Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Fonds municipal vert

Le gouvernement du Canada et la FCM annoncent des investissements de 10,3 millions de dollars dans 11 projets de développement durable de municipalités de la grande région du Golden Horseshoe (22/04/2016)

Clark Somerville et Vance Badawey avec des dirigeants de la Région de Niagara au nouveau complexe de logements sociaux certifié LEED

Clark Somerville et Vance Badawey posent avec des dirigeants de la Région de Niagara et des résidents aînés de Birchwood Place (Fitch Est), nouveau complexe de logements sociaux certifié Argent de LEED® à Welland.

Welland (Ont.) – Vance Badawey, député fédéral de Niagara Centre, représentant l'honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles, ainsi que Clark Somerville, premier vice-président de la Fédération canadienne des municipalités (FCM), ont annoncé conjointement aujourd'hui des investissements de 10,3 millions de dollars par l'entremise du Fonds municipal vert (FMV) afin de soutenir des mesures de lutte contre les changements climatiques et des mesures de développement durable dans des municipalités de la grande région du Golden Horseshoe de l'Ontario. Ces fonds soutiendront 11 projets des municipalités de Caledon, Middlesex Centre, Peterborough, Markham, Waterloo, Kitchener, Hamilton, Niagara, Oshawa et Toronto.

L'annonce a été faite à Birchwood Place, un immeuble de logements sociaux pour les aînés de la Région de Niagara conçu en vue de la certification LEED® Argent. Cette habitation de 67 logements est dotée d'un système géothermique de chauffage et de climatisation, en plus d'autres mesures d'efficacité énergétique et de conservation de l'eau. Ce projet montre comment une collectivité, appuyée par la FCM, peut améliorer la qualité de vie de ses citoyens en investissant intelligemment dans des logements conçus pour réduire les coûts d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre.

Les autres projets annoncés aujourd'hui englobent une étude de faisabilité d'un projet de construction d'un complexe d'habitation abordable et d'une caserne de pompiers à consommation énergétique nette zéro à Middlesex Centre; un essai sur le terrain à Markham qui pourrait mener à la valorisation de 114 tonnes de matières textiles et éviter de les acheminer au site d'enfouissement; le réaménagement d'un site industriel abandonné en installation écoénergétique pour l'entretien d'autobus à Waterloo.

Les municipalités jouent un rôle essentiel dans la protection de l'environnement, et les nouveaux investissements annoncés contribueront au verdissement des collectivités et à l'amélioration de la qualité de vie des Canadiens.

La Fédération canadienne des municipalités travaille en partenariat avec le gouvernement fédéral afin de favoriser des changements bénéfiques dans les municipalités de partout au pays. Le Fonds municipal vert de la FCM a été établi par une dotation de 550 millions de dollars du gouvernement fédéral dans le but de soutenir des plans, des études, des essais sur le terrain et des projets d'immobilisations axés sur la protection du climat et le développement durable. Jusqu'ici, le Fonds municipal vert a facilité la mise en œuvre de plus de 1000 projets dans toutes les régions du pays.

"Ces projets illustrent parfaitement la qualité des mesures mises sur pied par les municipalités pour faire avancer les technologies vertes et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Nous sommes fiers de soutenir des initiatives qui peuvent inciter les municipalités de partout au pays à s'engager dans la même voie pour améliorer la viabilité de leurs collectivités et, par le fait même, la qualité de vie de tous les Canadiens."
Vance Badawey, député fédéral de Niagara Centre

"Comme le prouvent ces projets, il est clair que la collaboration entraîne des changements positifs dans nos collectivités. Le financement et le savoir-faire assurés par le Fonds municipal vert de la FCM permettent de soutenir le développement de villes et de collectivités plus durables sur les plans environnemental, social et économique."
—  Clark Somerville, premier vice-président de la FCM

 

Renseignements

Maurice Gingues
Agent de relations avec les médias
Fonds municipal vert
Federation of Canadian Municipalities
T. 613-907-6399

Ressources naturelles Canada
Relations avec les médias
T. 343-292-6100

Descriptions Des Projets De La Grande Région Du Golden Horseshoe:

Municipalité régionale de Waterloo

Certification LEED Argent du projet d'agrandissement de la gare nord du réseau Grand River à Kitchener
Projet d'immobilisations
Subvention du FMV : 500 000 $
Prêt du FMV : 7 500 000 $

Afin de répondre aux besoins d'une population en pleine croissance, la Municipalité régionale de Waterloo a agrandi son parc de véhicules, passant de 162 à 250 autobus. Elle a construit une nouvelle installation pour assurer l'entretien du plus grand nombre de véhicules. Le nouveau bâtiment de 110 000 pi2 incorpore plusieurs caractéristiques de conception passives et technologies d'efficacité énergétique. Il a été construit dans l'objectif d'obtenir la certification LEED Argent, mais cet objectif a été dépassé puisqu'il a permis d'obtenir la certification LEED Or.

