Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Spruce Grove : des progrès constants, une étape à la fois

Partagez cette page 
A A A




Entrée du bâtiment des travaux publics de Spruce Grove, avec deux portes de garage du côté droit. (Source : Ville de Spruce Grove)

Ce document fait partie d'une série de sept études de cas consacrées aux membres du programme Partenaires dans la protection du climat d'ICLEI Canada et de la FCM qui ont réalisé l'étape 5. 

Spruce Grove a misé sur une démarche progressive et persévérante en matière de développement durable et maintient ainsi le cap sur ses priorités à long terme

Population Membre du programme PPC depuis  Cibles de réduction des émissions de GES

34 881 habitants (Recensement de 2017)

2003

Activités municipales : 20 % sous les niveaux de 1996 en 2003

Activités communautaires : 6 % sous les niveaux de 1996 en 2003

Les cibles n'ont pas pu être atteintes en 2003 à cause de la croissance démographique, mais entre 1996 et 2015, les émissions municipales par habitant ont diminué de 40 %, et les émissions communautaires, de 21 %.

 

Mur solaire de Spruce Grove, et un groupe de personnes qui s’en vont. (Source : Ville de Spruce Grove)

« Nous croyons qu'il est important de soutenir et de mettre en œuvre des programmes et des projets qui assureront la viabilité environnementale à long terme de notre collectivité. Qu'il s'agisse d'envisager de nouvelles façons d'aborder nos activités ou d'encourager nos résidents à modifier leurs comportements à la maison, nous nous sommes engagés à intégrer dans les plans et les projets de la municipalité des pratiques écologiques conformes au plan de viabilité environnementale de notre collectivité. »  
— Stuart Houston, maire de Spruce Grove

 

Dans toute ville, l'accroissement de la population entraîne forcément une plus grande demande en ressources et une augmentation des émissions de GES, n'est-ce pas? Mais non. En moins de 20 ans, la population de Spruce Grove, en Alberta, a plus que doublé, grimpant de 124 % entre 1996 et 2015. Pourtant, au cours de la même période, les émissions par habitant générées par les activités municipales et communautaires ont diminué respectivement de 40 % et de 21 %. Ce résultat est d'autant plus impressionnant que, jusqu'à récemment, l'Alberta produisait plus de la moitié de son électricité dans des centrales au charbon*.

« Depuis le début des années 2000, la démarche de la municipalité est globale, cohérente et intégrée à l'organisation, souligne Patrick Inglis, gestionnaire des sciences environnementales et du transport collectif. Nos projets ne semblent peut-être pas prestigieux, mais ils nous ont assuré des progrès constants. Quand on tente de gérer une petite municipalité en croissance, on ne veut pas de projets grandioses qui détourneraient les efforts des plans et des priorités à long terme. »

Suivre les émissions et la consommation des ressources, produire régulièrement des rapports et célébrer les réussites, voilà quelques-uns des meilleurs moyens de conserver ces priorités dans tous les plans municipaux. M. Inglis et son équipe remettent périodiquement des rapports au conseil municipal, et la municipalité met la plupart de ses plans à jour aux cinq ans. L'équipe produit en outre un rapport annuel qui décrit les progrès accomplis par rapport au premier plan d'action en viabilité environnementale adopté en 2011, l'Environmental Sustainability Action Plan, et elle publie des articles dans le magazine trisannuel CityPulse pour informer la collectivité.

« Davantage de personnes viennent à nous pour obtenir des conseils ou partager des informations, constate Caitlin Van Gaal, conseillère en environnement. Certains aspects de notre travail sont de plus en plus intégrés aux activités quotidiennes des autres services municipaux. » Madame Van Gaal explique qu'un bon moyen de rester en contact consiste à participer aux réunions des principaux services municipaux - travaux publics, ingénierie, gestion des installations et des parcs de véhicules - afin de bien comprendre leurs défis et leurs activités et de leur proposer des solutions plus durables et plus efficaces.

* Alberta Electric System Operator (www.aeso.ca/aeso/electricity-in-alberta/)

Principaux projets et résultats

Certification LEED

Les bâtiments génèrent près de la moitié des émissions municipales de Spruce Grove, et leur facture énergétique ne cesse d'augmenter. Pour la réduire et réduire également les émissions de GES, la municipalité a adopté une politique des bâtiments verts. Spruce Grove exige que tous ses bâtiments municipaux, même ceux loués par la municipalité, possèdent une certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). Depuis 2005, la municipalité a procédé à la rénovation écoénergétique de nombreuses installations, notamment celle de l'hôtel de ville, en conformité avec les normes de certification LEED.

L'un des plus récents immeubles municipaux - le bâtiment des travaux publics, d'une superficie de 7172 m2 - a été construit en 2016. Il est équipé d'un système de chauffage géothermique, d'un mur solaire, d'un système de chauffage solaire de l'eau, d'un dispositif de récupération des eaux pluviales et d'un procédé de recyclage de l'eau de lavage des véhicules.

