix de nouveaux programmes de compostage. En réduisant le volume de matières organiques envoyé aux sites d'enfouissement locaux, le DROS diminuera les lixiviats et les émissions de gaz à effet de serre (GES) et créera des emplois durables tout en permettant aux agriculteurs d'avoir accès à du compost produit localement.

« Notre gouvernement aide les municipalités de tous les coins du pays à assainir leur environnement, comme elles s'en sont fixé l'objectif, par l'entremise du Fonds municipal vert, a déclaré M. Albas. Le financement annoncé aujourd'hui est un autre exemple des moyens pris par notre gouvernement, en partenariat avec la FCM, pour aider les collectivités, dont sud de l'Okanagan, à assurer un avenir plus vert à ses citoyens. »

« Le Fonds municipal vert offre tout un éventail de ressources et de services conçus expressément pour répondre aux besoins des gouvernements municipaux en matière de développement durable, a dit M. Woodside. Le financement et le savoir-faire assurés par le Fonds permettent de soutenir le développement de collectivités plus durables sur le plan environnemental, social et économique. »

Le DROS évaluera les lieux de compostage et déterminera les méthodes, les pratiques de gestion de site et l'équipement requis pour la valorisation des matières organiques. L'étude portera principalement sur les options qui accroissent la durée de vie des sites d'enfouissement, produisent du compost destiné à l'agriculture ou à la couverture de sites d'enfouissement, contrôlent les odeurs et réduisent les coûts de transport et les émissions de GES.  

L'étude comprendra un examen des solutions proposées par les secteurs public et privé pour les services de compostage et prévoit une consultation des Premières Nations et d'autres intervenants. Le DROS communiquera les conclusions à d'autres collectivités qui envisagent de mettre sur pied leurs propres programmes de compostage.

« Le DROS reconnaît que les sites de compostage peuvent dégager des odeurs s'ils sont mal situés ou mal gérés, a expliqué Mark Pendergraft, président du conseil du DROS. Nous avons pour objectif d'examiner diverses solutions de manière à prendre la meilleure décision qui soit. Cette subvention nous est utile alors que nous commençons à transformer les déchets alimentaires et d'autres résidus organiques en un précieux compost. »


Le gouvernement du Canada a doté la Fédération canadienne des municipalités (FCM) de 550 millions de dollars afin d'établir le Fonds municipal vertMC. Le Fonds appuie les partenariats et sert de levier aux projets financés par les secteurs public et privé afin d'atteindre des normes supérieures de qualité de l'air, de l'eau, du sol et de protection du climat.


La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux depuis 1901. Elle encourage l'aménagement de collectivités durables pour l'amélioration de la qualité de vie, en favorisant des gouvernements municipaux forts, efficaces et responsables.


Fonds municipal vert RDOS Gouvernement du Canada
Mise à jour : 30/01/2015