Sa conception écoénergétique et sa production d'énergie renouvelable entraînent une réduction des coûts d'énergie de 73,9 % par rapport à un bâtiment de référence du Code modèle national de l'énergie pour les bâtiments (CMNÉB).

L'agrandissement de la gare contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au transport et aide la municipalité à améliorer ses services de transport collectif dans le but de porter la proportion modale du transport collectif à 17 % d'ici 2031, l'objectif visé dans son plan directeur régional en matière de transport. 

"Par suite des investissements importants consacrés par le Conseil régional à l'expansion des transports collectifs, le nombre d'usagers du réseau Grand River a plus que doublé depuis que la responsabilité des transports collectifs a été transférée à la Région en 2000. Nous avions besoin de cette nouvelle installation à la gare nord du réseau pour assurer l'entretien de notre parc qui compte maintenant 250 autobus, et nous sommes très fiers de sa conception verte et des technologies d'efficacité énergétique qui nous ont permis d'atteindre la norme Or du programme Leadership in Energy and Environnemental Design (LEED)."
Ken Seiling, président, Région de Waterloo

 

Niagara Regional Housing

Première habitation sociale LEED de la Région de Niagara
Projet d'immobilisations - Énergie
Subvention du FMV : 109 090 $
Prêt du FMV : 1 090 910 $


Dans le but de réduire l'empreinte carbone des services communautaires, de répondre à des besoins sociaux et de réduire ses coûts, la Niagara Regional Housing (NRH) a construit, en partenariat avec la Municipalité régionale de Niagara, une nouvelle résidence sociale écoénergétique pour les aînés qui satisfait à la norme LEED Argent.

L'immeuble de 67 logements est équipé d'un système géothermique de chauffage et de climatisation, en plus d'autres mesures d'efficacité énergétique et de conservation de l'eau. Il a été conçu de manière à atteindre la certification LEED Argent.

Ce projet est un très bon exemple des moyens que peuvent prendre les municipalités et leurs partenaires pour relever les défis qu'entraînent les besoins accrus de logements sociaux pour les aînés tout en atteignant leurs objectifs environnementaux. Dans le cas illustré ici, l'immeuble a permis de réduire de 51 % la consommation d'énergie.

Grâce aux études de cas et aux autres outils d'apprentissage du FMV, toutes les municipalités peuvent tirer des enseignements de ce projet de la Région de Niagara et en reproduire les réalisations.

"Birchwood Place est le premier immeuble certifié LEED® de la Niagara Regional Housing et un bon exemple des efforts que nous déployons pour réduire notre empreinte carbone. Nous savons qu'en faisant du développement durable une priorité, il y aura maintenant un effet durable et positif tant sur les locataires que sur l'ensemble de la collectivité.  Nous sommes heureux que ces efforts aient été reconnus par le financement que la Fédération canadienne des municipalités nous a accordé."
Paul Grenier, président du conseil d'administration, Niagara Regional Housing

 

Peterborough Economic Development

Plan d'action sur les changements climatiques pour l'agglomération de Peterborough
Plan
Subvention du FMV : 175 000 $


Peterborough Economic Development prépare un plan d'action sur les changements climatiques avec Sustainable Peterborough, le regroupement informel ayant élaboré le plan de développement durable de l'agglomération de Peterborough.

Dix gouvernements locaux y participent : la Ville et le Comté de Peterborough, le Canton de Selwyn, la Municipalité de Trent Lakes de même que les Cantons de North Kawartha, de Douro-Dummer, d'Asphodel-Norwood, de Cavan Monaghan, d'Otonabee-South Monaghan et d'Havelock-Belmont-Methuen. Les Premières Nations de Curve Lake et d'Hiawatha font aussi partie des collaborateurs.
 
Le plan énoncera des objectifs, des mesures et des cibles d'émissions de gaz à effet de serre répondant aux besoins de chaque collectivité et Première Nation. Globalement, le plan vise à :

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre;
  • réduire la consommation de combustibles fossiles;
  • réduire la consommation d'énergie;
  • s'adapter aux changements climatiques en cours au Canada.

