La Northwest Territories Association of Communities (NWTAC) a organisé un forum sur les changements climatiques afin de réunir les collectivités, les gouvernements et d’autres partenaires dans un format interactif pour faire avancer le programme d’adaptation aux changements climatiques. Avec 166 participants des Territoires du Nord-Ouest
(T. N.‑O.) et d’ailleurs, dont 25 des 33 collectivités des T. N.‑O., l’événement a encouragé le réseautage, l’apprentissage et la création conjointe de solutions. Il a débouché sur une stratégie et un plan d’action, plusieurs résolutions, un dialogue accru entre les gouvernements, les collectivités et les partenaires climatiques ainsi que sur une vague de nouveaux projets et une adhésion au financement fédéral parmi les collectivités rurales et nordiques qui, autrement, disposaient d’un personnel et de ressources limités pour lutter contre les changements climatiques. Le projet faisait partie du programme Municipalités pour l’innovation climatique (MIC).

Lisez cette étude de cas et découvrez comment mettre sur pied un forum pour appuyer l’action climatique dans les collectivités de petite taille ou éloignées.

Principaux facteurs de réussite

  • Le forum était axé sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques des collectivités compte tenu des défis auxquels font face les collectivités nordiques et rurales.
  • Il s’agissait d’une solution conçue pour le Nord et adaptée au contexte environnemental, économique et social particulier des collectivités participantes.
  • La liste des participants a été soigneusement dressée et y figuraient des organismes variés.
  • La conception participative, la prestation interactive et le financement pour appuyer la participation des collectivités visaient tous à maximiser la participation et la collaboration.
  • Les ressources élaborées dans le cadre du forum, tels le rapport graphique et la stratégie d’adaptation, se sont révélées utiles pour communiquer les messages clés du forum.

Quels sont les défis environnementaux auxquels font face les collectivités des Territoires du Nord-Ouest ?

À mesure que les changements climatiques progressent, les températures augmentent de façon spectaculaire dans les Territoires du Nord-Ouest (T. N.‑O.), entraînant des changements dans des caractéristiques environnementales importantes comme la glace, le pergélisol, l’eau, la végétation et la faune. Par conséquent, les collectivités de la région font face à des défis environnementaux, économiques et sociaux qui touchent la santé, la sécurité, la sécurité alimentaire, les infrastructures, les activités économiques et culturelles. Le manque de personnel et de ressources entrave les efforts visant à placer les changements climatiques au cœur de toutes les décisions.

En 2018, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a publié son cadre stratégique sur les changements climatiques pour 2030 et son plan d’action connexe. Mais il restait encore du travail à faire pour comprendre les besoins et les défis des collectivités, déterminer des stratégies de résilience collective et affecter les bonnes ressources à la mise en œuvre du cadre (en matière de budget et de ressources humaines).

La Northwest Territories Association of Communities (NWTAC) a organisé un forum sur les changements climatiques en octobre 2018 afin d’explorer les défis auxquels font face les collectivités et de trouver des solutions concertées. L’événement a réuni des collectivités et plusieurs ordres de gouvernement ainsi que d’autres partenaires climatiques. La NWTAC a organisé un événement en personne dans un format interactif afin de favoriser la collaboration, d’établir des partenariats, de créer conjointement des solutions et d’aider à développer au sein des collectivités des compétences en matière de changements climatiques. Le format a également permis de recueillir les commentaires des collectivités qui sont engagées dans un large spectre de la préparation à l’adaptation.

Un homme debout en chemise bleue tient un microphone pendant qu'il présente aux participants assis au forum, projeté derrière lui un écran disant «Forum et Charrette sur le changement climatique 2018»
Photographie de Jennifer Broadbridge.

Quelles étaient les étapes du projet ?

