Cette étude de cas fait partie d'une série portant sur des projets d'eaux usées financés par le Fonds municipal vert de la FCM. Chaque étude de cas donne des renseignements techniques, des détails sur le projet et des conseils sur les pratiques exemplaires.

Aperçu du projet

Le Village de St. Louis, en Saskatchewan, a modernisé son système de collecte et de traitement des eaux usées afin de respecter les normes réglementaires, d'améliorer la qualité de l'eau et de favoriser la croissance et le développement durable de la collectivité. L'équipe de projet a remplacé les deux fosses septiques à gravité de la municipalité par une nouvelle installation comprenant un étang facultatif, des conduites forcées acheminant les eaux usées vers l'aval du point de rejet et deux stations de pompage. 

Le graphique présente le calendrier du projet du Village de St. Louis, en Saskatchewan, qui montre la « durée prévue », le « retard » et la « durée réelle ». La conception détaillée devait débuter en février 2009 et s’échelonner sur 10 mois. Dans les faits, elle a pris 30 mois et la date d’achèvement a été août 2011. Le projet a accusé un retard de 20 mois.  La première partie du graphique montre la population desservie par le projet relatif aux eaux usées du Village de St. Louis (Sask.). L’usine de traitement des eaux usées dessert 449 personnes. La deuxième partie montre le budget du projet. Le montant prévu pour réaliser le projet s’établissait à 2,7 millions de dollars. En réalité, il a fallu 1,9 million. Le projet a donc coûté 0,8 million de dollars de moins que prévu.   Le graphique montre la demande biochimique en oxygène (DBO) dans l’eau traitée par le projet du Village de St. Louis (Sask.). Avant le projet, la DBO s’établissait à 102 mg/l. Après le projet, elle a chuté de 91 % pour s’établir à 9 mg/l.

Raisons du projet

  • La modernisation du système était essentielle au respect de la Section 16 du règlement sur l'eau de 2002 de la Saskatchewan.

Aspects novateurs du projet

  • Les biosolides sont utilisés comme engrais par les fermiers locaux.

Pratiques exemplaires et leçons clés

L'expérience de la municipalité dans ce projet démontre certaines pratiques exemplaires et leçons clés qui pourraient orienter d'autres projets similaires.

Effectuer des consultations dès le début du projet et à grande échelle

  • Une réunion publique préalable au projet a permis aux résidents de faire part de leurs commentaires et opinions aux autorités municipales. Le village a eu recours à des audiences publiques et à des envois postaux pour informer la population.

Mettre en place un processus efficace de communication et de gestion de projet

  • Des communications proactives et approfondies avec les partenaires ont facilité la délivrance des permis, le financement et d'autres processus administratifs.
  • Pour éviter tout retard au moment de la construction, il faut considérer les facteurs environnementaux spécifiques, l'arpentage et la possibilité d'acheter les terrains à l'avance. 

Vue de l’étang facultatif de l’usine de traitement des eaux usées du Village de St. Louis, en Saskatchewan.
Vue de l'étang facultatif de l'usine de traitement des eaux usées du Village de St. Louis, en Saskatchewan. (Source : Village de St. Louis)

Avantages du projet

Ce projet a donné lieu à une multitude d'avantages environnementaux, sociaux et économiques. 

Avantages environnementaux

  • Amélioration de la qualité des effluents : Le nouveau processus de traitement devrait améliorer sensiblement (d'environ 60 %) la qualité des eaux usées traitées.
  • Réduction de la consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre : Le projet a permis de réduire le transport de résidus par des camions lourds. L'énergie requise par le pompage mécanique et le nouvel étang facultatif d'épuration des eaux d'égout est compensée par cette réduction de la consommation d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre. La réduction nette n'a pas encore été vérifiée. 

Avantages sociaux

  • Protection de la santé publique : L'amélioration de la qualité des effluents a des effets positifs sur la santé des résidents.
  • Possibilités accrues d'activités récréatives : Avec la réduction des rejets d'effluents, les riverains de la rivière Saskatchewan Sud pourront faire des activités récréatives sur la rivière et sur ses rives. 
  • Sensibilisation accrue de la population : La population est plus sensibilisée aux enjeux environnementaux et aux infrastructures.
  • Possibilités de redynamisation de la collectivité : Compte tenu d'une plus grande capacité de traitement des eaux usées et de l'amélioration de la qualité des effluents, ce projet soutient la croissance de la collectivité et contribue au développement durable de St. Louis.

Avantages économiques

  • Amélioration des conditions pour le tourisme : La plus grande propreté des rives rend la municipalité plus attrayante pour les touristes, ce qui génère des revenus pour les entreprises locales.
  • Réduction des coûts d'entretien : À long terme, le nouveau système de traitement des eaux usées exigera moins de travaux de réparation.
  • Plus grand attrait pour l'établissement de nouvelles entreprises : Comme le nouveau système peut accepter de nouveaux raccordements, St. Louis sera en mesure de répondre aux besoins des nouveaux commerces et entreprises ainsi que des entreprises existantes.
  • Plus grand attrait pour l'établissement de nouveaux résidents : Ce projet soutient la croissance de la collectivité, et deux nouveaux ensembles résidentiels ont déjà été réalisés.
  • Développement économique local : La capacité accrue de traitement des eaux usées favorisant les entreprises locales, une nouvelle épicerie a ouvert ses portes. Ce projet a indirectement stimulé la création d'emplois.  


Un diagramme à secteurs montre la répartition du financement du projet relatif aux eaux usées du Village de St. Louis (Sask.) pour chaque source de financement, soit le gouvernement provincial (33 %), le gouvernement fédéral (33%), un prêt du FMV (31 %) et une subvention du FMV (3 %).

Faits saillants

Ce projet consistait en l'aménagement d'une nouvelle installation. Les faits saillants techniques sont à jour en date de 2012.

Population municipale : 449 habitants

Urbain/rural : rural

Traitement

  • Avant : fosses septiques
  • Après : étang facultatif

Désinfection

  • Avant : aucune ou sans objet (aucune donnée disponible pour l’ancien système septique)
  • Après : aucune – 47 UFC/100 ml

Gestion des biosolides

  • Avant : collecte et transport des biosolides vers un dépôt en vue de leur utilisation comme engrais par les fermiers de la région
  • Après : : dragage tous les 10 ans environ des biosolides déposés au fond de l’étang en vue de leur utilisation comme engrais

Moyenne annuelle du débit quotidien

  • Avant : 0,16 mlj (millions de litres par jour)
  • Après : 0,12 mlj

Capacité nominale

  • Avant : s.o.
  • Après : 0,21 mlj

Pourcentage de la capacité totale utilisée pour la moyenne annuelle du débit quotidien

  • Avant : s.o. 
  • Après : 76 % 

Matières en suspension totales (MES)

  • Avant : 65 mg/l
  • Après : 10 mg/l
     

Coordonnées de la personne-ressource du projet :

Robin Boyer
Administrateur municipal
Village de St. Louis (Sask.)
T. 306 422-8471

© 2022 Fédération canadienne des municipalités