Ce n’est pas par hasard que les villes les plus dynamiques au monde se sont dotées des meilleurs réseaux de transport collectif. Les réseaux modernes et efficaces stimulent la productivité, diminuent les temps de déplacement et réduisent la pollution – et attirent, par le fait même, des employeurs de choix et des travailleurs compétents. Les services de transport collectif sont également une nécessité pour un nombre disproportionné de femmes, d’Autochtones, de personnes racisées, d’étudiants, de personnes âgées et de personnes ayant un handicap. De bons réseaux urbains engendrent des villes équitables, dynamiques et nous font progresser vers nos objectifs climatiques.

Nos efforts tenaces ont entraîné des investissements fédéraux sans précédent dans les transports collectifs pour les municipalités de toutes tailles.  En 2021, le gouvernement fédéral a annoncé l’établissement du Fonds permanent pour le transport en commun de 3 milliards de dollars par année à compter de 2026-2027, en plus d’investissements à court terme de 5,9 milliards de dollars. Ces nouveaux investissements permettront de poursuivre l’élan donné par les investissements fédéraux de 25 milliards de dollars pour les transports collectifs, distribués dans le cadre du plan décennal Investir dans le Canada. Le Fonds permanent pour le transport en commun vient couronner de nombreuses années de démarches de la part de la FCM et de nos membres, et il procurera aux villes et aux collectivités la capacité de construire les transports collectifs de prochaine génération.

Partout au pays, tant les petites collectivités rurales que les petites villes régionales et les plus grandes villes sont à la recherche de solutions de mobilité. Les municipalités rurales sont maintenant soutenues dans ces efforts par le Fonds pour les solutions de transport en commun en milieu rural, qui leur offre des subventions pour la planification et la conception, les projets d’immobilisations et la construction d’une vaste gamme de modes de transport collectif adaptés à leurs besoins. L’accès à des infrastructures efficaces de transport collectif et actif incite les gens à laisser leur véhicule à la maison et à prendre l’autobus ou à choisir un moyen plus santé, comme de marcher ou de prendre leur vélo.  Le gouvernement fédéral a annoncé un fonds de 400 millions de dollars sur cinq ans pour le transport actif entrant en vigueur en 2021. Ce fonds répond aux demandes répétées de la FCM d’étendre les infrastructures pédestres et cyclables devenues tellement importantes durant les confinements liés à la pandémie, et de favoriser un virage modal en vue d’atteindre nos objectifs climatiques.

Au 19e siècle, nous avons construit les systèmes ferroviaires qui ont permis de relier toutes les régions du pays, et au 20e siècle, nous avons construit les routes et les ports qui nous ont donné accès au monde entier. Bientôt, les transports collectifs propulseront les villes et les régions canadiennes parmi les plus enviables et les plus durables au monde.

3G$
croissance économique créée en investissant 1 G$ dans les transports collectifs
15G$
coût annuel de la productivité perdue en raison de la congestion routière
4,7 M
réductions annuelles de GES attribuables aux transports collectifs
Enjeux prioritaires connexes
Consultez les autres enjeux prioritaires de la FCM relatifs au transport collectif.

Infrastructures

Les gouvernements municipaux possèdent près de 60 % des infrastructures publiques qui soutiennent l’économie nationale et la qualité de vie des Canadiens. Par l’entremise de nos travaux de représentation des intérêts et notre soutien, nous les aidons à bâtir un Canada plus fort.

Climat et développement durable

L’adoption à grande échelle des innovations vertes municipales est indispensable pour relever avec succès les défis liés aux changements climatiques. Nous aidons les collectivités à renforcer leur viabilité et à mieux se préparer aux conditions climatiques extrêmes.
© 2022 Fédération canadienne des municipalités