Les programmes internationaux de la FCM ont autant de succès parce qu'ils misent sur la coopération en matière de développement des gouvernements locaux. Grâce à FCM International, les gouvernements locaux améliorent leur mode de prestation des services, ce qui se traduit par d'énormes avantages pour les hommes, les femmes et les enfants des collectivités visées.

Le prix Pam McConnell reconnaît un.e expert.e municipal.e qui fait preuve de leadership en encourageant la parité au sein de nos programmes internationaux.

Les Prix de reconnaissance pour contribution exceptionnelle aux programmes de FCM International — catégorie institutionnelle sont décernés à des gouvernements locaux et à des associations de gouvernements locaux du Canada ayant fait preuve d'un engagement et d'un leadership exceptionnels dans le cadre de leur participation aux programmes internationaux de la FCM. Les projets auxquels ils ont participé se sont démarqués sur le plan de l'innovation, ont obtenu un soutien exceptionnel de la part du conseil et ont eu des répercussions considérables dans la municipalité partenaire.

Le Prix Mike Badham est décerné à une personne qui a contribué de manière exceptionnelle aux programmes de FCM International tant sur les plans de l'innovation et de la créativité, que de l'engagement et du leadership. Le prix porte le nom du regretté Mike Badham, ex-président de la Saskatchewan Urban Municipalities Association, en reconnaissance de son leadership et de son dévouement dans le cadre des programmes internationaux de la FCM, de 1996 jusqu'à son décès prématuré en janvier 2006.

 

Les lauréats des Prix internationaux 2020 sont:

Vicki-May Hamm, mairesse, Ville de Magog (Québec) : Lauréate du Prix Pam McConnell décerné pour l’avancement et la promotion de l’égalité des genres au sein des programmes de la FCM.

Sean Lee, directeur adjoint, Ingénierie et opérations, Ville de Fredericton (Nouveau-Brunswick) : Lauréat du Prix Mike Badham décerné pour contribution exceptionnelle individuelle sur les plans de l’innovation, de la créativité, de l’engagement et du leadership.

Ville de Yorkton (Saskatchewan) : Lauréate du Prix de reconnaissance pour contribution exceptionnelle aux programmes de FCM International — catégorie institutionnelle, décerné pour avoir fait preuve d’un engagement et d'un leadership exceptionnels, et produit un impact durable dans une municipalité partenaire.

Lisez ci-dessous les profils des neuf finalistes. Félicitations à tous!

Voici les finalistes :

Prix Pam McConnell

Jim Lorraine (Ville de Truro, N.-É.)

Jim Lorraine, propriétaire de la ferme Riverbreeze et bénévole municipal à la Ville de Truro, a le don de faire en sorte que tout le monde se sente à l’aise et inclus. Cette qualité a été un véritable atout pour sa participation au programme Partenariats municipaux pour l’innovation – Développement économique local (PMI-DEL) de la FCM. Son soutien au personnel municipal, aux élus et membres de la communauté à Santa Cruz, apporte une auréole significative à la promotion du développement économique local et l’inclusion des femmes et des jeunes boliviens.

Plus particulièrement, Jim a été un fervent défenseur de l’amélioration des possibilités économiques des femmes en Bolivie, où les rôles étroits des hommes et des femmes confinent souvent les femmes à la maison. Jim comprend de première main la force des femmes en affaires et en politiques, et a toujours fait valoir que le succès des femmes profite aux familles, autant d’un point de vue économique que social.  

« Jim nous a ouvert l’esprit et fait rêver à un avenir où nous, les femmes, peuvent être des entrepreneures et aller de l’avant, sans avoir à dépendre de la situation économique de nos partenaires » a dit Carla Soria, agente du développement économique local à Pailón. 

Lors d’une de ses dernières visites en Bolivie, l’une de ses nombreuses missions à l’étranger pour la FCM depuis 2007, Jim a rencontré la présidente intérimaire de la Bolivie. Dans les jours suivant leur rencontre, il a encouragé de jeunes entrepreneures à aller jusqu’au bout de leurs rêves parce qu’elles en sont capables, en particulier dans un pays qui donne l’exemple avec une présidente.  