À compter de 2017, la NWTAC a travaillé en partenariat avec l’organisme sans but lucratif Ecology North pour organiser le forum. Deux comités consultatifs de projet, l’un axé sur l’adaptation et l’autre sur l’énergie, ont contribué à concevoir et à organiser l’événement. Les conseils comprenaient des bénévoles des collectivités, des ONG et des membres des gouvernements fédéral et territorial. Outre une subvention du programme  MIC, d’autres sources de financement du gouvernement, des commandites et des frais d’inscription ainsi que des contributions en nature ont rendu l’événement possible. Dès le départ, le forum a été conçu comme une solution pour le Nord afin de répondre aux défis locaux. Cette approche s’est avérée essentielle à son succès.

La NWTAC a invité les collectivités de l’ensemble des T. N.‑O., en fournissant des fonds pour leurs déplacements et leur hébergement afin que ces coûts ne constituent pas un obstacle. Chaque collectivité pouvait envoyer jusqu’à deux personnes : un représentant élu et un membre du personnel. Des représentants du Yukon et du Nunavut, deux administrations du Nord qui font face à des défis semblables, ont participé à titre d’observateurs. Les 166 participants comprenaient des représentants des collectivités; des gouvernements et organismes autochtones, territoriaux et fédéraux; des ONG; des experts techniques; des chercheurs; des organismes subventionnaires et des étudiants. Des organismes catalyseurs ayant la capacité d’appuyer les collectivités dans leurs efforts, par exemple en rédigeant des propositions et en appuyant la gestion de projet, ont également été invités.

L’événement visait à encourager la participation, le réseautage et l’apprentissage entre pairs. Lors de tables de concertation interactives, les participants et les experts techniques ont discuté des principaux impacts des changements climatiques auxquels font face les collectivités. Les différentes collectivités ont fait part de leurs réussites et ont discuté de leurs processus et de leurs pratiques exemplaires. Les présentations sur les outils et les ressources ont constitué une autre occasion d’apprentissage. L’un des principaux objectifs était de créer un environnement de type incubateur, avec des occasions pour les participants de réseauter, de former des partenariats stratégiques et d’en apprendre davantage sur la façon d’accéder au financement. Le forum était un processus itératif qui a abouti à des tables charrettes où les participants ont rencontré d’autres personnes de leur région d’origine pour discuter des défis, des possibilités et des enjeux liés aux partenariats à l’échelle de leur région. Il y avait cinq charrettes (en anglais seulement), une pour chacune des régions suivantes : Inuvik (région Beaufort-Delta), Sahtu, Dehcho, South Slave et North Slave.

Charrette depicting the Sahtu Region’s climate priorities. Credit: Alison McCreesh
Charrette illustrant les priorités climatiques de la région du Sahtu. Crédits: Alison McCreesh

Qu’est-ce qui a été réalisé ?

Après la fin de l’événement, la NWTAC a produit un résumé des délibérations, un rapport graphique, des exemplaires des présentations et une liste des coordonnées des participants (pour faciliter le réseautage en continu). En se fondant sur les points de vue et les priorités dégagés lors du forum, la NWTAC a publié sa stratégie et son plan d’action sur l’adaptation aux changements climatiques en février 2019.

Le forum a permis aux collectivités et aux experts techniques d’échanger des renseignements à jour sur l’état de l’adaptation aux changements climatiques dans les T. N.‑O. Les collectivités ont pu exprimer leurs priorités et leurs préoccupations à tous les ordres de gouvernement ainsi qu’aux chercheurs, aux organismes subventionnaires et à d’autres organismes. Bien que les collectivités participantes ne soient pas rendues au même point dans leur action climatique, le forum a contribué à les propulser toutes plus loin sur le chemin de la résilience.

La NWTAC a élaboré sa stratégie et son plan d’action sur l’adaptation aux changements climatiques en fonction des priorités et des solutions cernées au cours du forum. La stratégie définit plusieurs orientations stratégiques clés liées à l’énergie et aux changements climatiques ainsi qu’un plan d’action pour la NWTAC visant à aider les collectivités à lutter contre les changements climatiques. Elle traite également du rôle des partenaires gouvernementaux (gouvernements fédéral, territoriaux et autochtones), des ONG et des chercheurs.

