14 janvier 2019

Varennes, Saint-Fulgence, Saint-Siméon, Saint-Charles-sur-Richelieu, Maniwaki, Îles-de-la-Madeleine, Carleton-sur-Mer, Saint-Constant, Mercier et la MRC de Pontiac (Qc)
SAUVéR-SSé : Système d'autopartage avec véhicules électriques en région et stations-service électriques 
Transport 
Subvention du programme MIC : 750 000 $   

Varennes, Saint-Fulgence, Saint-Siméon, Saint-Charles, Maniwaki, Îles-de-la-Madeleine, Carleton-sur-Mer, Saint-Constant, Mercier et la Municipalité régionale de comté (MRC) de Pontiac, au Québec,  réalisent un projet qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) en introduisant des véhicules électriques en autopartage dans les parcs de véhicules municipaux et en mettant en place des stations-service électriques. Les employés municipaux réserveront et utiliseront les véhicules électriques pour leurs besoins pendant les heures de travail. Lorsqu'ils ne seront pas utilisés, les véhicules électriques seront mis à la disposition des usagers externes dans la collectivité.

L'objectif ultime du projet est d'établir une base fonctionnelle pour une route verte électrique au Québec qui démontrera au public les avantages des véhicules électriques et de l'autopartage. Ce projet novateur appuiera l'aménagement rural au Québec et la route verte pourrait même devenir une attraction touristique. 

Le projet consiste à acquérir dix véhicules électriques (un par municipalité),  mettre en place un système de gestion de l'autopartage, installer des bornes de recharge, concevoir des stations-service électriques évolutives et adaptables à long terme en fonction des besoins des municipalités, construire des stations d'autopartage et implanter l'autopartage dans la collectivité.  

Aspect novateur 

  • La mise en place de stations-service électriques « HUB » dans chaque municipalité créera une route verte où les Vé SAUVéR seront disponibles pour le partage et où tous les véhicules électriques pourront être rechargés et, ainsi, parcourir de plus longues distances.

Avantage environnemental 

  • Le projet réduira les émissions de GES.   

Avantages économiques 

  • L'utilisation et le partage de véhicules électriques réduiront les coûts de transport et du carburant.
  • Le projet optimisera l'utilisation des véhicules municipaux.   

Avantage social 

  • Les collectivités auront accès à un service d'autopartage dans une région où il y a peu ou pas de transport en commun ou de taxis.

Ville de Rivière-du-Loup (Qc)
Réhabilitation de la rue Saint-Pierre, entre la rue Sainte-Anne et la rue Fraserville
Eau
Subvention du programme MIC : 750 000 $  

La Ville de Rivière-du-Loup, au Québec, réalisera un projet d'immobilisations pour l'adaptation aux changements climatiques afin de réduire les répercussions des précipitations extrêmes sur l'une des rues les plus achalandées de la ville. Ce projet consiste en la réfection du réseau d'aqueduc et d'égout pour les résidences, les institutions et les commerces de la rue Saint-Pierre. 

La faible capacité du réseau actuel et les tempêtes de plus en plus intenses liées aux changements climatiques augmentent le nombre de débordements d'égouts dans le milieu naturel, principalement dans le fleuve Saint-Laurent. 

Ce projet permettra de réduire la vulnérabilité du réseau d'égout et d'accroître sa résilience aux changements climatiques. Le nouvel égout pluvial désengorgera l'installation de traitement des eaux usées et réduira le nombre de débordements. La conception des composantes de l'égout pluvial est conforme aux exigences du Guide de gestion des eaux pluviales et se fonde sur un modèle des débits en cas de précipitations extrêmes. La Ville profitera également de l'occasion pour régler d'autres problèmes, notamment la fluidité du trafic et la sécurité des usagers. 

Aspects novateurs

  • La construction de bassins de rétention réduira la charge des matières en suspension et des polluants d'hydrocarbure des eaux de ruissellement urbaines.
  • L'installation de rigoles en béton et de nouveaux puisards réduira l'apparition de fissures dans la chaussée causées par le ruissellement. 

Avantage environnemental

  • La construction d'un égout pluvial, de bassins de rétention des eaux pluviales, de rigoles et de nouveaux puisards rendra l'infrastructure plus résistante aux changements climatiques.  

Avantage économique

  • Les bassins de rétention coûteront moins cher que l'installation de tuyaux de plus grand diamètre.  

Avantage social

  • Le projet améliorera la sécurité des usagers et réduira les risques d'inondation et de dommages causés aux infrastructures.  
Programme Municipalités pour l’innovation climatique
Changements climatiques
© 2022 Fédération canadienne des municipalités