Projet

Subvention de la FCM 

Communauté 

Projet d’immobilisations

Subvention de la FCM : 750 000 $ 
Prêt de la FCM : 5 M$ 

Toronto et Hamilton (Ont.)

Événement Atmospheric Fund (TAF)
CI-DESSUS, DE G. À D. : Julia Langer, directrice générale, TAF; Kevin Marshman, directeur
général, Toronto Community Housing Corporation; Marco Mendicino, député fédéral et secrétaire
parlementaire du ministre de l’ Infrastructure et des Collectivités; Julia Dabrusin, députée fédérale
(Toronto-Danforth); John Tory, maire de Toronto; Berry Vrbanovic, maire de Kitchener.

Près de 44 % de la population urbaine vit dans des logements et des copropriétés, comme le mentionne un rapport du Toronto Atmospheric Fund (TAF). Si ces immeubles étaient rénovés pour les rendre écoénergétiques, ils deviendraient des atouts dans les efforts nationaux de réduction des émissions de GES. L’un des plus grands obstacles à ce genre de projets est le manque d’information disponible pour soutenir leur faisabilité technique et économique. Mais les choses sont en train de changer grâce au projet d’accélération des améliorations écoénergétiques majeures (ADER). 

Le TAF, en partenariat avec la Ville de Toronto, a entrepris l’amélioration écoénergétique de quatre immeubles à logements multiples du centre-ville de Toronto et de la Ville d’Hamilton. Habités par 791 ménages allant de jeunes familles aux personnes âgées, ces immeubles comportent tout un éventail de structures de propriété et de location, soit : 

  • Un immeuble à logements
  • Un immeuble en copropriété 
  • Deux immeubles de logements sociaux pour ménages à faible revenu

La Ville d’Hamilton aidera à tirer des leçons et des pratiques exemplaires afin d’élargir plus tard ce genre d’efforts et ajoutera également un complexe à logements multiples dans la portée du projet. 

« Nous sommes emballés par la capacité de ce projet d’accélérer la mise en œuvre d’améliorations écoénergétiques partout au pays. Ce que j’aime le plus dans ce projet est qu’il nous permet d’améliorer la santé et le confort des résidents des immeubles, tout en réduisant les coûts énergétiques et les émissions de carbone. Par exemple, non seulement la technologie de la thermopompe réduit la consommation d’énergie requise pour chauffer, mais elle assure aussi un conditionnement d’air hautement efficace. » 

—Bryan Purcell, vice-président, politiques et programmes, The Toronto Atmospheric Fund

Le nombre moyen de jours dépassant les 30 oC dans la région de Toronto a augmenté de plus de 50 %. Par conséquent, les résidents des vieux immeubles à logements multiples sont de plus en plus exposés à des températures extrêmes qui nuisent à leur santé. Ce projet vise à réduire énormément cette exposition. Le TAF a déjà installé des thermopompes alimentées à air dans deux immeubles au cours de la dernière année et a entrepris les plans pour faire de même dans les autres immeubles. Ces rénovations énergétiques majeures peuvent réduire les frais d’exploitation, améliorer la qualité de l’air ambiant et le confort des résidents ainsi que créer de l’emploi. 

 « C’est le meilleur projet à être entrepris dans nos logements. Il diminue nos factures d’électricité, fournit le chauffage et la climatisation. Maintenant, c’est bien plus frais en été et bien plus chaud en hiver. Et nous pouvons contrôler la température plus librement », explique Diane Laidley,qui réside dans l’un des immeubles du projet ADER. 

Pour constater directement les avantages dont peuvent profiter les résidents par suite des améliorations du chauffage et de la climatisation, le TAF entreprendra un processus de surveillance et de vérification globale, le but étant d’assurer des économies d’énergie concrètes tout au long des cycles de vie des systèmes nouvellement installés. 

Les participants diffuseront largement les connaissances tirées de ces projets au moyen d’études de cas, de rapports et d’exposés. 

Ce projet :

  • Réduira les émissions de GES de 546 tonnes d’éq. CO2/an 
  • Réduira la consommation d’énergie et les émissions de GES des quatre immeubles d’au moins 40 %
  • Réduira la consommation d’eau par l’installation de nouveaux robinets à faible débit et de nouveaux cabinets de toilette à très faible débit

Ressources supplémentaires

© 2020 Federation of Canadian Municipalities