Cette étude de cas fait partie d'une série portant sur des projets d'eaux usées financés par le Fonds municipal vert de la FCM. Chaque étude de cas donne des renseignements techniques, des détails sur le projet et des conseils sur les pratiques exemplaires.

Aperçu du projet

La Ville de Wetaskiwin (Alb.) a modernisé son étang d'aération afin d'accroître la fiabilité, le rendement et la capacité de ses installations, en plus de les rendre conformes aux normes environnementales de la province. La municipalité a remplacé le système d'aération à grosses bulles par une technologie d'aération à fines bulles. Cela a permis de rendre plus efficace le traitement des eaux usées et d'en réduire la consommation d'énergie. Les boues excédentaires tirées de l'étang sont une source de nutriments pour les terres agricoles voisines. L'installation d'un système d'exploitation et de ventilateurs plus efficaces a aussi permis de réduire les coûts d'exploitation. L'étang ayant moins souvent besoin d'être dévasé, les coûts d'entretien sont également moindres. 

Graphique présentant le calendrier du projet relatif aux eaux usées de la Ville de Wetaskiwin (Alb.).  Graphique montrant la population desservie par le projet relatif aux eaux usées de la Ville de Wetaskiwin (Alb.) et son budget. Graphique montrant l’amélioration de la qualité de l’eau grâce au projet relatif aux eaux usées de la Ville de Wetaskiwin (Alb.).

Raisons du projet

  • Le précédent système était vieillissant.
  • La municipalité avait besoin d'une usine de traitement des eaux plus fiable et ayant une plus grande capacité.
  • La municipalité devait s'assurer que la qualité des effluents respecte les exigences réglementaires du ministère de l'Environnement et des Parcs de l'Alberta.

Aspects novateurs du projet

  • La nouvelle technologie intégrée lors de cette modernisation améliore grandement la qualité des effluents en plus de réduire les coûts d'exploitation.

Pratiques exemplaires et leçons clés

L'expérience de la municipalité dans ce projet démontre certaines pratiques exemplaires et leçons clés qui pourraient orienter d'autres projets similaires. 

Une mobilisation élargie et hâtive

  • La municipalité a mobilisé le service de l'ingénierie et a communiqué fréquemment. L'équipe du projet a ainsi pu réaliser les travaux avant l'échéance et à un coût moindre que prévu.

Intégrer des réserves pour imprévus au budget et au calendrier du projet

  • Les réserves pour imprévus permettent de réduire les risques de dépassements des coûts attribuables au mauvais temps et à des retards.

Avantages du projet

Ce projet a donné lieu à une multitude d'avantages environnementaux, sociaux et économiques. 

Avantages environnementaux

  • Réduction de la consommation d'énergie : La municipalité a installé de nouveaux mécanismes d'entraînement à vitesse variable qui accélèrent et ralentissent les moteurs au besoin, ce qui réduit la consommation d'énergie.
  •  
  • Réduction de la consommation d'énergie : La consommation d'énergie est réduite grâce à des moteurs plus efficaces et à un meilleur transfert d'oxygène.
  • Préservation de la qualité des eaux souterraines : De nouveaux puits de surveillance ont été forés autour de l'installation afin de détecter rapidement toute fuite. Cela permettra de préserver la qualité des eaux souterraines.
  • Réduction des résidus chimiques : La modernisation permet d'améliorer la qualité des effluents sans recourir à la désinfection au chlore.
  • Réduction de l'érosion du sol : Les boues excédentaires sont utilisées comme source de nutriments pour les terres agricoles voisines.
  • Protection accrue de l'écosystème : L'amélioration de la qualité des effluents et la détection rapide des fuites grâce aux puits de surveillance forés autour de l'installation contribueront à préserver la santé de la faune et des écosystèmes environnants.  

Avantages sociaux

  • Amélioration de la santé publique : En rendant la qualité des effluents conforme aux normes provinciales, le projet contribue à la santé humaine.
  •  
  • Sensibilisation et éducation : Après l'achèvement du projet, la Ville de Wetaskiwin a entrepris une campagne pour informer ses résidents des avantages de la conservation de l'eau et de l'efficacité énergétique, en indiquant notamment que cela permet de diminuer les charges imposées à l'installation et d'en prolonger la vie utile.
  • Amélioration du niveau de service : La modernisation de l'installation n'apportera pas seulement un service plus fiable au cours des quelque 20 prochaines années, elle contribue aussi à une meilleure gestion de la demande de pointe et à un accroissement général de la capacité de traitement.

Avantages économiques

  • Réduction des coûts d'exploitation : L'amélioration de l'efficacité du système d'exploitation et des ventilateurs permet de réduire les coûts annuels d'exploitation.
  • Plus grand attrait pour l'établissement de nouvelles entreprises : La modernisation de l'installation doit permettre de répondre à l'évolution de la demande de traitement des eaux usées des 20 prochaines années. Cela favorisera le développement et la revitalisation de la collectivité en attirant de nouvelles entreprises.
  • Plus grand attrait pour l'établissement de nouveaux résidents : La modernisation de l'installation doit permettre de répondre à l'évolution de la demande de traitement des eaux usées des 20 prochaines années. Cela favorisera le développement et la revitalisation de la collectivité en attirant de nouveaux résidents.  

Diagramme à secteurs montrant la répartition du financement du projet relatif aux eaux usées de la Ville de Wetaskiwin (Alb.).
Faits saillants

Ce projet consistait en l'aménagement d'une nouvelle installation. Les faits saillants techniques sont à jour en date de 2013.

Population municipale : 12 625   

Urbain/rural : urbain

Traitement : Étang d’aération dont la conception et l’appareillage d’aération ont été modernisés

Désinfection : Aucune

Gestion des biosolides

  • Avant : accumulation dans l’étang et enlèvement périodique en vue d’un rejet
  • Après : accumulation dans l’étang et enlèvement périodique pour un usage agricole

Débit quotidien moyen annuel (DQMA) : 4 mlj (million de litres par jour)

Capacité nominale : 7,1 mlj

Pourcentage de la capacité totale utilisé pour le DQMA : 56 %

Demande biochimique en oxygène (DBO)

  • Avant : 11 mg/l
  • Après : 6 mg/l

Coordonnées de la personne-ressource du projet :

Peter Pullishy
Coordonnateur des services publics
Ville de Wetaskiwin (Alb.)
T. 780-361-4436

© 2021 Federation of Canadian Municipalities