En grande partie en raison des efforts de Jim, l’initiative PMI-DEL aide des femmes à devenir plus indépendantes financièrement et à contribuer au revenu de leur ménage. Ainsi, de nombreuses femmes ont développé leur confiance et commencé à participer à la vie civique et même, dans certains cas, à surmonter la violence domestique. 

En tant qu’entrepreneur chevronné, Jim a agi comme un mentor des plus compétents pour des entrepreneures. Il a également été un ardent défenseur pour la création de relations solides entre le milieu des affaires et les ordres de gouvernement.  

Chez lui en Nouvelle-Écosse, Jim promeut constamment l’initiative PMI-DEL en Bolivie, et ses contacts dans le milieu des affaires ont immensément contribué à la création d’expériences d’apprentissage enrichissantes pour les partenaires boliviens en visite au pays. 

De Truro à Santa Cruz, Jim est reconnu pour son hospitalité, sa gentillesse et la générosité avec laquelle il donne de son temps. Il est fier de sa collectivité et de ses voisins qui ont contribué à l’initiative PMI-DEL – tout comme sa collectivité est fière de lui pour toute l’aide qu’il a apportée aux femmes et aux collectivités en Bolivie.  

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International. Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada.

Vicki-May Hamm (Ville de Magog, Qc)

Vicki-May Hamm est le parfait modèle – et une source d’inspiration – du leadership des femmes dans la gouvernance municipale. Ancienne présidente de la FCM, Madame Hamm termine son troisième mandat à la mairie de Magog (Qc). Elle soutient avec enthousiasme le Programme pour un leadership municipal inclusif (PLMI) de la FCM, mis sur pied en collaboration avec huit municipalités tunisiennes afin de fournir de la formation aux élues tunisiennes.  

En avril 2018, un mois avant les premières élections démocratiques municipales en Tunisie, Madame Hamm a décrit son expérience d’élue municipale au Canada devant le Forum des fédérations de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord en Tunisie, en faisant ressortir l’importance de la participation des femmes aux processus décisionnels.  

Par suite de ces élections, près de la moitié des postes aux conseils municipaux et environ une course à la mairie sur cinq ont été remportés par des femmes. Peu de temps après, Madame Hamm est retournée en Tunisie pour mettre sur pied le PLMI. En misant sur son expérience d’élue et les relations qu’elle a établies en Tunisie, elle a permis à la FCM de devenir un partenaire important des intervenants nationaux et municipaux.

« Alors que Vicki-May assumait la présidence, la FCM a eu la chance de s’immerger dans la situation du leadership des femmes et de l’égalité des genres à l’échelle municipale. Elle a joué un rôle déterminant dans l’obtention du premier projet de soutien au féminisme international qui nous a été accordé par Affaires mondiales », dit Pascal Lavoie, directeur des programmes à la FCM. 

Le PLMI a été approuvé officiellement à la fin de novembre 2018, soit en temps opportun pour appuyer la décentralisation et les réformes démocratiques en cours en Tunisie. 

Plus récemment, les partenaires du PLMI en Tunisie ont dû s’adapter aux contraintes liées à la pandémie de la COVID-19, surtout sur le plan des rencontres en personne.  Ils ont donc déplacé leurs activités en ligne, à l’aide de Zoom, de webinaires, de vidéos préenregistrées et même de Facebook, et en recourant à des canaux de traduction simultanée en arabe, français et anglais. 

Malgré les gains électoraux, la discrimination contre les femmes demeure une entrave à leurs progrès et à leur capacité de participer pleinement à la société. Les leaders comme Madame Hamm aident les municipalités tunisiennes à adopter des pratiques de gestion axées sur l’équité entre les sexes et à assurer aux femmes et aux autres groupes vulnérables des services inclusifs et sexo-spécifiques. 

« Notre travail est d’accompagner les municipalités dans la mise en place de mécanismes qui aideront les élus à prendre des décisions en tenant compte des besoins des femmes, mais aussi de ceux des enfants, des familles et des aînés.  Actuellement, les femmes sont très peu présentes dans l’espace public. Elles ne se sentent pas les bienvenues. On veut donc créer des espaces publics où elles peuvent s’exprimer en toute liberté », explique Madame Hamm. 

