23 avril 2020

Ottawa – Au bord d’une crise financière, les municipalités du pays tout entier demandent des fonds fédéraux d’urgence pour continuer de soutenir les Canadiens durant la pandémie de la COVID‑19. Cet appel urgent a été transmis par la Fédération canadienne des municipalités (FCM) dans une missive au gouvernement fédéral.

« Les élus municipaux transforment des arénas en refuges, reportent les impôts fonciers et travaillent d’arrache-pied pour aider nos concitoyens à traverser cette pandémie, a affirmé le président de la FCM, Bill Karsten. Mais les municipalités voient leurs revenus fondre, leurs coûts imprévus s’accumuler et il leur est légalement interdit d’enregistrer des déficits. Elles en sont au point où il leur faut des fonds de toute urgence pour maintenir les services essentiels. »

Les données recueillies par la FCM montrent que, globalement, le déficit des municipalités atteindra au minimum de 10 à 15 milliards de dollars à court terme, en raison des pertes financières irrécupérables provoquées par la COVID‑19. Ce chiffre englobe les pertes en impôts fonciers, en factures de services publics et en frais d’utilisateur. Il inclut aussi les pertes liées aux droits de passage pour les villes ayant un réseau de transport collectif, qui sont à elles seules estimées à 400 millions de dollars par mois. De plus, dans la situation actuelle, les municipalités doivent prendre des mesures sans précédent pour préserver la santé publique et la sécurité.

Les villes et les collectivités sont des moteurs économiques majeurs pour le pays. La crise qui se dessine a le potentiel de déstabiliser l’ensemble de notre économie nationale et la vie quotidienne de tous les Canadiens. En l'absence de mesures importantes de la part des gouvernements provinciaux ou fédéral pour remédier aux pertes de revenus engendrées par la pandémie, la FCM demande à tous les ordres de gouvernement de travailler en partenariat, en commençant aujourd'hui par un appel aux dirigeants nationaux.

Pour éviter un gouffre financier, la FCM demande de fournir des fonds de fonctionnement d’urgence d’au moins 10 milliards de dollars. De ce montant, au moins 7,6 milliards de dollars devraient être versés en affectations directes aux municipalités, tandis que 2,4 milliards de dollars seraient versés en plus aux municipalités qui exploitent des réseaux de transport collectif. De plus, le transfert de base devrait être bonifié pour les municipalités confrontées à la tâche énorme d’assurer l’isolement et le bien-être des populations vulnérables.

« Ces fonds d’urgence pour les municipalités doivent être la prochaine mesure pour soutenir les Canadiens durant cette pandémie, a ajouté Karsten. Des services d’urgence en passant par les transports collectifs pour les travailleurs essentiels, nous offrons des services indispensables à un moment où les gens en ont plus que jamais besoin. Nous sommes tous concernés par la crise actuelle et notre partenariat municipal-fédéral peut aider les Canadiens à traverser cette tempête et contribuer, le moment venu, à relancer l’économie du pays. »

La Fédération canadienne des municipalités (FCM) unit près de 2 000 gouvernements municipaux à l’échelle nationale, représentant plus de 90 % des Canadiens de chaque province et territoire.

Télécharger : Préserver les services municipaux essentiels: Recommandations urgentes pour le gouvernement fédéral afin de contrer la crise financière provoquée par la COVID-19 dans nos villes et collectivités

Pour plus de renseignements : Relations avec les médias, FCM, (613) 907-6395, media@fcm.ca

Finances municipales
Sécurité publique
© 2020 Federation of Canadian Municipalities