Cette étude de cas fait partie d'une série portant sur des projets d'eaux usées financés par le Fonds municipal vert de la FCM. Chaque étude de cas donne des renseignements techniques, des détails sur le projet et des conseils sur les pratiques exemplaires.

Aperçu du projet

La municipalité du District d'Argyle, en Nouvelle-Écosse, a modernisé son système de traitement des eaux usées en remplaçant un étang aéré par un réacteur biologique séquentiel et en intégrant une technologie de désinfection aux ultraviolets ainsi qu'un système de gestion de la déshydratation des boues. Le prolongement du réseau d'égout a été retardé parce que les étuves de désinfection au chlore de l'usine vieille de 30 ans n'étaient plus en mesure de garantir une qualité des effluents d'eaux usées respectant les normes antipollution.

Les travaux de modernisation vont permettre à la municipalité de prolonger son réseau d'égout vers des résidences utilisant des fosses septiques, ce qui diminuera le risque d'une contamination des sources d'eau potable par d'éventuels rejets des fosses septiques. Les travaux comprennent aussi l'installation d'un système de chauffage écoénergétique des eaux usées - ce qui réduira les coûts d'exploitation - de même que l'intégration d'un système de séchage des boues qui permettra d'économiser sur les frais de transport des biosolides. 

Graphique montrant la population desservie par le projet relatif aux eaux usées du District d’Argyle (N.-É.) et son budget.  Graphique montrant la population desservie par le projet relatif aux eaux usées du District d’Argyle (N.-É.) et son budget.  Graphique montrant l’amélioration de la qualité de l’eau grâce au projet relatif aux eaux usées du District d’Argyle (N.-É.).

Raisons du projet

  • Le système de traitement des eaux usées ne permettait pas de respecter les limites de la demande biochimique en oxygène (DBO) et des matières en suspension totales (MES) établies par Environnement Nouvelle-Écosse (autrefois le ministère de l'Environnement et du Travail de la Nouvelle-Écosse) et le Conseil canadien des ministres de l'Environnement.

Pratiques exemplaires et leçons clés

L'expérience de la municipalité dans ce projet démontre certaines pratiques exemplaires et leçons clés qui pourraient orienter d'autres projets similaires.

Maximiser le rendement à long terme sur l'investissement

  • Pour économiser l'énergie, la municipalité a choisi un système de déshydratation par gravité (système à tube) plutôt qu'un système mécanique (presse rotative Fournier).
  • Une analyse des coûts et des bénéfices des divers modes de traitement a permis de choisir la technologie appropriée, de prévoir des fonds suffisants pour l'évacuation des biosolides et de réduire les coûts d'exploitation réels pour la municipalité. 

Tenir compte des imprévus dans le budget et le calendrier du projet

  • Il est important de bien estimer à l'avance le coût complet du projet et de s'assurer d'avoir des réserves de fonds en quantité suffisante. Pour un projet d'immobilisations en gestion des eaux usées, il faut s'assurer que les soumissionnaires retenus disposent de fonds suffisants pour achever le projet tel que conçu et pour éviter des modifications en cours de réalisation.
  • Au cours de la première année d'exploitation, les coûts d'évacuation des boues liquides par des tiers ont été élevés. Le service était toutefois indispensable en attendant la conception et l'installation du système de déshydratation par gravité. 

Vue du site de l’usine de traitement des eaux usées de Pubnico Ouest dans le District d’Argyle, en Nouvelle-Écosse.
Vue du site de l'usine de traitement des eaux usées de Pubnico Ouest dans le District d'Argyle, en Nouvelle-Écosse. (Source : Brad d'Entremont)

Avantages du projet

Ce projet a donné lieu à une multitude d'avantages environnementaux, sociaux et économiques. 

Avantages environnementaux

  • Consommation réduite d'énergie : Un système de récupération de la chaleur permet de réduire la consommation d'énergie.
  • Amélioration de la qualité des eaux usées : Le nouveau processus de traitement a amélioré la qualité des effluents.
  • Réduction des résidus dangereux : Un processus de désinfection aux ultraviolets a remplacé la chloration.
  • Protection de l'écosystème : En améliorant la qualité des effluents rejetés dans l'océan, le nouveau système préservera les crustacés (une ressource économique importante pour la municipalité) et la biodiversité.  

Avantages sociaux

  • Amélioration de la santé publique : Le projet a favorisé la santé humaine en protégeant les nappes d'eau souterraines de la municipalité et en minimisant les infiltrations d'eaux usées.
  • Amélioration des espaces publics : Le projet a permis de réduire les odeurs désagréables et les nouvelles installations sont plus esthétiques.

Avantages économiques

  • Création d'emplois : Le projet a permis de créer un emploi à temps plein et un emploi à temps partiel.
  • Soutien au développement résidentiel : L'accroissement de la capacité de traitement des eaux usées favorisera la croissance de la collectivité.
  • Gestion plus efficace de l'exploitation : Un système SCADA (supervisory control and data acquisition) a été mis en place à des fins de surveillance.


Diagramme à secteurs montrant la répartition du financement du projet relatif aux eaux usées du District d’Argyle (N.-É.)

Faits saillants techniques

Ce projet consistait en l'aménagement d'une nouvelle installation. Les faits saillants techniques sont à jour en date de 2013.

Population municipale : 8 252 habitants

Urbain/rural : rural

Traitement

  • Avant : étang aéré
  • Après : réacteur biologique séquentiel
Désinfection
  • Avant : système de désinfection au chlore    
  • Après : système de désinfection aux ultraviolets

Gestion des biosolides

  • Avant : dragage périodique au besoin des biosolides déposés dans les étangs et transport vers un site d'enfouissement
  • Après : déshydratation des boues et rejet dans un site d'enfouissement désaffecté
Moyenne annuelle du débit quotidien
  • Avant : 0,39 mlj (millions de litres par jour)
  • Après : 0,51 mlj

Capacité nominale

  • Avant : 0,65 mlj
  • Après : 0,91 mlj

Pourcentage de la capacité totale utilisée pour la moyenne annuelle du débit quotidien

  • Avant : 60 %
  • Après : 56 %

Matières en suspension totales (MES)

  • Avant : 54 mg/l    
  • Après : 6 mg/l

Coordonnées de la personne-ressource du projet :

John Sullivan
Directeur des Travaux publics et de l'Inspection des propriétés
Municipalité du District d'Argyle (N.-É.)
T. 902 648-2623
 
Alain Muise
Directeur général
Municipalité du District d'Argyle (N.-É.)
T. 902 648-3293

© 2021 Federation of Canadian Municipalities