Le pont international de la Paix

Pour stimuler ses activités et redorer son image, la Ville de Fort Erie a élaboré un plan de revitalisation de ses friches industrielles. Le plan offre aux promoteurs des mesures incitatives fiscales et autres pour le nettoyage et le réaménagement de plus de 100 hectares de terrains industriels vacants, à l'abandon et possiblement contaminés.

Reliée à Buffalo (état de New York) par le pont international de la Paix qui enjambe la rivière Niagara, la ville était jadis un centre d'affaires dynamique abritant des usines d'aviation et de produits chimiques, des aciéries et des parcs à bois débités. Le secteur manufacturier, qui a maintenant été remplacé par une économie fondée sur le tourisme et les services, a laissé derrière lui un paysage désolé parsemé d'installations industrielles abandonnées.

Pour remédier à cette situation, la Ville a commandé des études sur la remise en état des friches industrielles, et sur les avantages économiques, environnementaux et sociaux qui découleraient de cette initiative. Elle a ensuite adopté un plan comprenant des mesures pour inciter le secteur privé à réaménager les  friches industrielles, et pour qu'elle puisse elle-même montrer la voie à suivre en remettant en état des sites dont elle est propriétaire.

Résultats

Environnementaux Économiques Sociaux
  • Incitatifs fiscaux pour le réaménagement liés à des normes de construction écoénergétique

  • Remise en état des friches industrielles permettant de décontaminer le sol et d'enrayer la pollution de l'eau

  • Augmentation de 1,2 million de dollars des revenus de l'impôt foncier provenant des sites réaménagés

  • 600 nouveaux emplois créés par le nettoyage et le réaménagement

  • Remise en état des friches industrielles permettant de diminuer l'étalement urbain en dégageant de l'espace pour de nouveaux logements

  • Création de voisinages plus attrayants où il fait bon vivre en raison du réaménagement des friches industrielles

Défis

  • Convaincre les propriétaires fonciers et les promoteurs sceptiques que les incitatifs fiscaux et autres avantages sont suffisamment intéressants pour que la remise en état et le réaménagement des friches industrielles soient rentables.
  • Convaincre les contribuables sceptiques que les congés de taxes et les incitatifs accordés aux promoteurs de friches industrielles se traduiront à l'avenir par une hausse des revenus de taxes.
  • Stimuler la croissance dans une ville ayant une base économique limitée.

Leçons retenues

  • Prévoir suffisamment de temps pour étudier les rapports préliminaires des consultants afin que le processus se déroule rondement.
  • Se préparer, avant que le plan ne soit finalisé, à subir les pressions des investisseurs et des vendeurs désireux de savoir quelles seraient les répercussions des mesures incitatives de réhabilitation sur les ententes d'affaires.
  • Les séances d'information publiques contribuent à susciter l'intérêt des investisseurs à l'égard de la  décontamination des friches industrielles.

Ressources

Partenaires et collaborateurs

Personne-ressource du projet

David Heyworth
Planificateur principal, Politiques
Fort Erie (Ont.)
T. 905 871-1600, poste 2504

2019 Fédération canadienne des municipalités