Cette entrevue fait partie de la série les Héros du virage vert municipal des PPC présentant les membres du programme des Partenaires dans la protection du climat de la FCM et d’ICLEI.

Chris Vaughn, coordonnateur de projets de développement durable pour la Ville de Yellowknife, fait partie d’une équipe d’employés dévoués qui se consacrent activement aux questions liées aux changements climatiques et au développement durable. Chris, qui a une formation en génie des bioressources, s’est joint à l’équipe en 2016 lorsque Yellowknife a élaboré son plan de deuxième génération sur les changements climatiques. Sa priorité est d’intégrer les considérations relatives aux changements climatiques aux pratiques de gestion de l’énergie, des actifs et des déchets de la municipalité. Il joue un rôle actif dans la promotion de mesures d’efficacité énergétique à l’échelle municipale et de la collectivité, notamment dans la planification d’un programme de taxe d’améliorations locales (TAL) pour Yellowknife, qui pourrait aider les propriétaires à financer des projets de rénovations écoénergétiques ou d’énergie renouvelable.

Plateforme de compostage
la Ville élabore un nouveau plan de gestion des déchets, et l’un des éléments clés pour atteindre son objectif en matière d’enfouissement des déchets par habitant est le réacheminement des matières organiques.

Q : Quels progrès avez-vous constatés en matière de changements climatiques dans la Ville de Yellowknife?

R : Dans le Nord, les effets des changements climatiques se font sentir différemment comparativement aux autres régions du pays, notamment par l’instabilité du pergélisol. Comme ces répercussions nous rendent très vulnérables, nous devons nous mettre sur la voie d’un avenir durable et résilient. Notre degré-jour de chauffage est d’environ 7 000, près du double de celui de villes du sud du pays, tel qu’Ottawa. Par conséquent, comparativement à de nombreuses villes où la plupart des émissions de gaz à effet de serre proviennent des transports, nos émissions proviennent en grande partie du chauffage.

Nous nous sommes joints au programme Partenaires dans la protection du climat (PPC) en 1998, principalement pour résoudre notre problème lié aux coûts élevés de l’énergie. Depuis, nous avons fait de grands progrès en faisant passer les installations de la ville de l’huile de chauffage vers les granulés de bois afin d’améliorer l’efficacité énergétique et la rentabilité. Nous avons élaboré un plan de gestion des déchets visant à détourner les matières organiques résidentielles et commerciales des décharges. Nous mettons sur pied un programme de gestion des actifs qui fait le point sur l’état de nos infrastructures afin de minimiser les risques de bris liés aux répercussions des changements climatiques. Nous travaillons également à améliorer nos campagnes de communication afin d’enseigner activement au public les façons dont il peut contribuer à lutter contre les changements climatiques par ses propres choix et pratiques.

Q : Quel est l’un des plus grands défis de votre travail et comment l’abordez-vous?

R : Par rapport à d’autres villes, comme Montréal où j’ai travaillé, une petite collectivité comme la nôtre peut plus facilement intégrer différentes perspectives et priorités, et la collaboration entre les services peut faire avancer les choses plus rapidement. De plus, les membres de la collectivité et les intervenants sont plus responsables, plus sensibilisés et plus accessibles. Notre plan énergétique et nos programmes de gestion des actifs doivent tenir compte de notre vulnérabilité aux changements climatiques en tant que collectivité nordique, tant sur le plan des risques que des coûts financiers liés à notre infrastructure actuelle.

Pour résoudre un problème, vous avez également besoin de personnes ayant des points de vue différents dans divers domaines. Je trouve gratifiant de rencontrer les gestionnaires et les employés de la ville dans le but d’améliorer la prestation de nos services ou de discuter avec les intervenants communautaires pour explorer leurs besoins.

Chris Vaughn devant un bac
Chris cherche à institutionnaliser le réacheminement des déchets dans toutes les installations de la Ville.

Q : Comment le programme des PPC soutient-il votre travail? Comptez-vous également sur l’appui d’autres réseaux?

R : C’est formidable de voir ce que font les autres collectivités et de pouvoir apprendre de leurs plans énergétiques et de développement durable. Grâce au programme, nous pouvons trouver des ressources et rencontrer des gens qui auraient autrement été difficiles d’accès. À l’heure actuelle, nous revoyons notre plan de gestion des actifs, et nous sommes en contact avec d’autres municipalités par l’entremise du Réseau de gestion des actifs et des changements climatiques de la FCM. Dans le cadre du programme des PPC, nous empruntons des idées et des pratiques exemplaires d’autres municipalités qui se trouvent dans une situation semblable, ce qui nous permet de gagner du temps et d’économiser des ressources.

Nous participons également à l’initiative des collectivités énergétiques intelligentes de QUEST afin de créer un profil énergétique. Nous en sommes à l’étape de la collecte de données; la prochaine étape sera la mise en œuvre de mesures.

Faites connaissance!

Communiquez avec Chris pour apprendre de son expérience dans les domaines suivants :

  • Gestion des déchets et du compost
  • Politiques et pratiques en matière de changements climatiques dans le Nord
  • Mobilisation des intervenants de façon efficace et pertinente

Coordonnées

Chris Vaughn
Coordonnateur, Projets de développement durable
Ville de Yellowknife (T. N.-O.)
Tél. : 867 920-5657

Mentions de source : Ville de Yellowknife

© 2020 Federation of Canadian Municipalities