Avec la contribution des participants au forum, la NWTAC a également préparé plusieurs résolutions qui, avec la stratégie et le plan d’action, ont été approuvées à l’unanimité par les membres de l’association à l’assemblée générale annuelle de février 2019. Ces résolutions constituent un important outil de communication, véhiculant des messages clairs et solides pouvant être utilisés par la NWTAC. Les gouvernements fédéral et territoriaux ont examiné et accepté les résolutions. Bien que les contraintes budgétaires soient un problème permanent, ils comprennent mieux la nécessité de travailler ensemble.

Le forum a donné lieu à un rapport graphique présentant les principaux enjeux et les priorités régionales ainsi qu’à une vidéo informative mettant en lumière les défis auxquels font face les collectivités et suggérant certaines solutions (comme des programmes de financement plus simples). Enfin, deux prix annuels (sur la résilience et l’efficacité énergétique) ont été créés à la suite du forum, contribuant à reconnaître et à souligner les réalisations au sein des collectivités.

Le forum a permis de faire progresser le programme de lutte contre les changements climatiques de différentes façons pour toutes les collectivités, et certaines ont élaboré des projets et présenté une demande de financement fédéral en conséquence directe de leur participation. D’autres administrations ont manifesté leur intérêt à organiser des événements semblables.

Perspectives et leçons apprises

  • L’inclusion était intentionnelle : Le financement des déplacements et de l’hébergement a permis la participation de collectivités souvent très éloignées et réparties sur un vaste territoire.
  • La flexibilité était un atout : Par exemple, en raison de la complexité des structures de gouvernance dans les T. N.‑O., la NWTAC n’avait au départ pas pleinement sollicité la participation des gouvernements autochtones. L’association a vite compris leur importance en tant que partenaires pour faire avancer le programme de lutte contre les changements climatiques et a obtenu un financement fédéral permettant aux représentants de participer au forum.
  • Des ressources humaines importantes ont été nécessaires : Le temps consacré par les deux membres du personnel de la NWTAC, Ecology North et les membres du conseil consultatif s’est élevé à plusieurs centaines d’heures, soit beaucoup plus que ce qui avait été prévu au départ.
  • L’équilibre entre les participants des collectivités et ceux d’autres organismes ou ordres de gouvernement a été soigneusement réfléchi : En raison du niveau élevé d’intérêt, la NWTAC a établi des limites quant au nombre de participants que chaque ordre de gouvernement et organisme pouvait envoyer, assurant ainsi un bon mélange de participants. L’accent a été mis sur l’intégration des connaissances traditionnelles autochtones à l’événement, car elles constituent une composante importante des connaissances sur le climat.
  • Le financement et les réseaux sont importants : Les réseaux que la NWTAC et Ecology North avaient déjà mis en place dans le dossier des changements climatiques et qui disposaient de fonds suffisants pour effectuer le travail préparatoire en collaboration nécessaire à un événement efficace et pour produire les rapports à l’issue du forum ont été deux éléments clés du succès du forum.
  • La qualité interactive du forum a été essentielle : L’accent mis sur la communication était essentiel, tout comme la capacité d’apprendre et de partager d’égal à égal. De même, la possibilité de se répartir en petits groupes a permis une bien meilleure participation des membres des collectivités. Les événements passés ont montré qu’un format traditionnel reposant sur des présentations avec des séances de questions et de réponses ne donne lieu qu’à très peu de rétroaction ou de dialogue.
  • Les collectivités dont les capacités sont limitées ont besoin de soutien : La participation d’organismes catalyseurs, à savoir ceux qui sont en mesure d’appuyer les collectivités dans leurs efforts de rédaction de propositions et de gestion de projets, a été jugée essentielle pour les collectivités des T. N.‑O. qui ne disposent pas des ressources humaines et des budgets nécessaires pour assumer ces tâches.
  • La consignation des résultats souhaités pourrait améliorer la conception d’un événement : Une réflexion plus approfondie sur les exigences relatives à la mise en œuvre des mesures après le forum aurait pu mener à la décision de donner aux gouvernements régionaux et autochtones un rôle plus prépondérant pendant l’événement afin de contribuer à créer un élan plus fort pour l’action.
  • Les rapports d'événement peuvent avoir de l’importance, s’ils sont bien conçus : La stratégie et les résolutions qui ont émergé du forum sont des outils de communication extrêmement précieux pour la NWTAC. De même, le rapport graphique produit s’est révélé un outil important pour communiquer les messages clés concernant l’action climatique dans les T. N.‑O.
  • Le suivi est essentiel pour vraiment comprendre le succès de ce type d’événement : Une analyse de l’adoption des mesures et des recommandations liées au forum dans les documents d’autres organismes privés et gouvernementaux a été retardée par la pandémie de COVID-19, qui a détourné une partie de l’attention des changements climatiques.

