Un logement communautaire

Afin d'atteindre ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES) et de réduire les coûts afférents aux services publics, la Ville de Toronto a envisagé différentes solutions pour chauffer, climatiser et éclairer ses 2 215 logements communautaires, dont l'énergie solaire, éolienne et géothermique, ainsi que la transformation de déchets en énergie.  

En évaluant un éventail de solutions visant à réduire les émissions de GES,  l'étude a permis de constater qu'il est techniquement et financièrement possible d'utiliser une énergie renouvelable pour réduire de 18 % d'ici 2020 les émissions annuelles de GES de 293 638 tonnes.

On estime que la facture des services publics pourrait diminuer de 95 millions de dollars et que la Ville pourrait recevoir 174 millions de dollars en mesures incitatives liées à l'énergie verte, ce qui réduirait les frais prévus de conversion des édifices qui passeraient alors de 242 millions à 68 millions de dollars. Le coût serait de 19,5 millions si les économies étaient réinvesties, et pourrait être encore moindre si les toits des logements communautaires étaient loués à des entreprises fournissant de l'énergie solaire.

Résultats

Environnementaux Économiques Sociaux
  • Réduction des émissions annuelles de GES de Toronto de 18 % d'ici 2020
  • Location de 150 000 mètres carrés de toits de logements communautaires à des entreprises fournissant de l'énergie solaire pour compenser les coûts de conversion et accroître la capacité d'énergie renouvelable
  • Compensation pour les 242 millions de dollars que coûte la conversion des bâtiments grâce aux 174 millions obtenus en mesures incitatives liées à l'énergie verte et à la réduction de 95 millions de dollars de la facture des services publics
  • Utilisation et entretien adéquats de l'équipement consacré à l'énergie renouvelable en offrant des programmes de formation au personnel responsable des bâtiments
  • Création de logements communautaires plus sains et écologiques
  • Sensibilisation des locataires aux avantages découlant de la conservation de l'énergie

Défis

  • Trouver des moyens abordables de financer la conversion de logements communautaires à l'énergie renouvelable.
  • Former le bassin d'installateurs nécessaire pour convertir les bâtiments à l'énergie renouvelable.
  • Former les gestionnaires d'immeubles et le personnel d'entretien pour gérer des systèmes de bâtiments écologiques.

Leçons retenues

  • Informer les entreprises fournissant de l'énergie renouvelable de la somme de travail prévue pour qu'elles puissent former des installateurs en conséquence.
  • Considérer les locataires de logements communautaires comme de possibles apprentis cols verts.
  • Agir de façon stratégique. Les revenus tirés de la location des toits à des entreprises fournissant de l'énergie solaire peuvent financer les installations géothermiques et solaires servant à chauffer l'eau; ces installations réduisent énormément les émissions de GES même si l'électricité générée par les toits solaires contribue peu en elle-même à leur réduction.

Ressources

Partenaires et collaborateurs

Personne-ressource du projet

Philip Jeung, directeur
Gestion des bâtiments intelligents et de l'énergie
Toronto Community Housing
Toronto (Ont.)
T. 416 981-4374  

2019 Fédération canadienne des municipalités