Rue de nuit avec des feux de signalisation

Avantages environnementaux

  • Entre 2011 et 2016, la Ville a réduit les émissions de l'ensemble de ses bâtiments de 992 tonnes, soit de 20 %.
  • Le bâtiment des travaux publics consomme environ 40 % moins d'énergie qu'un bâtiment conventionnel de la même taille. La mise en service complète de ce bâtiment ayant commencé, la municipalité peut mesurer les réductions réelles de la consommation d'énergie et des émissions de GES.

Avantages économiques

  • En 2015, la facture énergétique de la municipalité s'est chiffrée à 1,03 million de dollars. En convertissant les données en dollars de 2015, chaque gigajoule d'énergie payé par la municipalité coûtait 21 $ en 1996, 31,89 $ en 2003 et 13,51 $ en 2015 - le coût unitaire le plus bas de toute l'histoire de la municipalité. Si les prix de 2015 égalaient ceux de 2003 et si la municipalité n'avait adopté aucune mesure de conservation, sa facture énergétique aurait atteint 2,5 millions de dollars, soit plus du double de sa facture actuelle.
  • Certains bâtiments de la municipalité, anciens et nouveaux, pourraient atteindre dans l'avenir un bilan énergétique nul, c'est-à-dire qu'ils produiraient assez d'énergie renouvelable pour combler leurs besoins énergétiques annuels.

Avantages sociaux

  • Le plan original du bâtiment des travaux publics prévoyait le recyclage de l'eau utilisée pour le lavage des véhicules, mais le procédé employé a causé des moisissures et des mauvaises odeurs. Un système de récupération des eaux pluviales - plus efficace et moins odoriférant - sert maintenant à approvisionner en eau le poste de lavage des véhicules. Les surplus d'eau servent à arroser les terrains.
  • Les bâtiments municipaux neufs et les bâtiments rénovés se caractérisent par une plus grande salubrité de l'air et un meilleur éclairage, dont un éclairage naturel plus abondant. « Les employés des travaux publics sont fiers de leur bâtiment, observe M. Inglis. Ils apprécient ce lieu qui suscite une meilleure atmosphère de travail. »

Feu rouge, feu jaune, feu vert à DEL!

Pour atteindre l'un des objectifs de son plan de gestion énergétique, la Ville a converti en 2016 environ 60 % de ses feux de signalisation aux DEL, et quelque 20 % additionnels en 2017. Cet éclairage est plus éclatant, plus précis, ce qui améliore la définition et les contrastes de la route et rend donc les routes plus sécuritaires. La conversion a causé un problème inattendu à Spruce Grove : le peu de chaleur dégagé par les ampoules à DEL qui peut entraîner l'accumulation de neige et de glace et nuire ainsi à la visibilité des feux. « Cela arrive plutôt rarement, mais il faut parfois enlever la glace ou la neige manuellement, précise M. Inglis. Mais quand on y pense, toute cette chaleur que dégageaient les anciens feux était vraiment une énorme perte d'énergie. »

L'entreprise provinciale de services publics FortisAlberta est propriétaire des lampadaires de la municipalité, et elle prévoit remplacer en 2018 la totalité des 2717 lampadaires au sodium à haute pression par des lampadaires à DEL dans le cadre d'un programme provincial. L'Alberta Utilities Board (conseil des services publics de l'Alberta) a approuvé la requête de Spruce Grove d'inclure les coûts de la conversion réalisée par la municipalité dans ses tarifs d'électricité, conformément à une entente conclue avec FortisAlberta. Cette entente permettra donc à la municipalité de rembourser le coût de la conversion à même les économies réalisées.

Avantages environnementaux

  • La conversion des feux de signalisation diminue la consommation annuelle d'électricité d'environ 1,43 MWh, soit suffisamment d'énergie pour alimenter 134 maisons pendant un an.
  • Les émissions de GES ont été réduites de 25 tonnes par année.

Avantages économiques

  • La Ville a aussi converti aux DEL l'éclairage extérieur décoratif et d'autres types d'éclairage, ce qui lui a permis de réduire ses coûts d'entretien.

Avantages sociaux

  • La municipalité consulte ses experts des services de police et d'incendie pour que les nouveaux lampadaires à DEL correspondent aux lignes directrices en matière de sécurité.

Une collectivité à vocation multiple favorise les pratiques axées sur les bâtiments verts

En 2015, Spruce Grove a adopté un modèle souple d'aménagement qui permet, entre autres, de diversifier les dimensions des lots et les densités. Ce modèle, conçu pour favoriser les aménagements à usages multiples, plus inclusifs sur les plans économique et social, répond en outre à de nombreux autres objectifs municipaux de développement durable.