Cette initiative est un exemple emballant de la manière dont le financement du Fonds municipal vert de la FCM peut être combiné avec celui d'autres sources. Dans ce cas-ci, la Fondation Trillium de l'Ontario a fourni 225 000 $.  

"Peterborough Economic Development est heureux de faire partie des partenaires de cette initiative axée sur les changements climatiques et un mode de vie durable parce qu'elle s'appuie sur un plan stratégique misant sur la collaboration et l'innovation pour susciter un développement économique durable et améliorer la qualité de vie dans la région de Peterborough."
— Tom Robinson, vice-président, conseil d'administration de Peterborough Economic Development

"Nous sommes ravis de faire partie de cette initiative qui tombe à point nommé. Les changements climatiques sont l'enjeu mondial le plus urgent de notre époque, et nous sommes fiers de contribuer à l'avancement d'un avenir de plus en plus durable."
— Daryl Bennett, maire de la Ville de Peterborough

"Le Comté de Peterborough se réjouit d'être l'un des chefs de file dans cet effort de collaboration visant un enjeu aussi grave et important. Le plan d'action sur les changements climatiques tracera la voie de l'avenir dans laquelle nous engagerons notre région et il nous guidera dans la mise en œuvre des stratégies d'adaptation qui nous orienteront dans la bonne direction."
J. Murray Jones, directeur, Comté de Peterborough

 

Ville d'Oshawa

Étude de faisabilité portant sur le réaménagement de la rue Bruce pour la Ville d'Oshawa
Étude de faisabilité
Subvention du FMV : 155 100 $


La société Bruce Street Developments Limited entreprend une évaluation environnementale de site (EES) de phase II - étude permettant de confirmer la concentration et l'emplacement des contaminants dans un site donné - en vue de soutenir l'élaboration d'un plan de remise en état et de gestion des risques d'un site contaminé d'une superficie de 11 hectares situé au cœur même du centre-ville d'Oshawa.  

Une fois l'EES terminée, les mesures qui y sont énoncées seront mises en œuvre dans le but de transformer ce site contaminé en quartier à vocation multiple plus accessible, offrant des habitations attrayantes et des possibilités d'affaires. Selon les estimations, ce quartier ainsi réaménagé pourrait produire des revenus fonciers de 4 000 000 $ plutôt que de 70 000 $.

Tout au long de l'étude de faisabilité, les communications seront maintenues afin d'informer la population et de recueillir les opinions du public et des parties prenantes au sujet de la mise en œuvre des recommandations découlant de l'évaluation des risques et de l'aménagement futur du site après sa remise en état.

"La stratégie de revitalisation du centre-ville d'Oshawa s'appuie sur le réaménagement des sites contaminés et, sur ce plan, notre leadership et notre souci de l'innovation et de la durabilité environnementale ont été reconnus à l'échelle nationale. Nous sommes extrêmement heureux que le projet de la rue Bruce ait bénéficié d'un financement du Fonds municipal vert, lequel viendra s'ajouter aux fonds fournis par la Ville afin de réaliser l'étude de faisabilité de ce projet de réaménagement. Nous avons hâte à la mise en chantier, car ce nouveau projet prouvera encore une fois que le centre-ville d'Oshawa a bien mérité son classement parmi les 100 meilleurs quartiers du Canadian Real Estate Wealth Magazine."
John Aker, conseiller, Ville d'Oshawa et Région de Durham, président, Oshawa Development Services Committee

 

Ville de Kitchener

Corporation de la Ville de Kitchener, utilisation d'un revêtement perméable et de baissières biologiques pour protéger les milieux humides des zones naturelles du lac Huron
Étude de faisabilité et essai sur le terrain
Subvention du FMV : 175 000 $


La Ville de Kitchener effectuera une étude de faisabilité et un essai sur le terrain afin d'évaluer l'efficacité de revêtements perméables et de baissières biologiques pour la gestion des impacts sur la qualité de l'eau et sa quantité.

Les résultats de l'étude et de l'essai seront pris en compte dans le plan directeur de gestion des eaux pluviales de la Ville. S'il est fructueux, cet essai sur le terrain favorisera une approche ouverte de gestion des eaux pluviales par l'utilisation d'un revêtement perméable et d'autres techniques novatrices; de plus, l'étude de faisabilité et l'essai aideront à cerner les contraintes liées à l'utilisation de ce genre de revêtement ainsi que les endroits qui se prêtent à son installation pour renforcer le système actuel de gestion des eaux pluviales.