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International. Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada.  

Le Programme pour un leadership municipal inclusif est d’une durée de 40 mois s’échelonnant de 2018 à 2022. Cette initiative de soutien aux élues municipales et aux citoyens de la Tunisie a été déployée avec le soutien du Centre international de développement pour la gouvernance locale innovante.

Prix pour contribution institutionnelle

Montréal, Qc

En 2010, lorsqu’un tremblement de terre dévastateur a frappé Haïti et détruit une grande partie de Port-au-Prince et de la région rurale des Palmes, la Ville de Montréal, la FCM et l’Union des municipalités du Québec ont reconnu le besoin urgent de soutenir les municipalités haïtiennes. 

Ensemble, elles ont mis sur pied le Projet de coopération municipale (PCM) pour aider les municipalités haïtiennes à stabiliser leur système d’imposition, et ce afin qu’elles puissent planifier et coordonner leurs travaux d’infrastructure. Au cours de la décennie qui a suivi, la Ville de Montréal a fourni une expertise précieuse pour aider les gouvernements locaux haïtiens à renforcer et à moderniser leurs services et processus administratifs. Des experts municipaux en matière de mobilisation citoyenne, de régime fiscal, d’égalité des genres et d’aménagement urbain, entre autres, ont généreusement consacré leur temps et fourni leur expertise pour aider à restaurer les capacités institutionnelles de base des municipalités haïtiennes. 

« Des mairies efficaces et une bonne gouvernance aideront la population à bénéficier de services de meilleure qualité », a déclaré Lubonheur Loredant, directeur général adjoint de l’agence fiscale haïtienne, la Direction générale des impôts (DGI). « Le Canada nous accompagne vraiment bien, et nous constatons des progrès significatifs. » 

La collaboration dans le cadre du PCM a permis de jeter les bases d’une deuxième initiative en terre haïtienne, le Projet d’informatisation du registre foncier en Haïti (PIRFH). Cette initiative vise à moderniser le processus d’enregistrement des terres afin d’encourager la prospérité et la croissance économiques. En soutenant le gouvernement haïtien dans la création d’un registre foncier numérique qui lui permettra de supprimer progressivement les titres fonciers manuscrits, la Ville de Montréal contribue à réduire les erreurs et à rendre les actes plus faciles à trouver et à utiliser. Cela a des implications importantes pour l’accès au crédit et aux prêts, ainsi que pour les droits de propriété, en particulier pour les femmes haïtiennes, qui ont du mal à protéger leurs droits lors de l’acquisition ou du transfert de terres.  

Au cours de ses dix années de partenariat avec les municipalités haïtiennes, l’étendue et la profondeur de l’expertise offerte par la Ville de Montréal ont été vraiment remarquables. Des employés des services municipaux, notamment des responsables des archives, des taxes municipales, des bibliothèques et des ressources humaines, se sont rendus en Haïti et ont rencontré des partenaires haïtiens. Il en a été de même pour des membres du Conseil des Montréalaises, une assemblée consultative sur la condition féminine à Montréal, et des représentants de la Communauté métropolitaine de Montréal, un organisme de planification, de coordination et de financement qui regroupe 82 municipalités du Québec.  

Au total, les experts municipaux de Montréal ont visité Haïti près de 100 fois, et la Ville a accueilli des dirigeants municipaux haïtiens au Canada à plus de 20 reprises. 

La Ville de Montréal a également fait participer la communauté haïtienne de Montréal. Elle a réussi à mobiliser les membres de cette communauté en s’adressant à la Maison d’Haïti à Montréal, un organisme communautaire et culturel haïtien. La radio communautaire haïtienne de Montréal a fait la promotion des deux projets.  

Comme le décrit Serge Rosenthal fils, directeur de la DGI : « Aujourd’hui, avec nos partenaires canadiens et la DGI, nous avons créé une synergie exceptionnelle, et l’environnement qui en résulte est idéal pour favoriser le développement d’Haïti à court et à long terme. » 

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International.<0} {0>The awards recognize outstanding contributions of individuals and municipal institutions in sharing their expertise and building relationships in Asia, Africa, the Middle East, Latin America, the Caribbean and Eastern Europe.<}100{>Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada. 

