7 avril 2021

Une vue aérienne du quartier Zibi - Source de la photo : Zibi Development
Une vue aérienne du quartier Zibi - Source de la photo : Zibi Development

 

Système énergétique communautaire Zibi –Récupération de la chaleur résiduaire post-industrielle pour le chauffage d’espaces résidentiels et commerciaux

Demandeur principal : Société de portefeuille d'Hydro Ottawa inc.
Municipalité principale : Ville d'Ottawa
Secteur : Énergie
Financement approuvé du Fonds municipal vert : 23 000 000 $
Prêt : 20 000 000 $
Subvention : 3 000 000 $

Le projet d’aménagement Zibi transformera 34 acres de terres industrielles contaminées situées sur la rivière des Outaouais, entre Ottawa et le centre urbain de Gatineau, en un quartier à vocation mixte et carboneutre soigneusement conçu par Dream Unlimited, (TSX: DRM), Dream Impact Trust, (TSX: MPCT.UN) et Theia Partners. Afin d’atteindre les objectifs environnementaux du quartier, Hydro Ottawa s’est associée avec le promoteur afin de créer un système énergétique communautaire (SEC) qui tirera parti de la chaleur résiduaire industrielle, des eaux fraîches de la rivière et de l’hydro-électricité produite localement afin d’éliminer les émissions de GES associées au chauffage et à la climatisation des bâtiments. Un réseau de SEC sera déployé autant sur la rive ontarienne que la rive québécoise de la rivière, raccordant chaque bâtiment à une usine thermique centrale et à l’usine de récupération de chaleur thermique d’une usine de tissus adjacente. Le SEC, une fois construit, assurera une capacité de chauffage en période de pointe de 16 mégawatts et une capacité frigorifique de 6 000 tonnes de réfrigération.

Le quartier Zibi s’inscrit dans le Plan directeur de la Ville d’Ottawa et dans le Plan d’urbanisme de la Ville de Gatineau, qui encouragent la construction intercalaire dans les deux municipalités. Le SEC s’inscrit dans l’Orientation stratégique 2016-2020 d’Hydro Ottawa, le Plan directeur sur les changements climatiques de la Ville d’Ottawa, de même que dans la Politique environnementale de la Ville de Gatineau. Le projet d’aménagement du quartier Zibi a déjà obtenu du financement du FMV pour son Plan d'aménagement de quartier durable (FMV 13061).

Aspects novateurs :

  • Le concept est fondé sur l’utilisation d’eaux de chauffage à basse température (+/- 40°C), une première au Canada. En faisant la démonstration que des eaux à 40°C sont suffisantes pour répondre aux besoins de chauffage dans un climat froid, le projet créerait un important précédent pour d’autres municipalités canadiennes.
  • Le système surmonte les barrières de compétences du marché canadien de l’électricité en déplaçant l’énergie thermique entre les provinces, utilisant uniquement l’électricité propre et à faible coût du Québec. Ce fait, associé à l’efficacité et à l’utilisation sans précédent de la chaleur résiduaire post-industrielle place le SEC peu coûteux du quartier Zibi en concurrence avec les aménagements réalisés ailleurs en Ontario, qui sont habituellement alimentés en gaz.

Reproductibilité :

  • La Ville d’Ottawa approche le concept d’aménagement à faibles émissions de carbone d’une manière unique et reproductible en encourageant un partenariat entre Hydro Ottawa, une société municipale, et Zibi, un promoteur privé.
  • Les SEC desservant plusieurs municipalités ou provinces peuvent tirer des leçons du travail préparatoire réalisé par Ottawa et Gatineau en ce qui concerne les servitudes.

Avantages environnementaux :

  • À plein rendement, le SEC n’émettra aucune émission de CO2 (1 010 tonnes eCO2/an sous les niveaux de référence)
  • Réduction de la consommation énergétique de 27 576 GJ sous le niveau de référence (61,5 %)
  • Réduction de la consommation d’eau de 8 000 m3/an attribuable à la conception en boucle fermée du SEC, qui n’exige pas l’utilisation de tours de refroidissement décentralisées.
  • Récupération d’une superficie utile de 4 hectares
  • L’utilisation de la chaleur résiduaire post-industrielle permettra de réduire la température des eaux évacuées dans la rivière des Outaouais en hiver de 20°C à 6°C, éliminant ainsi une poche d’eau convenable aux espèces envahissantes en période hivernale.

Avantages économiques :

  • Création d’emplois de construction de courte durée d’une valeur approximative de 27,5 millions de dollars sur 10 ans, ainsi que cinq postes permanents pour assurer l’exploitation du SEC.
  • Le SEC fournira une source énergétique abordable et fiable aux propriétaires et locataires d’immeubles des côtés de l’Ontario et du Québec. Contrairement aux utilisateurs de systèmes de chauffage au gaz traditionnels, les résidents du quartier Zibi ne seront pas touchés par l’augmentation prochaine des prix du gaz naturel attribuable à la mise en application de la tarification fondée sur le carbone.

Avantages sociaux :

  • L’absence d’infrastructures pour le gaz naturel contribue à l’amélioration de la sécurité des personnes et la réduction des risques d’incendie dans le quartier
  • Diminution de l’effet d’îlot de chaleur urbain en été puisque le SEC dissipe les charges de réfrigération en période de pointe dans la rivière des Outaouais

(Description du projet extraite de la demande de financement initiale)

La chaleur résiduelle est récupérée de l'usine Kruger, transportée vers la centrale thermique et utilisée pour chauffer et refroidir le quartier Zibi.
La chaleur résiduelle est récupérée de l'usine Kruger, transportée vers la centrale thermique et utilisée pour chauffer et refroidir le quartier Zibi.

Fonds municipal vert
Sites contaminés
Changements climatiques
Environnement
Infrastructures
Innovation
Aménagement du territoire
Aménagement
Développement durable
Matières résiduelles / Déchets
Eau
© 2021 Federation of Canadian Municipalities