Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Un vocabulaire commun pour le développement durable

Partagez cette page 
A A A




Étudiants embarquant dans un autobus de la ville. L’autobus affiche « Express stops only » [Arrêts express seulement]. Une bicyclette attachée à un support à vélos.   (Source :  Ville de Kingston)

Ce document fait partie d'une série de sept études de cas consacrées aux membres du programme Partenaires dans la protection du climat d'ICLEI Canada et de la FCM qui ont réalisé l'étape 5.

La Ville de Kingston élabore ses plans et ses projets sous l'angle du développement durable

Population Membre du programme PPC depuis  Cibles de réduction des émissions de GES
123 798  habitants (recensement de 2016) 2001

Activités municipales : 8 % sous les niveaux de 2011 d'ici 2020

Activités communautaires : sous les niveaux de 2011 de 15 % d'ici 2020 et de 30 % d'ici 2030

Cibles atteintes : 11 % de réduction pour les activités municipales et 18,6 % pour les activités communautaires, entre 2000 et 2014

« Je suis fier que nous ayons réussi à atteindre nos objectifs de développement durable. Kingston a réalisé des investissements stratégiques dans toute la ville et profite maintenant des retombées de ces investissements, qui se traduisent par l'augmentation du nombre d'usagers du transport collectif, la valorisation des matières résiduelles et la réduction des GES. Je suis heureux de voir la collectivité se mobiliser et s'enthousiasmer pour ces initiatives de développement durable au moment où nous en poursuivons la mise en œuvre. »  
— Bryan Paterson, maire de Kingston

 

Le plan de lutte contre les changements climatiques de la Ville de Kingston a été conçu pour être lu. Il présente la vision, les objectifs et le cadre de la ville qui, ensemble, ont aidé Kingston (Ont.) à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Mais, il est aussi coloré, bien documenté, facile à lire, et il présente les nombreux intervenants locaux qui y ont participé.

« En élaborant le plan, nous avons senti l'importance que la collectivité se l'approprie, affirme Paul MacLatchy, directeur de l'Environnement. Nous voulions aussi décrire comment les changements climatiques pourraient toucher Kingston, et non pas nous en remettre seulement aux informations concernant les régions polaires ou d'autres parties du monde. » Kingston a été la première municipalité canadienne à utiliser la modélisation des données climatiques de l'IPCC* pour ses projections locales. « Les résultats ont été très utiles pour décrire les effets des changements climatiques sur la région, et ils le seront aussi lorsque nous établirons des plans d'adaptation plus vigoureux. »

Sustainable Kingston, organisation à but non lucratif créée par la Ville, appuie des initiatives sur le terrain qui s'inscrivent dans les six thèmes du plan de lutte contre les changements climatiques de Kingston : les actions climatiques, l'intendance environnementale, la prospérité économique, les moyens de transport durable, l'appartenance à la collectivité et la sécurité alimentaire.

Paul MacLatchy affirme que tout porte à croire, tandis que la Ville poursuit sa démarche, qu'il serait bon de jumeler les données sur les émissions et l'énergie relevant des activités municipales et communautaires, afin d'éviter tout chevauchement. « Du point de vue municipal, ce chevauchement peut poser un problème. Pour la mise à jour du plan, nous recommandons entre autres d'intégrer les données sur les émissions des activités municipales et communautaires à celles de la planification énergétique. Nous devons combiner ces trois catégories de données dans un seul contexte de planification de l'économie énergétique et de la réduction des émissions. » 

*Groupe d'experts intergouvernemental sur les changements climatiques des Nations Unies

Principaux projets et résultats

Promouvoir les transports collectifs de la ville

Au cours des dernières années, Kingston a fait des investissements considérables dans ses programmes de transport public et actif et ses infrastructures. La Ville a élargi son service express de transport collectif, elle a ajouté le service Rack and Roll pour offrir aux usagers un moyen de transporter leur vélo dans les autobus, elle a introduit un programme d'incitation au transport collectif destiné aux étudiants du secondaire et offert des laissez-passer gratuits pour étudiants et elle a créé un programme de carte de transport pour les employés. La Ville exploite un petit parc de véhicules électriques et prévoit acheter d'autres véhicules électriques et des véhicules hybrides rechargeables, au fur et à mesure qu'elle renouvellera son parc actuel. Kingston investira aussi 760 000 $ dans 50 nouvelles stations de recharge de niveau 2 et 3 pour les véhicules électriques, qui seront installées dans 25 emplacements en 2018. À la suite d'un projet pilote réussi en 2017, la ville a décidé de mettre en œuvre un programme communautaire de service de vélopartage et ainsi d'achever son plan directeur de transport collectif en 2018.