« La conception du forum a été déterminante pour son succès. Nous nous sommes concentrés sur le développement des connaissances et des compétences ainsi que sur le réseautage, et nous avons utilisé des approches participatives pour amener les participants à concevoir conjointement des solutions pour le Nord et à y adhérer. Au final, nous avons obtenu du forum bien plus que ce à quoi nous nous attendions. »

– Sara Brown, directrice générale, Northwest Territories Association of Communities

Planifier l’avenir

La responsabilité de la mise en œuvre de la stratégie et du plan d’action sur l’adaptation aux changements climatiques de la NWTAC est partagée entre les collectivités, les gouvernements et les organismes qui ont participé au forum. Aucun échéancier n’a été établi pour la stratégie et le plan d’action et, en 2020, le défi inattendu de la COVID-19 a retardé les progrès. Cependant, le personnel de l’association et les collectivités travaillent à faire avancer le dossier. La NWTAC a l’intention d’examiner et de mettre à jour régulièrement le plan stratégique, après les examens annuels effectués par les membres de l’association, et de le traiter comme un document évolutif qui tiendra compte de l’évolution des circonstances et des nouveaux renseignements.

Les chiffres

tirelire verte.

240 000 $

en subvention du MIC

communauté verte

25 des 33 collectivités

des T. N. O. représentées

calendrier vert

2017 à 2019

de la planification au rapport

liste de contrôle verte

166

participants au forum

clip board icon

Neuf résolutions

adoptées par la NWTAC

feuille verte

La stratégie sur les changements climatiques

une conclusion clé du forum

Ressources connexes

Site web du forum : https://climatechange.toolkitnwtac.com (en anglais seulement)

Personne-ressource

Sara Brown
Directrice générale, Northwest Territories Association of Communities
sara@nwtac.com

 

Ce projet s’inscrivait dans le cadre du programme Municipalités pour l’innovation climatique (MIC), une initiative quinquennale de 75 millions de dollars financée par Infrastructure Canada et mise en œuvre par la Fédération canadienne des municipalités (FCM).

Ressources en vedette
Consultez les ressources en vedette au Programme Municipalités pour l’innovation climatique.
Une route goudronnée bordée d'un mur sombre retenu descend en pente, l'eau d'une pluie récente s'accumule le long de la gouttière
Adaptation aux changements climatiques

Découvrez d’autres outils et ressources du programme MIC liés à l’adaptation aux changements climatiques qui peuvent aider votre collectivité.

Government of Canada logo

Cette ressource a été élaborée par le programme Municipalités pour l’innovation climatique (2017-2022). Ce programme a été lancé par la Fédération canadienne des municipalités et financé par le gouvernement du Canada.

Pour obtenir plus de renseignements sur le financement, les ressources et la formation en matière d’action climatique, consultez la page du Fonds municipal vert de la FCM. Pour obtenir plus de renseignements sur les subventions, la formation et les ressources en matière de gestion des actifs et de résilience climatique, consultez la page du Programme de gestion des actifs municipaux de la FCM.

© 2022 Fédération canadienne des municipalités