Le Projet de coopération municipale est mis en œuvre en partenariat avec l’Union des municipalités du Québec et la Ville de Montréal. Et le Projet d’informatisation du registre foncier en Haïti est mis en œuvre en partenariat avec la Ville de Montréal.

Yorkton, Sask.

Depuis 2018, la Ville de Yorkton fait preuve d’un engagement inlassable à l’égard du Projet de soutien aux municipalités de Jordanie (PSMJ). Ce programme aide les municipalités de ce pays à renforcer leurs services municipaux, notamment la gestion des déchets solides. Après maintenant plus de deux ans d’immersion dans ce projet, la Ville de Yorkton a noué de solides relations avec ses contreparties jordaniennes et mobilisé de nombreuses communautés de Yorkton, du conseil municipal aux médias locaux.  

Les efforts de la Ville de Yorkton ont été garants du succès du PSMJ. À titre d’exemple, jusqu’ici, cinq employés des services techniques et une élue, la conseillère Randy Goulden (également membre du conseil d’administration de la FCM), ont été déployés dans neuf missions, ce qui représente 270 jours en temps de personnel pour soutenir les activités du projet. Tous ces efforts et cette expertise ont permis aux 12 municipalités participant au projet d’améliorer leurs programmes de planification stratégique et de gestion des déchets solides. 

« Tout en s’investissant afin de développer des liens et des relations solides avec le personnel du PSMJ et les partenaires municipaux et d’assurer la réussite du projet, la Ville de Yorkton s’efforce aussi d’offrir le plus de possibilités à ses propres employés lorsque des missions sont organisées, affirme Lynda DeGuire, gestionnaire de projet à la FCM. La Ville croit qu’il est avantageux de faire participer son personnel et sa collectivité au travail de développement international de la FCM chaque fois que c’est possible. » 

La Jordanie a de nombreux défis à relever au chapitre des infrastructures. Le pays a accueilli des centaines de milliers de réfugiés, ce qui a fait grimper la demande de services d’eau potable et de salubrité, et a entrepris sa décentralisation, ce qui a entraîné un rôle accru pour les gouvernements municipaux. Le soutien technique assuré par la Ville de Yorkton, tant sur le plan des activités de planification stratégique que de la gestion des déchets solides, a donc été extrêmement bénéfique aux municipalités jordaniennes.  

En octobre et en novembre 2019, une délégation de Yorkton a élaboré pendant 12 jours des programmes de gestion et de recyclage des déchets solides dans des municipalités du centre et du sud de la Jordanie. Vers la même période, deux employés des services environnementaux de la Ville ont piloté une visite d’étude de six partenaires jordaniens au Canada. Ces missions et visites d’étude ont aidé de nombreuses façons à améliorer les services offerts par les municipalités jordaniennes, tout en permettant aux partenaires du projet de nouer de solides relations.   

Dans tout ce qu’elle entreprend, la Ville de Yorkton met à profit son expertise technique et son désir sincère d’aider. Et sa démarche professionnelle, amicale et positive est grandement appréciée par l’équipe du PSMJ et des pairs municipaux jordaniens.   

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International. Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada. 

Le PSMJ est un projet de cinq ans mis en œuvre par la Fédération canadienne des municipalités, en collaboration avec le ministère de l’Administration locale de la Jordanie et 12 municipalités jordaniennes.  

Prix Mike Badham

Jason Fox (Ville de Truro, N.-É.)

Jason Fox, directeur de la Planification et du Développement à la Ville de Truro, sait que le développement économique local ne dépend pas uniquement des plans – mais aussi des gens.  

Dans le cadre de sa participation à l’initiative Partenariats municipaux pour l’innovation – Développement économique local (PMI-DEL) de la FCM, Monsieur Fox aide la municipalité partenaire de Pailón, en Bolivie, à planifier son projet de démonstration de développement économique local. Dans l’exercice de ses fonctions, Monsieur Fox a fait preuve d’un leadership extraordinaire et d’une grande compétence pour rassembler les gens à Truro et à Pailón.  