Comme ce revêtement réchauffe le sol, une plus petite quantité de sels de voirie sera nécessaire pour débarrasser la surface perméable de la glace et de la neige en hiver. Le site d'étude sera également inscrit au programme « Smart About Salt » de la Région de Waterloo afin de recourir le moins possible aux sels de voirie.

"La Ville de Kitchener a beaucoup innové dans le domaine des eaux pluviales. Le terrain de stationnement perméable que nous aménagerons nous aidera à comprendre dans quelle mesure les revêtements perméables sont efficaces pour gérer les impacts sur la qualité de notre eau. Nous apprécions l'aide que nous avons obtenue de la Fédération canadienne des municipalités afin de mettre à l'essai cette technologie novatrice, et nous tiendrons aussi compte des conclusions dans le plan directeur que nous préparons actuellement."
Berry Vrbanovic, maire de Kitchener

 

Ville de Hamilton

Contrôle des inondations et de l'érosion dans la zone de Stoney Creek Mountain        
Étude de faisabilité
Subvention du FMV : 175 000 $


La Ville de Hamilton et l'Office de protection de la nature de Hamilton étudieront la faisabilité de restaurer des cours d'eau naturels, des milieux humides et des boisés près des bassins hydrographiques de Stoney et de Battlefield Creek. L'étude définira des moyens de contrôler, de réduire et de traiter les eaux de ruissellement de même que d'éliminer 90 % du volume de ruissellement lors des événements de pluie dans un intervalle de 24 heures.

Les travaux prévus dans cette nouvelle aire de conservation s'étendant sur 202 hectares sont l'aménagement de réservoirs de rétention, l'amélioration et la création de milieux humides, la transformation de terres agricoles peu productives en forêts et la restitution du caractère naturel des chenaux des ruisseaux existants.  Ainsi réhabilités, ces lieux naturels contribueront à améliorer la santé publique en offrant de plus grandes possibilités de plein air, dont la randonnée et le vélo.

"Le projet de restauration des milieux humides d'East Escarpment constitue une étape importante pour l'Office de protection de la nature de Hamilton, la Ville de Hamilton ainsi que les résidents et les entreprises des environs de nos bassins hydrographiques. Il nous donnera non seulement la possibilité de conserver et de restaurer les milieux humides et le caractère naturel de cette région, mais aussi d'intervenir sur le plan hydrologique en améliorant les conditions de fort et de faible débit dans les cours d'eau de la région."
Scott Peck, directeur, Aménagement et ingénierie des bassins hydrographiques, Office de protection de la nature de Hamilton

 

Ville de Toronto

Gestion des eaux pluviales du Parc des expositions
Étude de faisabilité
Subvention du FMV : 132 495 $


Les autorités du Parc des expositions réaliseront une étude de faisabilité afin de déterminer les moyens de contrôler, de réduire et de traiter les eaux de ruissellement de même que d'éliminer 90 % du volume de ruissellement lors de fortes chutes de pluie dans un intervalle de 24 heures.

Les eaux pluviales des terrains de stationnement contaminées par l'huile, le carburant, les sous-produits de lubrifiants, les matières détachées des pneus et les sels de voirie sont déversées actuellement dans le lac Ontario. Ces rejets ont non seulement des effets nuisibles sur la qualité de l'eau et les espèces aquatiques mais ils réduisent aussi les possibilités récréatives.

Le ruissellement de l'un des terrains de stationnement a provoqué de nombreuses inondations sur le boulevard Lake Shore, une artère importante de Toronto. L'étude de faisabilité évaluera les moyens de mettre fin à ces inondations, sources de coûts considérables pour la Ville.

L'étude examinera l'éventail des possibilités en se fondant sur la protection de l'environnement, les coûts et le temps d'exécution, et recommandera les trois meilleures solutions en vue de la mise en œuvre. Le Parc des expositions représente une vitrine importante pour la gestion des eaux pluviales et constitue un excellent site pour sensibiliser le public aux enjeux environnementaux.

"Pour le Parc des expositions, s'adapter aux changements climatiques passe entre autres par la gestion des eaux pluviales. Le Parc s'étend sur 78 hectares sur les rives du lac Ontario et, compte tenu de l'étendue considérable des surfaces dures et de l'augmentation des pluies torrentielles annuelles, l'étude financée par la FCM fournira au Parc des expositions l'information requise pour appliquer la solution la plus susceptible de prévenir le ruissellement."
Dianne Young, chef de la direction, Parc des expositions

 

Ville de Markham

Initiative de réutilisation et de recyclage des vêtements et des textiles à Markham
Essai sur le terrain
Subvention du FMV : 67 100 $

La Ville de Markham concevra et mettra en œuvre un programme pilote de valorisation des vêtements et des textiles afin de réduire le volume de matières textiles enfoui. Le programme suscitera une prise de conscience à l'égard de ces matières qui constituent une petite mais néanmoins importante portion du flux de déchets municipaux.

