Une jeune famille se promène sur le quai du New Westminster Park.
DURÉE DU PROJET : 2009 à 2012

Addenda

Le 13 septembre 2020, un brasier ravageur a considérablement endommagé des parties du parc de la jetée de New Westminster. L’ancienne partie en bois (à l’est) de la jetée a été détruite. Sous le choc, la communauté attachée au parc a réagi avec tristesse à cette nouvelle; en réponse le maire Jonathan Coté a dit que la ville reconstruira la partie brûlée. Aucune personne n’a été blessée dans l’incendie.

Cette étude de cas est un hommage aux efforts de la ville pour la création d'un merveilleux espace communautaire et, le moment venu, sa restauration.  

En 2009, la Ville de New Westminster a acquis un quai abandonné de stockage de bois d’œuvre et l’a transformé en parc urbain riverain s’étendant également sur la terre ferme et sur le fleuve. 

Depuis la fondation de la ville en 1859, les berges du fleuve Fraser avaient toujours été occupées par des installations industrielles. Pendant près d’un siècle, ce site de 3,2 hectares avait compté des scieries, des conserveries de saumon, des installations d’expédition et de services ferroviaires, et était contaminé par des métaux lourds, des produits pétrochimiques et d’autres substances. New Westminster étant une ville dense et fortement urbanisée, elle manquait d’espaces verts et la Ville avait donc conçu ce projet prioritaire d’acquérir le site pour le transformer en parc.

Carte de BC avec New Westminster

 

Durant la première étape, le nettoyage, la Ville a enlevé et remis en état le sol contaminé et recyclé le bois récupéré sur les lieux. Elle a construit des structures souterraines pour retenir les eaux souterraines contaminées et les empêcher de s’infiltrer dans le fleuve Fraser. Une végétation indigène a été plantée en bordure du fleuve. 

L’un des plus grandes contraintes découlait du calendrier de réalisation exigeant imposé par les bailleurs de fonds. Dans le but de relever ce défi de façon durable et rentable, la Ville a adopté dès les débuts un processus de planification fortement axé sur la collaboration avec tous les intervenants. Cette approche a permis à l’équipe de projet de prendre des décisions parfois difficiles, mais toujours rapidement et en accord avec le budget, comme celle de faire appel à une firme indépendante pour la remise en état. 

Résultats 

3,2 hectares

de terrains régénérés 

1 400 m3

de bois recyclé

3 500 m3

de sols contaminés traités

Le parc de la jetée fait partie des joyaux de Westminster. Ce parc primé, à nul autre pareil, compte des voies piétonnes et cyclables, des espaces ouverts pour des programmes d’activité et un habitat faunique naturel le long du fleuve. Sa promenade de 600 mètres débouche sur un parc riverain linéaire de 2,5 kilomètres avec vues imprenables, espaces verts, œuvres d’art public et aires de jeux. Toutes les structures du parc ont été conçues en conformité avec la certification LEED® Or. 

Ce magnifique parc a entraîné la revitalisation du quartier environnant et la construction de nouvelles habitations et nouveaux commerces dans le centre-ville. Il a créé un lien d’accès facile entre le milieu naturel et le centre-ville, et est devenu un espace récréatif accueillant pour les résidents. 

Ce projet est un exemple extraordinaire des possibilités qu’offre le réaménagement d’anciens sites industriels pour redynamiser le paysage urbain, accroître la valeur économique et améliorer la qualité de vie. 
 

Notre territoire compte 10 acres de rives qui étaient autrefois indispensables à notre industrie. Maintenant, il est devenu indispensable à notre population. »

—    Wayne Wright, ancien maire de New Westminster (C.-B.)

© 2021 Federation of Canadian Municipalities