Selon Jim Lorraine, propriétaire de la ferme Riverbreeze et bénévole municipal à Truro, « Jason Fox est une force d’inspiration hors pair! Jason mène par l’exemple en nous motivant tous à donner le meilleur de nous-même … et à faire une différence dans la vie des gens, une communauté à la fois. » 

Depuis le début de l’initiative PMI-DEL en 2016, Monsieur Fox a assuré un soutien technique au personnel du programme en Bolivie dans leur planification du développement économique local, en mettant l’accent sur le tourisme communautaire, l’entrepreneuriat et le développement des affaires, tout en s’assurant que ce développement intègre les jeunes et les femmes.  

« Son expérience, ses connaissances et sa volonté de partager son expertise et de renforcer les capacités de ses partenaires en Bolivie sont exceptionnelles », a dit Walter Flores, un dirigeant à la municipalité de Pailón. 

Monsieur Fox a fait preuve d’une capacité remarquable à unir des membres de la communauté d’horizons différents afin de contribuer aux projets internationaux de Truro, autant en Bolivie qu’auparavant dans les Caraïbes. Il a coordonné la participation de collèges et d’universités, mobilisé des gens d’affaires et établi des partenariats avec des gouvernements autochtones. Il a également mobilisé la communauté latine de Truro afin de trouver des hispanophones pour ses voyages en Bolivie et pour s’assurer que les événements tenaient compte des spécificités culturelles.  

Selon Katherine Murillo, gestionnaire de projet de la FCM, Monsieur Fox s’acquitte de son rôle avec « confiance et facilité, et fait en sorte que les participants à ce projet et aux activités connexes soient récompensés et aient beaucoup de plaisir. » 

Il a visité la Bolivie à plusieurs reprises et a été l’hôte de nombreuses délégations boliviennes en visite à Truro. Plus récemment, cinq élus municipaux de Pailón se sont rendus à Truro en mai 2019 pour en apprendre davantage sur les pratiques exemplaires de promotion du tourisme.  

Cette visite a été un succès en grande partie en raison du dévouement et du leadership de Monsieur Fox, et les délégués de Pailón ont été impressionnés par la grande hospitalité de Truro.  

« Il fait froid, mais votre grande gentillesse nous réchauffe le cœur », avait affirmé la déléguée Yesenia Bauer au Truro Daily News.  

Cette citation décrit parfaitement comment Jason Fox a renforcé les liens entre Truro et Pailón – avec gentillesse, sincérité, et un profond engagement pour la réussite de tous les partenaires.  

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International. Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada.

Garth Frizzell (Ville de Prince-George, C.-B.)

Garth Frizzell, conseiller municipal de Prince George (C.-B.) et premier vice-président de la FCM, croit intensément à l’importance des gouvernements locaux. Dans le cadre du programme Collectivités inclusives et durables en Amérique latine (CISAL), il a défendu sans relâche la capacité des gouvernements locaux à contribuer au développement communautaire, à faire connaître les préoccupations de leur population et à évaluer les impacts et les avantages de l’extraction des ressources pour leurs collectivités. 

En tant que membre du comité des relations internationales de la FCM, M. Frizzell n’a jamais faibli dans son engagement à promouvoir l’importance et la pertinence des programmes internationaux de la FCM. Il participe d'ailleurs à ces programmes depuis 10 ans, sa contribution ayant débuté lors d’une mission au Vietnam en 2010. Il a d'ailleurs joué un rôle important dans les discussions qui ont conduit à la mise sur pied de CISAL, et a ensuite été nommé représentant de la gouvernance pour le programme.  

« Partout où il va, Garth suscite l’admiration et se voit témoigner de la reconnaissance », ont déclaré Chantal Havard et Christopher Yeomans, respectivement gestionnaire et directeur du projet CISAL. « Qu’il s’agisse de ministres, de maires, d’employés municipaux ou de partenaires de projet en milieu rural, tous ses collaborateurs apprécient son approche chaleureuse et ouverte, son expérience du monde municipal et son intérêt à créer des liens entre les gouvernements locaux. »  

CISAL a aidé les gouvernements locaux des régions minières de la Colombie et du Pérou à saisir des occasions et à relever des défis en matière d’extraction des ressources, de manière à favoriser leur croissance économique à long terme et à assurer le développement de collectivités durables et inclusives. Garth Frizzell a visité les deux pays à de multiples reprises et a contribué à de nombreuses publications de CISAL.  