La Ville installera 10 boîtes aux abords des casernes de pompiers de Markham dans lesquelles les résidents pourront déposer tout article en tissu. Les boîtes seront équipées de panneaux solaires qui permettront de les éclairer le soir dans une optique de sécurité ainsi que d'un détecteur qui émettra un signal lorsqu'elles seront remplies aux trois quarts et prêtes à être vidées.

Ce projet pilote s'inscrit dans les objectifs du plan directeur de gestion intégrée des matières résiduelles de la Région de York ainsi que du « SM4RT Living Plan » de Communities in action. Les conclusions tirées de ce projet seront partagées avec les municipalités de la Région de York et celles des autres régions du Canada. Elles permettront à la Ville de Markham de conscientiser la population à l'importance de réutiliser les vêtements et les textiles en assurant le suivi des boîtes de collecte. Le volet éducatif mettra à profit les médias sociaux, les brochures et d'autres formes de communication avec la collectivité afin d'expliquer la pertinence de valoriser les vêtements.

Le projet pilote de gestion des matières textiles soutient le principal objectif du plan durable « Greenprint » de Markham (FMV 10002), soit celui d'atteindre la carboneutralité et zéro déchet d'ici 2050.

"La Ville de Markham s'efforce depuis longtemps de concevoir et de mettre en œuvre des programmes environnementaux novateurs et fructueux. Grâce à la subvention que nous a accordée le Fonds municipal vert, nous pourrons réaliser notre nouveau projet de réutilisation et de recyclage des vêtements et des textiles. Ce financement du Fonds municipal vert nous rapprochera de notre cible de zéro déchet."
Frank Scarpitti, maire de la Ville de Markham

 

Municipalité de Middlesex Centre

Études de faisabilité relatives à la construction d'une caserne de pompiers et d'un complexe d'habitation abordable à consommation énergétique nette zéro
Étude de faisabilité
Subvention du FMV : 90 090 $


La Municipalité de Middlesex Centre étudiera la faisabilité de construire une caserne de pompiers et un complexe d'habitation abordable à consommation énergétique nette zéro afin de promouvoir la conservation d'énergie et l'innovation au sein de la collectivité ainsi que de fournir des logements abordables à ses résidents.

La nouvelle caserne proposée abaissera la consommation énergétique de la municipalité, ce qui aidera Middlesex Centre à atteindre la cible de réduction de consommation d'énergie de 1 % par année fixée dans son plan de gestion de la demande et de conservation 2014-2019. L'étude de faisabilité quantifiera les avantages environnementaux du projet proposé de logements à consommation énergétique nette zéro.

Ce projet créera des emplois et réduira les coûts opérationnels municipaux. Il stimulera également les activités touristiques locales et accroîtra l'offre de logements abordables.

"Middlesex Centre apprécie l'appui reçu du FMV pour ces projets de développement durable. Comme notre petite municipalité a des ressources plutôt limitées, le soutien de la FCM nous est nécessaire pour construire des bâtiments durables et nous préparer à faire face à la hausse des coûts d'énergie au cours des prochaines années. Middlesex Centre veut participer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre."
Michelle Smibert, directrice générale, Municipalité de Middlesex Centre

 

Ville de Hamilton

Parc d'innovation McMaster - Expansion du système énergétique communautaire, Hamilton Utilities Corporation
Étude de faisabilité
Subvention du FMV : 175 000 $


Hamilton Utilities Corporation, une corporation municipale de la Ville de Hamilton, souhaite étudier la faisabilité d'une expansion du système énergétique communautaire du Parc d'innovation McMaster. Cette expansion englobera de nouveaux champs géothermiques, des refroidisseurs à absorption thermique à énergie solaire, des refroidisseurs électriques à cellules solaires photovoltaïques, la mise à niveau de l'infrastructure de répartition et des équipements de secours conventionnels supplémentaires. Ces technologies enrichiront le système énergétique communautaire du Parc composé actuellement de capteurs solaires thermiques pour le chauffage de l'eau, d'un mur solaire, de puits géothermiques et d'équipements de secours conventionnels.

