Étude de faisabilité de la minicentrale hydroélectrique de Whati

Vue aérienne de Whati

Souhaitant se libérer de sa dépendance aux génératrices diesel pour la production d'électricité, la communauté nordique de Whati a étudié la possibilité d'ériger une minicentrale hydroélectrique alimentée par les eaux de la rivière La Martre située à proximité.

L'étude a démontré qu'une centrale au fil de l'eau permettrait de fournir jusqu'à 1 200 kilowatts d'électricité, ce qui suffirait à remplacer les 1 015 kilowatts produits par les génératrices au diesel. Le projet exigerait la construction d'un réservoir et d'une centrale équipée de turbines alimentées par une conduite de 1 284 mètres depuis la rivière, ainsi que l'installation d'un réseau aérien de distribution d'électricité. 

Le système éliminerait la nécessité de transporter chaque année 400 000 litres de carburant diesel par camion à partir de Yellowknife (située à 164 kilomètres au sud-est) sur des routes ouvertes seulement en hiver.

Résultats

Environnementaux Économiques Sociaux
  • Réduction de 1 370 tonnes des émissions annuelles de GES grâce à l'électricité produite par une centrale hydroélectrique plutôt que par des génératrices diesel

  • Élimination de la consommation de 400 000 litres de carburant diesel

  • Création d'emplois par la construction de la centrale hydroélectrique

  • Élimination des frais de transport du diesel par camion

  • Fiabilité de la source locale d'approvisionnement en électricité

  • Plus grand sentiment d'autonomie en utilisant de l'électricité produite localement

Défis

  • Le financement du projet hydroélectrique est assujetti aux contraintes budgétaires du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

  • La fiabilité de l'approvisionnement en eau pourrait être menacée par les conditions climatiques.

  • La diminution du débit d'eau en hiver pourrait entraîner des restrictions de consommation d'électricité lorsque la demande atteint son plus haut niveau par temps froid.

Leçons retenues

  • Des réservoirs de stockage peuvent être nécessaires pour assurer un débit d'eau suffisant pour la production d'électricité et le maintien des écosystèmes de la rivière.

  • Il faut s'attendre à ce que les études s'échelonnent sur une longue période.

  • Le financement gouvernemental des projets d'énergie de remplacement peut être incertain.

Partenaires et collaborateurs

Personne-ressource du projet

Sonny Zoe
Coordonnateur, Énergie communautaire
Whati (T. N.-O.)
T. 867 573-3401

2019 Fédération canadienne des municipalités