Avantages environnementaux

  • Si toutes les mesures proposées sont mises en œuvre, il sera possible de réduire les émissions de GES d'environ 28 000 tonnes d'ici 2020 et de plus de 250 000 tonnes d'ici 2030.
  • Dans l'augmentation du nombre d'usagers de transport collectif, on compte une augmentation de 33 % des déplacements domicile-travail entre 2011 et 2017.

Avantages économiques

  • La Ville fournit des laissez-passer gratuits aux étudiants, et cet investissement lui permet d'accroître le nombre de voyageurs utilisant le transport collectif à Kingston.
  • Les investissements engagés dans le transport collectif de Kingston ont généré une augmentation de 73 % du nombre d'usagers entre 2011 et 2017.  
  • Le coût des laissez-passer a été intégré au budget d'exploitation de transport collectif de Kingston.

Avantages sociaux

  • La Ville fournit des infrastructures afin de stimuler l'achat de véhicules électriques.
  • La réduction des émissions provenant des transports entraîne une diminution des polluants et, par le fait même, contribue à assainir l'air.
  • Avec un réseau de transport collectif solide et des investissements dans un service communautaire de vélopartage et dans des infrastructures pour cyclistes et piétons, tous les citoyens de Kingston disposent de moyens de transport abordables.

Une nouvelle vie pour les sites contaminés

Grâce à son projet de réhabilitation du site contaminé du parc Emma‑Martin, la Ville de Kingston a gagné en 2015 le Prix des collectivités durables et a reçu le titre de leader dans le cadre du Programme de Leadership en réhabilitation de sites contaminés. « Nous agissons à titre de mentors et présentons des exposés à d'autres leaders municipaux, affirme Paul MacLatchy. Dans le cas des sites contaminés, la difficulté réside dans les détails. Il est donc important de discuter entre pairs, avec ceux et celles qui ont travaillé sur le terrain et qui ont franchi les étapes, de la planification à la mise en œuvre. »

Kingston a récemment révisé ses plans et ses programmes d'amélioration communautaires concernant les sites contaminés pour se pencher sur les mesures à prendre pour son port intérieur, dans un secteur industriel plus ancien, et pour atteindre son objectif d'augmentation de la densité urbaine.

Avantages environnementaux

  • Depuis 2006, la Ville a approuvé 16 projets d'amélioration et de réhabilitation de sites contaminés.
  • Les projets visant les sites contaminés sont des projets d'aménagement intercalaire qui tirent parti des investissements en infrastructure déjà en place et qui appuient les choix de transport actif.
  • Dans le cadre du projet du parc Emma‑Martin, on a retiré 237 tonnes de sols contaminés et réduit le taux d'arsenic des eaux souterraines de 99,98 %. Grâce à d'importants moyens de décontamination déployés sur le terrain, on a réduit de 75 % la quantité de sols contaminés transportés vers les sites d'enfouissement, réduisant ainsi les émissions connexes.

Avantages économiques

  • Les 16 projets d'amélioration et de réhabilitation de sites contaminés représentent plus de 250 millions investis dans le développement.
  • En permettant d'éviter d'utiliser une pompe et un système de traitement des eaux souterraines, le projet du parc Emma‑Martin a suscité des économies annuelles d'environ 30 000 $.
  • La réhabilitation des sites contaminés et leur aménagement subséquent peuvent servir de levier à la création d'emplois locaux et à la revitalisation du quartier.

Avantages sociaux

  • La réhabilitation des sites contaminés a permis de réduire les risques affectant la santé des humains et des animaux.
  • Les eaux souterraines et les sols contaminés sont traités de façon responsable, et le terrain est par la suite réaménagé. 

Tous les services publics en un même endroit 

Utilities Kingston (UK),  propriété exclusive de la Ville de Kingston, n'a pas son pareil en Ontario. L'entreprise offre des services d'eau, d'eaux usées, de gaz, d'électricité et de fibres optiques à large bande. En collaboration avec Sustainable Kingston et d'autres organisations de la collectivité, UK met en place divers programmes de conservation d'énergie et d'efficacité énergétique destinés aux clients résidentiels, commerciaux et institutionnels. Elle offre aussi des rabais sur les rénovations résidentielles et des rapports personnalisés de consommation d'énergie et d'eau aux clients résidentiels. UK a gagné l'Independent Electricity System Operator's LDC Champion Award en 2016.

Avantages environnementaux

  • Entre 2011 et 2015, les réductions de GES attribuables aux programmes d'UK pour la conservation de l'eau et du gaz naturel et pour la réduction de la consommation d'électricité se chiffraient respectivement à 4,2 tonnes, 205 tonnes et 1 516 tonnes.
  • Au cours de la même période, les programmes d'UK ont permis d'économiser 46 GWh (124 % de son objectif de départ) et de diminuer la demande en énergie de 7,4 MW (113 % de son objectif de départ).

