Le projet de réaménagement de sites contaminés d’Octagon Pond, à Paradise, à Terre-Neuve-et-Labrador, a reçu une mention honorable dans le cadre des Prix des collectivités durables 2020 de la FCM.

La Ville de Paradise était à la recherche de terrains pour ses installations de loisirs, ses services publics et son développement commercial. Elle a donc acheté un ancien terrain industriel pollué par des décennies d’utilisation. La Ville a pris des mesures pour assainir le site contaminé et protéger les cours d’eau qui le traversent. Elle y construit maintenant des installations, comme un centre communautaire, une patinoire de hockey ainsi que des propriétés résidentielles et commerciales.

Le site contaminé était la réponse au besoin de nouvelles installations de la Ville.

Au début des années 2000, la population de Paradise a connu une croissance rapide, au point de doubler en moins de dix ans. Un besoin soudain de plus de commodités et de services, en particulier des installations de loisirs, des magasins et des restaurants, s’est fait sentir. La Société d’habitation de Terre-Neuve-et-Labrador était propriétaire d’une grande superficie de terres contaminées. Tout comme la Ville, elle désirait que ces terres soient assainies et réaménagées. L’initiative visait principalement à créer des débouchés économiques et des possibilités de loisirs pour la collectivité tout en protégeant les cours d’eau sur le site contaminé.

Des terrains contaminés transformés en patinoires, en parcs, etc.

Après avoir acquis quelques terrains, la Ville a commencé les travaux pour enlever ou limiter les contaminants, comme les produits chimiques, les métaux, les pneus et les produits pétroliers laissés par l’ancienne aciérie et d’autres activités industrielles. Afin d’offrir un soutien aux propriétaires privés d’autres zones de développement polluées, la Ville a mis au point un programme de subvention pour le réaménagement de sites contaminés pour leur donner les moyens d’assainir les sites comme celui d’Octagon Point. À ce jour, plusieurs installations récréatives et espaces publics en plein air ont été aménagés sur le terrain, notamment le premier aréna de la Ville, avec deux patinoires aux dimensions réglementaires de la LNH, un parc adjacent disposant d’un terrain de jeu, d’un parc canin et d’une scène communautaire et un centre pour les jeunes et la collectivité, avec un mur d’escalade, un skatepark et un gymnase. Des plans d’un projet de développement d’un quartier à usage mixte et de moyenne ou de haute densité comprenant des immeubles résidentiels à plusieurs étages et un important volet commercial ont également été présentés.

Le projet offre des avantages communautaires, environnementaux et économiques.

Les installations récréatives construites sur le site sont une source de fierté locale. Elles ont permis aux équipes sportives de jeunes de jouer et de s’entraîner localement plutôt que dans d’autres villes. Elles facilitent également l’organisation d’activités et de programmes récréatifs communautaires. Le parc accueille annuellement plus de 20 événements communautaires qui attirent plus 35 000 visiteurs. Quant à lui, l’aréna a accueilli des événements nationaux en plus de la ligue de hockey mineur et du club de patinage artistique locaux. Les zones de conservation protègent désormais deux étangs et le ruisseau qui les relie contre l’empiétement des nouveaux développements. La remise en état et l’assainissement du ruisseau protègent la population indigène de truites brunes et préservent davantage d’habitats naturels. Enfin, selon les estimations, l’impôt foncier sur les immeubles commerciaux perçu une fois le quartier entièrement développé devrait être trois fois supérieur à ce qu’il était auparavant.

Les imprévus ont créé à la fois des défis et des possibilités.

La plus grande leçon que la Ville a tirée de cette initiative pluriannuelle est qu’il faut concilier l’objectif initial du projet ainsi que les obstacles et les possibilités imprévus qui se présentent au fil du temps. Par exemple, le conseil municipal a dû tenir tête aux promoteurs privés qui contestaient les exigences des mesures d’assainissement des cours d’eau et du rapport d’évaluation de l’aménagement du territoire, tout en étant sensible aux réalités commerciales.

Un autre imprévu s’est révélé bénéfique pour la Ville; l’organisme Rovers Search and Rescue l’a approchée pour construire une installation sur la friche industrielle. La Ville a signé un bail à long terme pour la propriété. En échange, Rovers Search and Rescue a accepté de laisser la Ville utiliser l’installation comme centre d’opération secondaire lorsqu’elle déclare une situation d’urgence.

Les Prix des collectivités durables de la FCM soulignent et célèbrent les chefs de file et les pionniers dans les municipalités canadiennes de toutes les tailles.

Possibilités de financement
Obtenir du financement

Explorez les façons d’obtenir du financement de la FCM pour vos plans, études de faisabilité, projets pilotes et projets d’immobilisations.

Abonnez-vous à FCM Connexion

Abonnez-vous à FCM Connexion et recevez les dernières nouvelles, occasions de financement, dates limites et ressources en matière de développement durable par courriel.

© 2021 Federation of Canadian Municipalities