Si l'expansion s'avère fructueuse, elle assurera le chauffage, la climatisation et l'énergie électrique à la prochaine phase du Parc d'innovation. L'étude est liée directement au plan Vision 2020 et au plan stratégique de la Ville de Hamilton ainsi qu'au plan directeur du Parc d'innovation McMaster.

Le projet entraînera des réductions d'émissions annuelles de 1500 tonnes d'équivalent dioxyde de carbone (eCO2) comparativement à un système énergétique conventionnel.

Cette expansion d'un système énergétique communautaire produisant de l'énergie renouvelable sera l'une des premières du genre au Canada. Les connaissances acquises grâce à l'étude de faisabilité et à l'exécution du projet pourront par conséquent servir à d'autres municipalités canadiennes qui souhaitent évaluer la viabilité de diverses technologies d'énergie renouvelable pour des systèmes énergétiques communautaires. 

L'étude de faisabilité a été confiée à Doherty Engineering Inc., et les travaux ont commencé en coordination avec le Parc d'innovation McMaster en février 2016. L'étude de préfaisabilité consacrée à l'évaluation des technologies et des combinaisons de technologies possibles afin de satisfaire à la demande de chauffage et de climatisation de la nouvelle phase du Parc d'innovation progresse conformément au calendrier.

"Le Parc d'innovation McMaster et Hamilton Utilities Corporation ont formé un partenariat unique pour élaborer et mettre en œuvre des solutions énergétiques axées sur l'innovation, les sources d'énergie renouvelable et la rentabilité qui soutiendront l'expansion en cours du Parc d'innovation."
— Zach Douglas, président et chef de la direction, Parc d'innovation McMaster

"Hamilton Utilities Corporation est très heureuse d'élargir ses relations avec le Parc d'innovation McMaster et de ses progrès constants dans la mise en œuvre de technologies novatrices et de solutions créatives en collaboration avec des partenaires stratégiques. Ces progrès sont avantageux pour les collectivités que nous servons et leurs parties prenantes respectives."
Dean Comand, président et chef de la direction, Hamilton Utilities Corporation

 

Ville de Caledon

Plan pilote d'action pour l'aménagement de quartiers durables de Caledon  
Plan
Subvention du FMV : 149 875 $


La Ville de Caledon, la Région de Peel et l'Office de la protection de la nature de Toronto et de la région (TRCA) s'associeront afin d'élaborer un plan pour l'aménagement de quartiers durables à Bolton, le centre urbain de Caledon. Ce plan mettra à l'essai sur le terrain le plan d'action pour le climat de la Ville et produira également un plan de travail détaillé pour l'amélioration de la performance environnementale des résidences, des terrains, des espaces verts et des infrastructures. Le plan entraînera des changements durables dans le quartier, axés sur plusieurs thèmes environnementaux dont le patrimoine naturel, la gestion des eaux pluviales, la conservation de l'eau, le transport actif, la gestion des matières et l'énergie. Le plan pour l'aménagement de quartiers durables de Caledon démontrera en définitive qu'une petite ville peut aller loin dans la mise à l'essai de nouvelles approches afin d'éliminer les obstacles au développement durable dans les quartiers établis.

"Nous sommes extrêmement reconnaissants du financement reçu du Fonds municipal vert de la Fédération canadienne des municipalités. Grâce à ces fonds, nous pourrons appuyer l'élaboration du premier plan pilote d'action pour l'aménagement de quartiers durables de Caledon auquel nous travaillons en collaboration avec l'Office de la protection de la nature de Toronto et de la région et la Région de Peel. Ce plan sera conçu de manière à réaliser des améliorations environnementales mesurables et le renouvellement de la collectivité d'un quartier établi de l'ouest de Bolton."
Allan Thompson, maire de la Ville de Caledon

 


Le gouvernement du Canada a doté la Fédération canadienne des municipalités (FCM) de 550 millions de dollars afin d'établir le Fonds municipal vertMC. Le Fonds appuie les partenariats et sert de levier aux projets financés par les secteurs public et privé afin d'atteindre des normes supérieures de qualité de l'air, de l'eau, du sol et de protection du climat.


La FCM est la voix nationale des gouvernements municipaux depuis 1901. Elle encourage l'aménagement de collectivités durables pour l'amélioration de la qualité de vie, en favorisant des gouvernements municipaux forts, efficaces et responsables.


Fonds municipal vert Gouvernement du Canada
Mise à jour : 05/05/2016