Dans le cadre de son travail pour CISAL, M. Frizzell a toujours veillé à s’exprimer et à agir en respectant le contexte culturel des partenaires colombiens et péruviens du programme. Il s’est également montré habile pour faire profiter certaines municipalités des leçons tirées par d'autres. Grâce à son aide, la municipalité de Manaure, en Colombie, a adapté avec succès une approche multipartite utilisée par des municipalités canadiennes pour concocter un accord commercial pour un groupe de femmes indigènes à La Guajira, en Colombie. 

Plus près de chez lui, Garth Frizzell ne manque jamais une occasion de promouvoir CISAL, et il a réussi à convaincre d'autres municipalités de la Colombie-Britannique de contribuer au projet. À la FCM et ailleurs, il s'est fait connaître pour sa capacité d’établir des liens et de s’adapter à son public. Les francophones apprécient d'ailleurs toujours ses efforts pour leur parler en français.  

« Nous savons que peu importe ce qu’on demande à Garth lors d’une mission, il déterminera rapidement ce qu’il faut faire et se mettra à la tâche avec enthousiasme, humour et bienveillance », ont déclaré Harvard et Yeomans.

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International. Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada. 

Le programme Collectivités inclusives et durables en Amérique latine (CISAL) était une initiative régionale de cinq ans (2014-2019) dans le cadre de laquelle 20,5 millions de dollars ont été investis pour renforcer les gouvernements locaux en Colombie et au Pérou.

Les experts municipaux canadiens mobilisés ont apporté un précieux concours au programme CISAL. L’équipe de Fort St. John, en Colombie-Britannique, a contribué à l’autonomisation des femmes de Chumbivilcas, au Pérou. Des experts de Red Lake (Ont.) et de Sudbury (Ont.) ont montré à leurs partenaires d’Antioquia, en Colombie, de quelle façon l’exploitation minière peut profiter à l’économie locale. Le district d’Elkford (C.-B.) et Sioux Lookout (Ont.) ont contribué à améliorer le dialogue entre les entreprises et les communautés autochtones de La Guajira, en Colombie. Le District régional de la capitale (C.-B.) et Kimberley (C.-B.) ont aidé les communautés d’Ancash, au Pérou, à améliorer leur gestion des déchets solides et à promouvoir le tourisme durable.

Seynabou Amy Ka (Ville de Montréal, Qc)

Seynabou Amy Ka est bien connue à la Ville de Montréal comme étant le pilier de l’efficacité du soutien assuré par la Ville au Projet d’informatisation du registre foncier en Haïti (PIRFH).   

À l’établissement du projet en 2016, Madame Amy Ka a formé un groupe de spécialistes en archivage, en géomatique, en changements organisationnels et autres spécialistes nécessaires pour soutenir le gouvernement haïtien dans la numérisation de son registre foncier. Son enthousiasme, sa minutie, son habileté à favoriser des liens approfondis ont contribué énormément à la progression du projet.   

« Seynabou a mis sur pied une approche novatrice de travail avec la Ville de Montréal, dit Nora Benamra, gestionnaire du projet pour Haïti, à propos de ce groupe d’experts. Elle a contribué fortement à mobiliser les spécialistes municipaux qui ont participé au projet en Haïti. » 

Le PIRFH aide le gouvernement haïtien à élaborer un registre foncier numérisé, afin que celui-ci puisse renoncer progressivement aux titres fonciers rédigés à la main, réduire les erreurs et faciliter le repérage et l’utilisation des actes. Les effets seront importants sur l’accès au crédit et les droits de propriété, en particulier pour les Haïtiennes pour qui il est parfois difficile de protéger leurs droits en matière d’acquisition ou de cession de terrains. 