Le quartier Greenbury, qui compte plus de 500 logements, illustre à merveille ce nouveau modèle. Le quartier regroupe des maisons en rangée écoénergétiques, des duplex et des résidences unifamiliales. On y trouve un centre de bien-être, un système d'éclairage extérieur alimenté par des éoliennes, des plantes indigènes, un accès aux pistes cyclables et aux sentiers piétonniers ainsi que des écoles, des garderies et des parcs à proximité.

Collectivité verte de Spruce Grove, affiche indiquant « Greenbury », jardins et entrée. (Source : Ville de Spruce Grove)

Avantages environnementaux

  • Tous les constructeurs ont l'obligation d'installer des systèmes d'éclairage, d'énergie et d'eau hautement efficaces. Ils doivent intégrer des isolants de coefficients élevés et choisir des matériaux de construction respectant des normes environnementales minimales.
  • Les propriétaires peuvent adopter des mesures additionnelles pour atténuer davantage leur empreinte carbone, en installant par exemple un système d'énergie renouvelable passive ou active.
  • Le nouveau quartier a permis à la municipalité de faire l'essai de nouvelles techniques de drainage et de valider des concepts de quartier intégré.

Avantages économiques

  • En moyenne, les maisons écoénergétiques permettent à leurs propriétaires d'économiser jusqu'à 20 % de leur facture énergétique. Energy Efficiency Alberta, nouvel organisme de la province de l'Alberta, rapporte qu'un ménage albertain consomme en moyenne 7200 kWh d'électricité et 120 GJ de gaz naturel par année.

Avantages sociaux

  • Mike Holmes, entrepreneur de grande renommée et défenseur de l'efficacité énergétique, s'est lancé dans la construction d'ensembles résidentiels en Alberta voilà quelques années. Holmes et d'autres constructeurs visionnaires ont stimulé la demande de maisons, de systèmes énergétiques et de produits plus efficaces. Plusieurs promoteurs et constructeurs de la région d'Edmonton soutiennent en outre Built Green Alberta, association industrielle qui fait la promotion de l'efficacité énergétique et des pratiques de construction durable.

Défis relevés

  • À Spruce Grove, les terrains disponibles pour de nouvelles habitations commencent à se faire rares. De concert avec ses partenaires municipaux de la région métropolitaine d'Edmonton, la Ville envisage d'autres modèles d'aménagement comme la construction en hauteur et le concept de quartier intégré.
  • Dans le but de revivifier son centre-ville, la Ville prépare un plan qui en augmente la densité et l'oriente davantage vers le transport collectif. Le travail de planification devra répondre à un double défi : ajouter de nouveaux pôles de transport collectif et s'assurer que les lignes du transport collectif desservent les corridors les plus denses.

Leçons retenues

  • Il faut être à l'affût des occasions de financement qui peuvent faire progresser les plans d'action de la municipalité. Par suite du déploiement des programmes provinciaux de lutte contre les changements climatiques et de la mise en œuvre du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, de nouvelles occasions de financement verront le jour.
  • Il faut obtenir l'appui du conseil municipal et de la haute direction pour intégrer le développement durable dans tous les échelons de la municipalité.
  • Il ne faut pas chercher à tout réaliser d'un seul coup. La meilleure façon d'avancer consiste à obtenir quelques victoires rapides et à les célébrer.

Autres ressources 

Réalisation des étapes

Étape 1 - 2004 (activités municipales et communautaires)
Étape 2 - 2004 (activités municipales et communautaires)
Étape 3 - 2005 (activités municipales et communautaires)
Étape 4 - 2005 (activités municipales et communautaires)
Étape 5 - 2017 (activités municipales et communautaires)

Fonds municipal vert : La Ville de Spruce Grove a obtenu le soutien du Fonds municipal vert de la FCM pour l'élaboration d'un plan éco-industriel et pour la rénovation écoénergétique du centre civique Shenfield.

Ressources

Les ressources suivantes vous aideront à franchir l'étape 5 :

Environmental Sustainability Action Plan (adopté en 2011) et révision à mi-processus en 2016
Energy Management Plan and Greenhouse Gas Reduction Strategy, 2016
Alberta Climate Leadership Plan
Alberta's Green Transit Incentives Program (GreenTRIP)
Community Water Conservation Program, 2016
Greenbury Sustainable Community

Partenaires et collaborateurs

Province de l'Alberta
Municipalités de la région (surtout Edmonton) et sociétés régionales de transport collectif
Regroupement des trois municipalités (Comté de Parkland, Stony Plain et Spruce Grove)

Personnes–ressources

Patrick Inglis
Gestionnaire, sciences environnementales et transport collectif
Ville de Spruce Grove (Alberta)
Tél. : 780 962-7634, poste 183  

Caitlin Van Gaal
Conseillère en environnement
Ville de Spruce Grove (Alberta)
Tél. : 780 962-7634, poste 191  

Stuart Houston
Maire
Ville de Spruce Grove (Alberta)
Tél. : 780 962-7634, poste 604 (adjoint administratif)

Mise à jour : 14/08/2018