2 juin 2019

En plus de battre tous les records de participation, les délégués au Congrès annuel 2019 de la FCM ont mobilisé les chefs des partis fédéraux, discuté d’enjeux cruciaux en matière de politique municipale et lancé leur campagne visant à faire des priorités locales des Canadiens un élément central des prochaines élections fédérales. 

« Qu’il soit question de l’amélioration des routes, du transport en commun, du logement ou des systèmes d’approvisionnement en eau, les gouvernements municipaux s’emploient à bâtir de meilleures vies. Nous exploitons au mieux les outils à notre disposition, mais les prochaines élections doivent nous donner davantage de moyens d’action pour en faire encore plus pour les Canadiens », a déclaré le nouveau président de la FCM, Bill Karsten.

Pendant quatre jours, plus de 2 000 dirigeants municipaux de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada ont transmis ce message directement à leurs homologues fédéraux, notamment le premier ministre Justin Trudeau, le chef du Parti conservateur, Andrew Scheer, le chef du NPD, Jagmeet Singh, et la chef du Parti vert, Elizabeth May. Axé sur le thème Bâtir de meilleures vies, le congrès proposait de nombreuses activités, notamment des tables rondes, des ateliers sur les politiques, des visites d’étude, l’assemblée générale annuelle de la FCM et un salon professionnel, qui comptait 177 exposants. 

À la suite de l’élection tenue plus tôt aujourd’hui, Bill Karsten a été élu président de la FCM. Le conseiller de longue date pour la municipalité régionale d’Halifax succède à la mairesse de Magog, Vicki-May Hamm, qui a terminé son mandat d’un an à titre de présidente de la FCM, et qui assumera dorénavant le rôle de présidente sortante. Les délégués ont également élu les membres du conseil d’administration de la FCM, lequel compte 75 membres, ainsi que les dirigeants suivants :

  • Premier vice-président : Garth Frizzell, conseiller de Prince George (C.-B.)
  • Deuxième vice-présidente : Joanne Vanderheyden, mairesse de Strathroy-Caradoc (Ont.)
  • Troisième vice-président : Darren Hill, conseiller de Saskatoon (Sask.)

« La présidente Vicki-May Hamm a dirigé la FCM pendant une période de progrès décisifs, a déclaré M. Karsten. Notre influence, notre portée et notre détermination n’ont jamais été aussi fortes, ce qui témoigne du leadership de Vicki-May. C’est un véritable honneur de prendre les rênes en cette année électorale déterminante. Cela m’inspire de voir des milliers de dirigeants municipaux qui retournent au sein de leur collectivité, empreints d’un dynamisme renouvelé et prêts à saisir cette occasion de bâtir de meilleures vies pour les Canadiens, d’un océan à l’autre. »

Les délégués de la FCM ont également souligné les contributions extraordinaires de certains dirigeants municipaux. Au Parchemin d’honneur de cette année figuraient Pauline Quinlan (mairesse de longue date de Bromont [Qc]), Maurice Cohen (conseiller de Ville Saint-Laurent [Qc], élu à neuf reprises) et le regretté Roger Anderson (président du conseil régional de Durham [Ont.] pendant vingt ans). L’ancienne mairesse de Scotstown (Qc), Chantal Ouellet, a remporté le prix Ann MacLean pour services exceptionnels rendus par une femme en politique municipale. Les prix des programmes FCM International ont été attribués à Michel Pineault (Granby [Qc]), au district d’Elkford en Colombie-Britannique, et à Joan Westland (Bolton-Est [Qc]). 

Comme à chaque congrès de la FCM, celui-ci a offert la possibilité aux délégués d’apporter leurs réalités très diverses au sein des discussions sur nos enjeux nationaux les plus pressants. Samedi, les délégués ont adopté sept résolutions appelant à une action fédérale sur des enjeux clés : du logement abordable à la stratégie nationale de connectivité à large bande. Et ce matin, en faisant preuve de leur qualité propre d’exprimer un respect mutuel, les leaders locaux ont exploré des façons de faire avancer le dossier des infrastructures énergétiques : pour bâtir de meilleures vies en renforçant les économies locales tout en protégeant notre environnement.

« Les dirigeants municipaux du Canada repartent unis dans le but d’atteindre un seul objectif. Nous allons saisir l’occasion que nous offrent les prochaines élections pour moderniser les relations entre le gouvernement fédéral et les municipalités afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens et d’assurer les progrès économiques que méritent les Canadiens, a déclaré M. Karsten. Nous sommes l’ordre de gouvernement le plus proche de la population au quotidien, et nous travaillerons avec tous les partis pour diminuer le coût de la vie et offrir une meilleure qualité de vie aux citoyens. »

La Fédération canadienne des municipalités est la voix nationale des gouvernements municipaux. Elle compte près de 2 000 villes et collectivités membres, représentant plus de 90 % de la population canadienne.

Renseignements : Relations avec les médias de la FCM, (613) 907-6395, media@fcm.ca 

 

© 2019 Fédération canadienne des municipalités