Cette entrevue fait partie de la série « les Héros du virage vert municipal » qui met en relief les membres du programme des Partenaires dans la protection du climat de la FCM et d’ICLEI.

À titre de coordonnatrice des questions environnementales au nouveau Bureau du développement durable de la Ville de Winnipeg, Lindsay Mierau dirige les projets relatifs aux changements climatiques depuis quatre ans. Elle a notamment participé à l’élaboration du plan d’action de la Ville (Plan d’action sur le changement climatique de Winnipeg : se préparer au changement climatique et agir pour la population) et à la mise en œuvre de la stratégie globale en matière de durabilité (Winnipeg, ville durable). Elle a travaillé dans divers domaines, comme l’analyse des politiques, la construction écologique, la réduction des déchets et l’approvisionnement responsable.

Lindsay adore entendre les Winnipégois parler de leur vision, de leur enthousiasme et de leurs idées pour l’action climatique, et de la façon dont ils comprennent son lien avec la qualité de vie. Elle croit que travailler à un avenir faible en carbone est une excellente occasion de mobiliser les membres de la collectivité et de tisser des relations de collaboration.

Lindsay Mierau s’adressant au public lors du lancement de l’étape de mobilisation de la population pour l’élaboration du plan d’action sur le climat de Winnipeg

Lindsay Mierau s’adressant au public lors du lancement de l’étape de mobilisation de la population pour l’élaboration du plan d’action sur le climat de Winnipeg.

Question : Qu’est-ce qui vous motive dans votre travail?

Réponse : J’ai grandi dans la vallée fluviale, entourée de vastes forêts et d’une faune abondante. Le fait d’être entouré par la nature dans mon enfance a façonné mon système de valeurs et motivé mon travail ici, à la Ville, pour construire un cadre urbain qui intègre et protège le milieu naturel. Je veux que ce lien avec la nature perdure pour les prochaines générations qui grandiront ici. La nécessité de créer des oasis dans une jungle de béton doit s’harmoniser avec le besoin d’accommoder le nombre croissant de personnes qui déménagent à Winnipeg chaque année. Je veux aider à créer cette mosaïque où des collectivités complètes et densément peuplées coexistent avec des rues propices à la circulation piétonnière et à vélo, où les gens ne sont pas isolés dans les voitures et où il est possible de vivre en communion avec la nature et d’apprendre d’où vient notre nourriture.

De plus, il est important de reconnaître à la fois la valeur psychologique de l’infrastructure verte et sa valeur physique pour l’adaptation climatique. La hausse des phénomènes météorologiques extrêmes nous fait prendre conscience que nous ne devons pas tenir les biens et les services écologiques pour acquis. Par exemple, la plantation d’arbres ou la préservation des milieux humides peuvent non seulement améliorer le bien-être mental des gens, mais aussi réduire l’incidence des vagues de chaleur et la demande énergétique des immeubles.

Question : Quel est l’un des plus grands défis de votre travail, et comment l’avez-vous abordé?

Réponse : Il peut parfois être difficile de communiquer le rendement du capital investi (RCI) et les avantages des projets de développement durable. Les gens pensent

souvent que les projets de développement durable coûtent cher, mais beaucoup de projets environnementaux peuvent être des investissements judicieux. Nous cherchons des moyens de communiquer les réussites entre les villes, nous acquérons de l’expérience grâce à des projets pilotes et nous investissons dans des outils qui nous fourniront les données pertinentes pour appuyer les analyses de rentabilité.

Question : Que réserve l’avenir en matière de changements climatiques dans la Ville de Winnipeg?

Réponse : En 2018, nous avons créé le Bureau du développement durable, qui compte actuellement trois employés dévoués au travail sur les changements climatiques. Nous avons récemment adopté notre premier plan d’action sur le changement climatique, qui comprend un objectif de réduction des GES de 20 % d’ici 2030 et de 80 % d’ici 2050 par rapport aux niveaux de 2011, ainsi que des stratégies de mise en œuvre de 140 mesures à court et à long terme dans divers secteurs comme le transport, les immeubles et les déchets. Le Bureau du développement durable, qui donne l’exemple en matière d’immeuble écologique, dirige également la stratégie de réduction des déchets dans différentes catégories d’installations de la municipalité, comme les bureaux, les cours et les espaces verts.

Piste cyclable protégée
Cette piste cyclable protégée, qui fait partie du réseau cyclable de la Ville de Winnipeg, offre une solution de rechange plus sécuritaire aux navetteurs actifs et aux cyclistes de loisirs.

De plus, nous aidons d’autres services à faire avancer leurs propres projets de développement durable. Par exemple, la Fleet Management Agency fait l’essai de véhicules électriques et installe des bornes de recharge rapide de niveau 3. Je vois un avenir pour la Ville de Winnipeg où tous les services entreprendront davantage de projets faibles en carbone et s’approprieront les projets de développement durable pour nous aider à atteindre nos objectifs en matière de climat et de développement durable.

Faites connaissance!

Communiquez avec Lindsay pour apprendre de son expérience dans les domaines suivants :

  • Politiques et planification en matière de changements climatiques
  • Établissement de relations avec les intervenants communautaires et les groupes de travail environnementaux
  • Gestion de différentes stratégies de gestion des déchets

Coordonnées

Lindsay Mierau
Coordonnatrice des questions environnementales
Bureau du développement durable
Ville de Winnipeg (Man.)
Tél. : 204 223-4812

Mentions de source : Ville de Winnipeg

© 2020 Federation of Canadian Municipalities