Avantages économiques

  • Tous les clients utilisateurs participant aux programmes d'UK profitent de factures réduites.
  • Les programmes incitatifs appuient les rénovations résidentielles. Ces dernières peuvent faire augmenter la valeur de revente d'une résidence, ce qui est avantageux pour les clients propriétaires.
  • Les dollars récupérés grâce à l'économie d'énergie peuvent servir à stimuler l'économie locale.

Avantages sociaux

  • La réduction de l'utilisation des combustibles fossiles améliore la qualité de l'air à l'intérieur comme à l'extérieur.
  • La diminution de la demande en électricité, en particulier aux heures de pointe, peut réduire l'incidence des baisses de tension périodiques.

Défis

    • Comment Kingston ou d'autres municipalités peuvent-elles soutenir les changements à apporter en vue de franchir une nouvelle étape?  Comme beaucoup d'autres collectivités, Kingston a choisi les mesures les plus accessibles pour réduire les émissions de GES. « Pour atteindre les objectifs fixés pour 2030, nous devons envisager de nouvelles approches en matière de production d'énergie, de construction et de transport. Et ces nouvelles approches seront probablement plus coûteuses et perturbatrices », affirme Paul MacLatchy.
    • La collectivité a toujours fait preuve de cynisme à l'égard du développement durable, précise M. MacLatchy, surtout quand les efforts pour le soutenir entraînent un changement ou sont perçus comme un obstacle au développement économique et au mode de vie. Il faut travailler sans cesse pour que les questions de développement durable restent pertinentes et d'actualité.
    • Kingston est en pleine croissance, et la pression pour réduire son empreinte carbone est d'autant plus forte. Il faut intégrer à nos discussions locales et nationales l'importance de développer l'économie en misant sur l'efficacité et la productivité plutôt que sur la taille et l'étendue. 

    Leçons retenues

      • Élaborez vos plans en tenant compte du développement durable. « La planification stratégique communautaire tend à susciter l'attention de la collectivité et à la mobiliser. L'occasion se prêtait donc d'utiliser le vocabulaire du développement durable dans nos communications sur l'avenir de la collectivité » a déclaré Paul MacLatchy à propos de l'élaboration du plan de lutte contre les changements climatiques de la Ville de Kingston.
      • L'appui des leaders politiques et des gestionnaires, dès le début du processus, motivera les efforts de lutte contre les changements climatiques. M. MacLatchy explique que le travail effectué par la Ville dans le cadre du développement durable n'a réellement commencé qu'avec l'appui massif des cadres supérieurs répondant au désir d'innovation et de changement de la collectivité . « Il s'intensifie,  affirme‑t‑il, ce qui nous permet de prendre des engagements envers plus de gens, de penser à des projets plus ambitieux et de collaborer davantage avec les services et les organismes municipaux. »
      • Il faut tirer profit des capacités de la collectivité. La création de l'entreprise Sustainable Kingston a directement aidé à mettre en œuvre le plan de lutte contre les changements climatiques de la Ville de Kingston, et les projets ont pu être amorcés immédiatement. « Le lancement a pris plus de temps que ce que nous avions tous prévu, mais cela nous a fourni un mécanisme permettant de mettre en œuvre ces plans hors de l'hôtel de ville et de collaborer avec tous les secteurs de la collectivité », explique M. MacLatchy. 

      Autres ressources 

      Réalisation des étapes
      Étape 1 - 2004 (activités municipales et communautaires)
      Étape 2 - 2004 (activités municipales et communautaires)
      Étape 3 - 2016 (activités municipales et communautaires)
      Étape 4 - 2017 (activités municipales et communautaires)
      Étape 5 - 2017 (activités municipales et communautaires)

      Fonds municipal vert : La Ville de Kingston a reçu l'appui du Fonds municipal vert de la FCM pour créer son plan de lutte contre les changements climatiques et réaliser des études de faisabilité (évaluation environnementale de sites, réhabilitation de sites contaminés, contrôle des eaux usées et bâtiment à consommation énergétique nulle, entre autres).

      Ressources

      Les ressources suivantes peuvent vous aider à réaliser l'étape 5.

      Kingston Climate Action Plan
      Land Quality & Brownfields et le Brownfields Community Improvement Plan

      Colauréate du Prix des collectivités durables 2018 dans la catégorie des transports : Kingston amène plus de jeunes à utiliser le transport collectif
      Prix des collectivités durables 2015 pour les sites contaminés : Projet de décontamination des eaux souterraines du parc Emma-Martin

      Partenaires et collaborateurs

      Sustainable Kingston
      Utilities Kingston

      Personnes ressources

      Paul MacLatchy
      Directeur de l'Environnement
      Ville de Kingston (Ont.)
      Tél. : 613-546-4291, poste 1226  

      Bryan Paterson
      Maire
      Ville de Kingston (Ont.)
      Tél. : 613 546-4291, poste 1400

      Mise à jour : 22/06/2018