La mairesse de la Ville de Bolton-Est (Québec), Mme Joan Westland, a participé à des missions en Colombie dans le but d’affirmer le rôle des femmes et des filles dans la politique et la vie publique des municipalités. Elle a aussi proposé des visions d’avenir stratégiques pour amener le réseau des mairesses à une nouvelle étape.

Que ce soit au Canada ou par l’entremise de ses programmes internationaux, la FCM a depuis longtemps pour objectif de favoriser une participation égale et active des femmes et des filles à leurs collectivités, y compris au plan politique.

La contribution de Mme Westland a fait que nous nous rapprochions de cet objectif.

À l’occasion du rajeunissement du Réseau des mairesses pour la démocratie et la paix par la Fédération colombienne des municipalités, Mme Westland a collaboré avec la FCM à la promotion du leadership des femmes dans ce pays d’Amérique du Sud. À l’occasion de forums éducatifs et d’ateliers de travail organisés dans le cadre du programme Collectivités inclusives et durables en Amérique latine (CISAL), elle a partagé son expérience de la politique municipale et son expertise de la planification stratégique avec des femmes et des hommes politiques de Colombie.

« Je voulais partager mes expériences en tant que femme publique et proposer des outils aux femmes et mairesses afin qu’elles puissent progresser et faire progresser leurs collectivités, souligne Mme Westland. Je crois y avoir réussi, mais j’ai aussi été inspirée et j’ai rapporté à Bolton-Est de nouvelles solutions à mettre en œuvre. »

Le programme CISAL vise à renforcer les gouvernements locaux afin qu’ils puissent assumer un rôle de chef de file pour bâtir des collectivités durables, résilientes et inclusives dans des régions influencées par les activités minières.

Forum des mairesses à Bogota

En 2016, Mme Westland s’est rendue à Bogota pour participer à un forum du Réseau des mairesses pour la démocratie et la paix. Il y a fait un exposé sur les obstacles à la participation des femmes aux gouvernements locaux au Canada et elle a décrit les mesures adoptées pour corriger cette situation. Elle a aussi pris connaissance des obstacles rencontrés par les femmes colombiennes – souvent associés à de la violence physique ou morale. Elle s’est alors attelée à la tâche avec ses vis-à-vis colombiennes pour élaborer un plan biennal pour le réseau.

« En Colombie, le renforcement du réseau des mairesses peut contribuer à l’atteinte de l’égalité des genres en politique, affirme Mme Westland. Cela démontre toute l’importance de ce réseau pour l’avenir des femmes et des filles de ce pays. »

Plus spécifiquement, Mme Westland a encouragé le réseau à s’ouvrir aux ex-mairesses afin que les nouvelles puissent profiter des conseils de celles qui ont déjà vécu l’expérience. Elle a aussi souligné les avantages d’une formation électorale et de sessions conçues pour former les femmes à l’engagement politique et à la gestion efficace d’une campagne électorale.

Renforcer le leadership politique

Mme Westland a maintenu ses liens avec les mairesses de Colombie. Son travail est axé sur les trois aspects suivants du leadership politique :

  • le rôle de la planification stratégique pour l’élaboration et la réalisation de projets dans la collectivité;
  • l’importance de l’entraide entre femmes;
  • la valeur de l’écoute sans jugement.

« Ces trois aspects sont importants quel que soit le contexte politique, en Colombie comme au Canada. Nous devons élire des leaders et non des personnes assoiffées de pouvoir, explique Mme Westland. »

À l’occasion d’autres missions, Westland a contribué au renforcement des femmes dirigeantes de La Guajira en proposant des cours de leadership à des femmes de tous âges. Des fonctionnaires, des artisanes autonomes et d’autres femmes – y compris des femmes de la communauté autochtone Wayuu – ont participé à des séances de développement professionnel en planification stratégique, un atout majeur pour accroître la participation des femmes aux processus décisionnels.

À ma première visite en Colombie, j’ai été frappée par le nombre de femmes victimes de violence ou de menaces de violence. Partout, la violence constitue une barrière à la participation égale des femmes – en Colombie, elle est très présente. J’ai été profondément attristée par l’ampleur du problème.

– Joan Westland, mairesse de Bolton-Est

The mayor of the Town of Bolton-Est, Quebec, Joan Westland, has participated in missions to Colombia

Les programmes internationaux de la FCM sont financés par Affaires mondiales Canada.

© 2020 Federation of Canadian Municipalities