Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant
Partenaires dans la protection du climat

Partenariats public-privé

Les partenariats public-privé (PPP) sont des mécanismes de financement qui accroissent la participation du secteur privé dans la prestation des services publics et qui transfèrent au secteur privé une partie du risque et des bénéfices. En matière de financement des infrastructures, les PPP varient, pouvant aller d'une participation minimale, comme la fourniture de services de collecte des ordures, à une participation plus étendue à la construction et à l'exploitation d'installations.

Applications

Tous les types d'infrastructures municipales, par ex., les transports, y compris le transport collectif, l'énergie communautaire, la gestion des matières résiduelles, l'eau et les eaux usées, etc.

Avantages

  • Le secteur privé peut permettre d'optimiser les ressources et multiplier les gains d'efficacité, de sorte que les avantages peuvent l'emporter sur les coûts ajustés en fonction des risques.
  • Des risques mesurés peuvent être aisément transférés au partenaire privé.

Obstacles et défis

  • Opposition publique et politique.
  • Chaque modèle particulier de PPP transfère divers risques et bénéfices. Selon la complexité de l'entente, il peut être nécessaire de faire appel à une expertise extérieure en plus de l'expertise municipale afin de garantir de justes évaluations.
  • Les PPP peuvent être vus comme des « solutions miracles » pour régler les problèmes d'infrastructures en une seule étape.
  • Dans un projet réalisé en PPP, les coûts de transaction pour les experts-conseils et les services juridiques sont considérables.

Ressources et notes

Exemples municipaux



Mise à jour : 27/03/2015