3 juin 2021

OTTAWA (ONT.) – Des élus municipaux de partout au Canada se sont réunis aujourd’hui à la plénière des résolutions  du congrès annuel 2021 de la Fédération canadienne des municipalités (FCM). Les membres ont débattu et adopté quatre résolutions cruciales sur des enjeux qui préoccupent les municipalités et les gouvernements de proximité.

1. Renforcement de la législation canadienne sur le discours haineux : cette résolution demande au gouvernement fédéral de s’attaquer au discours haineux de deux façons : des mesures législatives afin de définir plus clairement et fermement le discours haineux, en reconnaissant explicitement le tort psychologique causé par les symboles haineux; et en collaborant avec tous les ordres de gouvernement afin de s’attaquer aux causes fondamentales du discours haineux. La résolution a été soumise par la Ville de Collingwood, en Ontario.

« Des actes de haine et de discrimination se produisent chaque jour dans de nombreuses collectivités, mais les gouvernements de proximité ne peuvent pas s'attaquer seuls à ces problèmes, a déclaré le président de la Fédération canadienne des municipalités Garth Frizzell. La FCM demande au gouvernement fédéral d’agir à titre de partenaire dans la lutte contre ces problèmes, afin d’assurer que les endroits où nous vivons soient plus accueillants et inclusifs, maintenant et pour les générations futures. »

2. Soutien fédéral d’urgence pour les services d’autobus interurbains: cette résolution souligne le besoin urgent d’assurer une aide financière fédérale, accessible dès le début de l’été, aux fournisseurs de services d’autobus interurbains. La résolution demande aussi au gouvernement fédéral de mettre en œuvre rapidement un plan à long terme exhaustif de services d’autobus interurbains au Canada. La résolution a été soumise en tant que résolution urgente avec l’appui du comité exécutif de la FCM, à la suite des récentes annulations ou réductions de liaisons régionales dans l’ensemble du pays, par des transporteurs comme Greyhound Canada.

« Tant les entreprises que la population comptent sur les transports publics et les services d’autobus comme Greyhound. Ces services sont essentiels à nos économies locales et nationales, mais ils le sont également pour la vitalité et la prospérité de nos collectivités rurales, a expliqué M. Frizzell. Ces services doivent aussi faire partie d’un réseau qui se veut équitable et accessible, car ils utilisés de façon proportionnée par des femmes, des Autochtones, des étudiants, des personnes âgées et des personnes handicapées. Cette résolution reconnaît que les services d'autobus interurbains doivent faire partie d'un ensemble vital d'options de transport pour les Canadiens. »

3. Élargissement du volet de financement pour les collectivités rurales et éloignées du programme Vers un chez soi : cette résolution presse le gouvernement fédéral d’appuyer le volet du programme Vers un chez soi réservé aux collectivités rurales et éloignées en augmentant le financement de 11 millions de dollars à 50 millions de dollars par année, en recueillant des données sur le logement et l’itinérance en milieu rural, et en s’assurant que les mises à jour de la Stratégie nationale sur le logement appuient davantage la création de logements sociaux et abordables dans les collectivités rurales et éloignées. Cette résolution a été soumise par la Ville de Perth, en Ontario.

« Le logement, l’itinérance et la nécessité pour tous d’avoir un logement sûr et abordable ont été au centre de nos discussions tout au long de notre congrès annuel , a affirmé M. Frizzell. L’abordabilité des logements est une des grandes préoccupations de la population canadienne actuellement. Les récents engagements fédéraux dans le logement représentent d'importants premiers pas, et nous pouvons étendre ces initiatives pour mettre fin à l’itinérance et améliorer les options de logement dans les collectivités rurales et éloignées. »

4. Prévention des appels accidentels au 9-1-1 provenant des appareils personnels : la résolution demande au gouvernement fédéral de prendre les mesures suivantes afin de réduire les impacts des appels accidentels et abandonnés au 9-1-1 logés par des appareils personnels sur les ressources municipales : exiger que les entreprises de télécommunications et les compagnies offrant des produits et des services mobiles informent les consommateurs sur la façon de prévenir les appels au 9-1-1,  et donnent l’exemple de ce comportement dans leurs propres communications, et collaborer avec l’Association canadienne des télécommunications sans fil pour élaborer une stratégie visant à atténuer les impacts sur les services municipaux. Cette résolution a été soumise par la Ville de Port Moody, en Colombie-Britannique.

« Les gouvernements de proximité jouent un rôle important dans la supervision des premiers intervenants qui assurent la sécurité de nos collectivités, a dit M. Frizzell. Cette mesure s’impose pour veiller à ce que les ressources et l’attention soient accordées à des situations d’urgence, et non pas gaspillées à cause d’appels accidentels ou abandonnés provenant d’appareils mobiles. »

La FCM a à cœur de demeurer au fait des besoins et des intérêts de ses plus de 2 000 municipalités membres, provenant de toutes les régions canadiennes. Le processus de résolutions est un outil puissant pour assurer que les politiques de la FCM soient toujours au diapason des membres et des défis que doivent relever les élus municipaux sur le terrain, au service de leurs concitoyens.

Renseignements : Relations avec les médias, FCM, (613) 907-6395, media@fcm.ca

Logement
Sécurité publique
Transport collectif
Collectivités rurales
© 2021 Federation of Canadian Municipalities