Au cours des neuf missions qu’elle a dirigées en Haïti et dans son soutien des intervenants de la Ville de Montréal, Madame Amy Ka a noué des liens de travail solides avec les partenaires haïtiens et les spécialistes municipaux qui ont participé au projet. C’est grâce à ses efforts qu’une franche camaraderie s’est développée entre eux.  

« Seynabou a beaucoup d’empathie. Elle est attentive aux besoins des autres, toujours prête à résoudre un problème, dit Jean Leblanc, l’archiviste recruté par Seynabou pour ce projet. Elle prend soin de ses spécialistes; nous avons confiance en elle. » 

Madame Amy Ka a aussi réussi à assurer la visibilité du partenariat. Chaque fois que des partenaires haïtiens sont venus dans la région montréalaise, Madame Amy Ka a vu à ce qu’ils soient interviewés sur les ondes des stations radiophoniques haïtiennes afin d’informer la communauté haïtienne du projet.  

Madame Amy Ka est une professionnelle accomplie, toujours prête à aider et en quête de solutions. Elle incarne la volonté des employés municipaux canadiens à partager leur savoir, à résoudre des problèmes et à forger des liens étroits pour aider leurs partenaires internationaux à améliorer la gouvernance locale. 

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International. Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada. 

Le Projet d’informatisation du registre foncier en Haïti est un projet mis en œuvre par la FCM en partenariat avec la Ville de Montréal. La participation de Seynabou Amy Ka à ce projet a été rendue possible grâce à l’appui de la Ville de Montréal.

Sean Lee (Ville de Fredericton, N.-B.)

Sean Lee, directeur adjoint, Ingénierie et opérations, de la Ville de Fredericton, est un meneur résilient qui persévère malgré les obstacles. Il a su le prouver dans ses efforts pour aider deux municipalités d’Afrique du Sud à moderniser leurs infrastructures dans le cadre du programme Développer des municipalités inclusives et vertes (DMIV) de la FCM.   

Monsieur Lee a joué un grand rôle les liens solides qui ont été établis avec, non pas seulement une, mais bien deux municipalités d’Afrique du Sud, Port Saint Johns et Buffalo City. Et il a réussi à entretenir ces liens importants, en dépit de l’évolution politique et d’une certaine incertitude à Port Saint Johns.  

Depuis 2017, soutenu par le leadership et les excellents conseils techniques de Sean, le personnel municipal sud-africain a amélioré sa gestion des actifs en exploitant de nouvelles façons les systèmes d’information géographique, en incorporant les analyses financières dans les décisions et en adoptant des pratiques exemplaires dans la gestion du cycle de vie. Ils se sont ainsi donné des outils essentiels pour mieux gérer leurs actifs et se préparer à contrer les changements climatiques. 

« Sean Lee est un spécialiste municipal dynamique et engagé, affirme Marshall Gallardo, gestionnaire de projets du DMIV. Il a fait un travail de formation remarquable qui a renforcé la capacité technique des deux municipalités sud-africaines. » 

Son sens de l’hospitalité a aussi contribué à nouer des partenariats fructueux. Il a parrainé quatre visites d’études de délégations sud-africaines et, à chaque visite, il a vu à inclure les délégués dans des événements municipaux et à les faire participer à des activités locales. Les délégués ont rencontré le conseil municipal de Fredericton, dont le maire Mike O’Brien, et des représentants de nombreux services municipaux s’occupant de gestion des actifs et de lutte contre les changements climatiques.  

Dans ses interventions auprès des municipalités sud-africaines, Monsieur Lee a su habilement adapter le soutien technique et la planification des projets aux réalités politiques.  

« J’aimerais continuer de renforcer les capacités de gestion des actifs de nos partenaires et me servir de cette information pour en tirer une étude de cas et une compréhension globales, dit Monsieur Lee. Je voudrais ainsi démontrer que les infrastructures ne durent pas éternellement et qu’il est essentiel de réinvestir dès maintenant. D’énormes pressions politiques se font sentir pour élargir les services, alors il est important de bien saisir à quel point le renouvellement des infrastructures est nécessaire pour préserver les services. » 

Monsieur Lee a donné généreusement de son temps à ce projet et a fait preuve d’ouverture dans sa collaboration avec les partenaires. Ces qualités, alliées à sa persévérance, en ont fait l’homme de la situation pour inspirer le personnel municipal sud-africain à continuer de renforcer sa capacité technique et sa gestion des actifs.  

