C’est dans nos villes et collectivités que les Canadiens subissent la dure réalité de la COVID-19. C’est également dans les municipalités qu’une relance nationale vigoureuse doit prendre racine. Le budget 2021 doit tirer parti des outils qui ont fait leurs preuves, pour créer des emplois et réaliser des progrès dans les collectivités de toutes tailles, partout au pays. 

Nos recommandations :

1. Tirer parti des outils d’infrastructure qui ont fait leurs preuves pour réaliser des progrès de façon fiable dans les collectivités de toutes tailles.

La mise en œuvre de l'engagement pris le 25 mars d'augmenter le transfert du Fonds de la taxe sur l'essence (en tant que Fonds pour le développement des collectivités du Canada) permettra aux municipalités, rurales comme urbaines, de lancer des projets d’infrastructure créateurs d’emplois, qu’il s’agisse de réparer un pont, de réparer une installation de loisirs ou d’élargir un carrefour communautaire. De plus, accroître le Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes donnera lieu à des projets locaux qui augmenteront la résilience des collectivités aux phénomènes climatiques extrêmes.

2. Appliquer à grande échelle l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL) pour protéger les Canadiens plus vulnérables.

En utilisant des bâtiments abandonnés, des terrains et des constructions modulaires, l’ICRL est en voie d’offrir des logements sûrs et abordables à 4 700 citoyens en situation d’itinérance pendant la pandémie. Appuyons-nous sur cette histoire de réussite pour fournir du logement permanent à 24 000 autres personnes vulnérables.

3. Appliquer une perspective rurale pour s’assurer que la relance post-COVID prenne racine partout au pays.

Avant tout, il faut choisir des outils qui permettront aux élus des municipalités rurales de répondre directement aux besoins locaux, comme le Fonds de la taxe sur l’essence. Cela implique aussi d’améliorer d’autres outils, comme de supprimer le seuil minimal de la taille des projets admissibles au financement d’atténuation des catastrophes et d’élargir le volet des communautés rurales et éloignées de la stratégie de lutte canadienne contre l’itinérance, Vers un chez-soi.

4. Soulager l’anxiété économique dans les collectivités de l’Ouest.

L’équipe spéciale sur les solutions économiques de l’Ouest de la FCM a présenté des recommandations tangibles, conçues pour stimuler le développement économique régional, renforcer les infrastructures commerciales et de transport et soutenir les efforts de diversification économique en vue d’atteindre la cible fédérale de carboneutralité.

5. Combler les déficits qui subsistent des budgets opérationnels des municipalités afin de préparer la relance.

Cela signifie qu’il faut trouver une solution durable au financement d’urgence affecté par l’Accord de relance sécuritaire, et s’assurer qu’elle sera conçue une fois de plus en collaboration avec les provinces et les territoires.

Pour consulter l’ensemble de nos recommandations budgétaires pour 2021, voyez les recommandations que nous avons présenté à la ministre des Finances.

Les recommandations budgétaires de la FCM dans les manchettes :

© 2021 Federation of Canadian Municipalities