Cette étude de cas fait partie d'une série portant sur des projets d'eaux usées financés par le Fonds municipal vert de la FCM. Chaque étude de cas donne des renseignements techniques, des détails sur le projet et des conseils sur les pratiques exemplaires.

Aperçu du projet

La Ville de Kapuskasing (Ont.) a modernisé son usine de traitement des eaux usées au moyen de plusieurs nouvelles technologies, y compris un étang aéré avec fines bulles d'air et un système d'acquisition et de contrôle de données pour automatiser le processus. La désinfection par rayonnement ultraviolet a remplacé l'usage de chlore gazeux, améliorant ainsi la santé et la sécurité du public et des travailleurs de l'usine.

En plus de prolonger sa durée de vie, les améliorations ont permis d'augmenter la capacité de l'usine de traitement des eaux usées qui offre un niveau tertiaire de traitement à une population de 8196 habitants. Le projet de 7,6 millions de dollars a amélioré la qualité de l'effluent et assuré la conformité de la Ville aux normes de la province. Le nouveau système a aussi amélioré la gestion des biosolides, réduisant ainsi la quantité de déchets transportés vers le lieu d'enfouissement de la Ville. 

La figure présente le calendrier de l’initiative de la Ville de Kapuskasing, en Ontario, avec la « durée prévue », les « délais » et la « durée réelle ». La conception détaillée devait débuter en février 2010 et s’échelonner sur 12 mois. Dans les faits, elle a pris 17 mois et la date d’achèvement a été juin 2011. L’initiative a accusé un retard de cinq mois.  La première partie de la figure montre la population visée par l’initiative relative aux eaux usées. À Kapuskasing, en Ontario, l’usine de traitement des eaux usées dessert 8196 personnes. La deuxième partie montre le budget de l’initiative. Le montant prévu pour mener l’initiative à bien s’établissait à 7,6 millions de dollars et ce budget a été respecté.  La figure montre la demande biochimique en oxygène (DBO) dans l’eau traitée par l’usine visée par l’initiative de la Ville de Kapuskasing, en Ontario. Avant l’initiative, la DBO s’établissait à 6,5 mg/l. Après l’initiative, elle a chuté de 69 % pour s’établir à 2 mg/l.

Raisons du projet

  • L'équipement arrivait à la fin de sa durée de vie.
  • L'usine n'était pas conforme aux normes émises par le ministère de l'Environnement de l'Ontario relativement à la bactérie E. coli.
  • Les rejets non traités étaient déversés directement dans la rivière Kapuskasing.

Aspects novateurs du projet

  • Les exigences d'approvisionnement local ont contribué à veiller à ce que l'argent reste au sein de la collectivité.
  • La Ville de Kapuskasing donne l'exemple en combinant l'analyse des coûts et la vérification de la consommation d'énergie pour guider les améliorations du système.   

Pratiques exemplaires et leçons clés

L'expérience de la municipalité dans ce projet démontre certaines pratiques exemplaires et leçons clés qui pourraient orienter d'autres projets similaires.

Se tourner vers d'autres choix que l'approvisionnement offert au plus bas soumissionnaire

  • La Ville a uniquement accepté les soumissions présentées par des soumissionnaires préqualifiés ayant dépassé un pointage donné.
  • Les soumissionnaires intéressés ont déposé des soumissions détaillées regroupant les éléments suivants : portée du travail, dessins, caractéristiques techniques du projet, formulaire de préqualification rempli et détails sur les équipements comme le prix, la garantie, la livraison et l'installation.
  • En prévision d'un délai de huit mois dans la livraison des équipements, la Ville a présélectionné l'équipement à utiliser dans le cadre du projet. 

Penser à embaucher un entrepreneur principal

  • La Ville de Kapuskasing a embauché un entrepreneur responsable de gérer tous les sous-traitants, y compris le fournisseur d'équipement. 

Garantir la possession de données environnementales de base suffisantes pour appuyer la production de rapports et l'analyse après l'achèvement du projet 

Nouvelle installation de stockage de biosolide de la Ville de Kapuskasing (Ont.). (Source: Ville de Kapuskasing)
Nouvelle installation de stockage de biosolide de la Ville de Kapuskasing (Ont.). (Source: Ville de Kapuskasing)

Avantages du projet

Ce projet a donné lieu à une multitude d'avantages environnementaux, sociaux et économiques. 