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International. Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada. 

Le programme Développer des municipalités inclusives et vertes (DMIV) de la FCM aide à stimuler la croissance économique et à moderniser les infrastructures dans la province d’Eastern Cape, en Afrique du Sud. Ce projet a été mis en œuvre en partenariat avec la South African Local Government Association. 

Russ Smith (District régional de la Capitale, C.-B.)

Une solide gestion municipale des déchets nécessite un effort collectif global, comme le sait très bien Russ Smith, gestionnaire principal du District régional de la capitale, situé sur l’île de Vancouver. 

Depuis 2019, il participe au Projet de soutien aux municipalités de Jordanie (PSMJ), qui aide les municipalités jordaniennes à renforcer leurs services municipaux et leur gestion des déchets solides. Il est important de noter que cette initiative favorise également la cohésion sociale par le biais de l’engagement communautaire.  

Au cours de ses trois missions en Jordanie, M. Smith a travaillé de concert avec des employés municipaux jordaniens pour réaliser des audits sur la gestion des déchets, organiser des groupes de discussion et des réunions avec les membres de diverses collectivités, dispenser des formations sur les pratiques durables en matière de gestion des déchets et analyser les performances de 12 municipalités sur le plan de la gestion des déchets solides.  

Tout au long du projet, Russ Smith a démontré le sérieux de son engagement.  

« L’engagement de Russ a été remarquable. L’équipe a grandement apprécié sa solide expertise technique, son engagement ferme et la souplesse dont il a fait preuve en soutenant l’équipe du PSMJ et les municipalités participantes au cours de la dernière année », a déclaré Lynda DeGuire, gestionnaire de projet à la FCM.  

Lorsqu’une délégation jordanienne a visité le District régional de la capitale l’an dernier, Russ Smith a organisé des réunions avec des organismes locaux pour que les délégués puissent constater directement l’efficacité des pratiques exemplaires en matière de gestion des déchets solides qui ont été adoptées en Colombie-Britannique. Les délégués ont ainsi vécu une expérience d’apprentissage enrichissante et ont pu rapporter de nombreux enseignements en Jordanie.  

En bénéficiant de ces pratiques exemplaires, de meilleures données sur la performance et d’une mobilisation accrue de leur collectivité, les municipalités jordaniennes ont apporté d’importantes améliorations à leurs processus de gestion des déchets. Elles utilisent également les données pour encourager le compostage et le recyclage des textiles, et pour mener des campagnes de nettoyage dans leurs collectivités.  

Le succès du projet repose non seulement sur des conseils techniques judicieux, mais aussi sur un engagement communautaire important. Comme l’a dit M. Smith : « Il ne s’agit pas seulement de se conformer à la réglementation gouvernementale. Nous créons ces plans pour protéger l’environnement et pour mobiliser nos citoyens. Il s’agit de créer des collectivités plus fortes. » 

En soutenant le PSMJ de manière indéfectible, Russ Smith a énormément contribué à l’apprentissage des partenaires jordaniens et, par extension, au renforcement de nombreuses collectivités jordaniennes. 

Ce profil fait partie d’une série soulignant les réalisations des candidats aux prix 2020 de FCM International.<0} {0>The awards recognize outstanding contributions of individuals and municipal institutions in sharing their expertise and building relationships in Asia, Africa, the Middle East, Latin America, the Caribbean and Eastern Europe.<}100{>Ces prix récompensent les contributions exceptionnelles de personnes et d’institutions municipales qui ont partagé leur expertise et forgé des liens avec des partenaires en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient, en Amérique latine, aux Antilles et en Europe de l’Est. Les programmes de FCM International sont financés par Affaires mondiales Canada. 

Le PSMJ est un programme d’une durée de cinq ans mis en œuvre par la Fédération canadienne des municipalités en collaboration avec le ministère de l’Administration locale de la Jordanie et 12 municipalités jordaniennes. 

 

Jetez un coup d'œil aux lauréats antérieurs.

© 2021 Federation of Canadian Municipalities