Avantages environnementaux

  • Consommation réduite d'énergie : L'usine de traitement des eaux usées modernisée comprend désormais des contrôles d'équipement, des mécanismes d'entraînement à fréquence variable et des moteurs à grande efficacité sur tous les nouveaux équipements mécaniques et de traitement, réduisant ainsi la consommation d'électricité.
  • Amélioration de la qualité des eaux usées : La réduction de la fréquence et du volume des rejets des eaux d'égout brutes, l'augmentation de la capacité de stockage des biosolides et le remplacement de la chloration par la désinfection par rayonnement ultraviolet ont tous eu un effet positif direct sur la qualité de l'eau déversée dans la rivière Kapuskasing, y compris des réductions des matières en suspension totales (MES) et de la demande biochimique en oxygène (DBO) dans l'effluent.
  • Réduction des déchets solides : L'amélioration du traitement des biosolides et des installations de stockage a permis de réduire le volume de biosolides transportés hors des lieux.  
  • Réduction de l'impact environnemental : Le nouveau système a amélioré la qualité de l'effluent traité. 

Avantages sociaux

  • Réduction des risques pour la santé et la sécurité du public : Le chlore n'étant plus utilisé dans la désinfection, on n'en retrouve plus dans l'eau d'effluent déversée dans la rivière et on élimine ainsi les risques de fuite de chlore gazeux.
  • Sécurité accrue des travailleurs : Le remplacement de la chloration par la désinfection par rayonnement ultraviolet a amélioré la sécurité des travailleurs.
  • Augmentation des possibilités d'activités récréatives et amélioration de l'accès aux espaces publics : La réduction de la fréquence et du volume des rejets des eaux d'égout brutes dans la rivière Kapuskasing améliore la qualité de l'eau de la rivière, ce qui favorise un accès sain et sécuritaire pour la pêche récréative.

Avantages économiques

  • Réduction des coûts d'exploitation : L'amélioration de la qualité de l'effluent traité, du traitement des biosolides et des installations de stockage a permis de réduire le volume de biosolides transportés hors des lieux. Par conséquent, tous les coûts connexes ont été réduits.
  • Économies à l'échelle municipale : L'effluent traité est utilisé pour recouvrir la matière placée au lieu d'enfouissement, réduisant ainsi la nécessité d'acheter un matériel de couverture.
  • Création d'une nouvelle source de revenus : La Ville pourra générer des revenus en offrant des services de traitement des boues aux municipalités avoisinantes.
  • Augmentation des revenus et des avantages touristiques pour les entreprises de la région : La réduction de la fréquence et du volume des rejets des eaux d'égout brutes dans la rivière Kapuskasing a amélioré la qualité de l'eau de la rivière, rendant ainsi la région plus invitante pour les touristes et augmentant la santé de la pêche à l'échelle locale.
  • Prolongation de la durée de vie : La modernisation permettra de prolonger la durée de vie de l'usine de traitement des eaux usées et du lieu d'enfouissement de la Ville.


Le diagramme à secteurs montre la répartition du financement de l’initiative relative aux eaux usées de la Ville de Kapuskasing, en Ontario, pour chaque source de financement, soit les gouvernements provincial et fédéral (66 %), un prêt du FMV (31 %) et une subvention du FMV (3 %).

Faits saillants

Les faits saillants techniques sont à jour en date de 2014.

Traitement

Avant :
  • pompage d'égout au moyen de deux pompes à vis
  • un dégrilleur mécanique
  • un bassin de dessablage
  • deux bassins d'aération
  • eux clarificateurs secondaires rectangulaires

Après : 

  • nouveau broyeur des eaux d'égout brutes
  • ajout de diffuseur à grosses bulles dans les bassins d'aération et de sondes d'oxygène dissous
  • remplacement des couvercles des clarificateurs
  • mise en place d'un système de contrôle logique programmable et d'un système d'acquisition et de contrôle de données

Désinfection

  • Avant : système de désinfection au chlore - 401 CFU/100 ml
  • Après : système de désinfection par rayonnement ultraviolet - 23 CFU/100 ml

Gestion des biosolides

  • Avant : stockage sur place et élimination périodique des biosolides liquides pour usage agricole. 
  • Après : capacité de stockage élargie avec une possibilité d'épaississement des biosolides à 25-29 %. Transport périodique des biosolides par camion vers le lieu d'enfouissement pour servir de couverture.

Moyenne annuelle du débit quotidien

  • Actuel : 5,5 mlj (millions de litres par jour)
  • Capacité nominale : 9,1 mlj   

Pourcentage de la capacité totale utilisée pour la moyenne annuelle du débit quotidien : 60 %

Matières en suspension totales (MES)

  • Avant : 4,8 mg/l
  • Après : 7,1 mg/l
     

Coordonnées de la personne-ressource du projet :

Yves Labelle
Directeur général
Ville de Kapuskasing (Ont.)
T. 705-337-4252

© 2022 Federation of Canadian Municipalities